Chronique, Lecture

LECTURE : « Orgueil et Préjugés » (manga) adapté du roman original de Jane AUSTEN

Bonjour les passionnés de lectures,
Je vous présente mon avis sur l’adaptation manga de l’oeuvre classique Orgueil et préjugés de Jane AUSTEN par l’autrice américaine Stacy KING et la dessinatrice chinoise Po TSE. 

Auteurs : Jane AUSTEN, anglaise (1775-1817) et Stacy KING, américaine
Dessinateur : Po TSE, chinoise
Titre : Orgueil et préjugés
Tome : 1/1
Date de publication : 2016
Nombre de pages : 367 pages
Edition : Editions Soleil / Soleil manga
Prix : 14,99€ 


Format lu : Livre papier, grand format, manga

Genre / Thèmes : Graphique, manga, classique

Résumé :  Adaptation graphique du célèbre Orgueil et Préjugés de Jane Austen. 
Dates de lecture : 29 septembre – 13 octobre 2017 (Bilan lecture du mois d’octobre 2017)

Mise en page :

 
 
Source photos : http://www.soleilprod.com/manga/previews/orgueil-et-prejuges.html

Mon avis : 

J’aime beaucoup l’oeuvre classique de Jane Austen donc je ne pouvais qu’aimer son adaptation graphique en manga. 

Cependant, cela n’a pas été le cas pour la réécriture de Seth Grahame-Smith avec Orgueil et Préjugés et ZombiesCela fait plusieurs mois que j’ai lutté avant de l’acheter mais je fais une collection des livres sur l’Oeuvre de Jane Austen. 

Pour lire ce manga, vous pouvez le lire sans avoir lu le roman original ! De même, vous pouvez lire ce manga en connaissant l’intrigue soit grâce au roman ou aux adaptations cinématographiques.

Ce manga est dessiné et écrit dans le sens occidental (gauche à droite). J’ai beaucoup aimé le dessin.

Les dessins reprennent les codes des mangas avec des personnages sont très expressifs. L’histoire du roman de Jane Austen est bien respecté.

Ce manga est le produit d’une collaboration de deux fans de cette oeuvre et elles ont respecté l’âme du roman classique. 
Ce manga reprend de très nombreux éléments de l’oeuvre originale  mais il y a quelques changements sans dénaturer l’intrigue principale. Ce manga est un one-shot avec plus de 360 pages. 

Contrairement à l’étiquette des XVIIIe et XIXe siècles, les expressions des personnages sont très expressives. Cela est propre aux normes des mangas mais cela n’est pas réaliste à l’époque de l’histoire.

Le manga a ajouté un épilogue. Cela rentre dans la continuité de l’intrigue mais cet épilogue n’est pas présent dans le roman original !

Bien sûr pour les puristes, ce manga peut présenter de « nombreux » défauts mais selon moi, l’exercice est très bien réussi.
Ce manga permet d’appréhender de manière graphique une oeuvre classique de la littérature anglaise.

Je recommande ce manga à tous ! 
En particulier, si vous n’avez jamais lu une oeuvre de Jane Austen vous pourrez découvrir un de ses romans sans avoir la complexité du langage classique. 

 

Une bonne adaptation graphique de l’Oeuvre originale pour les fans ou les novices ! 

Note :

 

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode

Je vous ai donné mon avis en vidéo : 

Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.

 

Publicités
Book haul, Haul

BOOK HAUL du mois de septembre 2017

Bonjour les bookaddicts,

 

Je vous présente mes nouvelles acquisitions du mois de septembre 2017.  

Je vous présente mes nouvelles acquisitions par type d’ouvrages car ce mois-ci, j’ai acheté des livres de développement personnel, des romans et des mangas. 
HAUL ROMANS/NOUVELLES
COLLECTIF, Amours d’enfer (2009) : 
  • Auteurs : Scott Westerfield, Melissa Marr, Laurie Faria Stolarz, Justine Larbalestier et Gabrielle Zevin
  • Titre : Amours d’enfer
  • Collection / Edition / Editeur : Hachette / Black Moon
  • Genres : Nouvelles, fantastique
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Oxfam
  • Prix : 16,90€ sur Amazon
  • Résumé : Tomber amoureuse d’un fantôme, croire aux contes de fées, accepter l’impensable, se révolter contre un monde tout entier, sombrer dans la folie… Que ne ferait-on pas, par amour ! Les héroïnes de ces nouvelles vont tenter leur chance au jeu de la passion, jeu de hasard et jeu dangereux…
  • Commentaires : Ce livre est un recueil de nouvelles fantastiques autour d’un même thème. Je connais aucun auteur donc cela présage des découvertes d’auteurs. Je l’ai lu lors du mois de septembre 2017.
COLLECTIF, Liaisons d’enfer au paradis (2010) : 
  • Auteurs : Sarah Mlynowski, Claudia Gray, Maureen Johnson, Cassandra Clare et Libba Bray, américains
  • Titre : Liaisons d’enfer au paradis
  • Collection / Edition / Editeur : Hachette / Black Moon
  • Genres : Nouvelles, fantastique
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Price Minister
  • Prix : 16,90€ sur Amazon
  • Résumé : Partir en croisière sur un paquebot de luxe, rencontrer l’homme de sa vie a la mer, se prélasser au soleil dans le sud de la France ou aux Caraïbes, faire un tour d’Europe avec ses amis… le rêve! Mais quand vampires, sorcières, psychopathes, démons et fantômes se joignent au voyage, les vacances se transforment vite en cauchemar…
  • Commentaires : Ce livre est un recueil de nouvelles fantastiques autour d’un même thème. Grâce à la lecture du tome Amours d’enfer publié par les éditions Hachette / Black Moon, j’ai souhaité lire un autre tome contenant des nouvelles fantastiques.
J. DELANEY, Le cachot de la sorcière (2014) : 
  • Auteur : Joseph DELANEY, anglais
  • Titre : Le cachot de la sorcière
  • Collection / Edition / Editeur : Bayard / Bayard jeunesse
  • Genres : Roman, jeunesse, fantastique, horreur
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Croc Books
  • Prix : 9,90€ sur Amazon
  • Résumé : Billy Calder, jeune orphelin de 15 ans, est garde de nuit dans une prison hantée par des fantômes. Un soir, chargé de nourrir un mystérieux prisonnier terrorisant les gardiens, Billy dépose dans sa cellule deux seaux remplis de sang et d’os. Avant qu’il ne puisse ressortir, la porte se referme brusquement, le retenant pris au piège. Billy découvre alors avec terreur le visage du prisonnier. 
  • Commentaires : Je voulais découvrir l’univers fantastique de Joseph Delaney, c’est désormais chose faite avec ce petit livre. Je l’ai lu lors du mois de septembre 2017. Il est parfait pour commencer le sous-genre horreur jeunesse. C’est un livre illustré !



L. FERRY, Prométhée et la boîte de Pandore (2017) : 

  • Dirigé par Luc FERRY, français
  • Titre : Prométhée et la boîte de Pandore
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : BD, mythologie
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : France Loisirs
  • Prix : 14,50€ sur Amazon
  • Résumé : Olympe. La guerre contre les Titans vient de s’achever. Mais l’euphorie de la victoire laisse vite place à l’ennui, et les dieux ont besoin de se trouver une nouvelle occupation. Aussi Zeus a l’idée d’une source de divertissement infinie, en constante évolution : la vie ! Il charge le Titan Prométhée de sa conception en créant l’harmonie sur ce nouveau monde à sa disposition.
    Mais très vite, Prométhée imagine une espèce qui dépasserait toutes les autres. Une espèce à qui il donnerait un pouvoir rivalisant avec celui des dieux. Quitte à s’attirer les foudres de Zeus… Symbole de l’apport de la connaissance aux hommes, Prométhée est l’un des mythes fondateurs de la civilisation européenne, et probablement celui dont on retrouve le plus de versions équivalentes chez les autres peuples. Il semblait inévitable qu’il inaugure cette collection des grands mythes grecs en bande dessinée.
  • Commentaires : C’est une bande dessinée retraçant les mythes antiques de Prométhée et de Pandore. Je suis passionnée de mythologie grecque. Je ne pouvais que lire cette belle bd. Hâte de voir les prochaines parutions !
A. FLINN, Sortilège (2009) : 
  • Auteur : Alex FLINN, américain
  • Titre : Sortilège
  • Collection / Edition / Editeur : Hachette / Black Moon
  • Genres : Roman, réécriture de conte
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Price Minister
  • Prix : 18€ sur Amazon
  • Résumé : Je suis un monstre. Pourtant, autrefois, j’étais le type parfait : grand, beau, riche et… atrocement méchant. Je n’aimais que moi et c’est pour cela qu’un sort m’a été jeté. Je suis devenu une bête difforme, velue, monstrueuse. Il me reste deux ans pour être aimé d’une jeune fille, sinon… Ceci n’est pas un conte de fées. Mon histoire prend place aujourd’hui, en plein coeur de New York. J’espère que quelqu’un va venir à mon secours.
  • Commentaires : C’est une réécriture moderne du conte de « La Belle et la Bête ». J’ai déjà lu ce roman en format ebook. Ce fut un coup de coeur. Je souhaitais le posséder avec cette couverture en format papier. Je pourrais le relire !
C. HOOVER, Maybe 1 (2015) : 
  • Auteur : Colleen HOOVER, américaine
  • Saga : Maybe 1
  • Titre : Maybe Someday
  • Collection / Edition / Editeur : Hugo & Cie
  • Genres : Roman, contemporain, new adult
  • Nombre de tomes : 1/2
  • Achat : Croc Books
  • Prix : 7,80€ sur Amazon (en format poche)
  • Résumé : À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu’au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable… Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu’il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu’ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.
  • Commentaires : C’est une romance new adult très célèbre sur la blogosphère et la booktubosphère ! Je ne suis pas très familière du genre new adult. Je pourrais découvrir ce sous-genre.
C. LAUREN, Sublime (2014) : 
  • Auteur : Christina LAUREN, américaine
  • Titre : Sublime
  • Collection / Edition / Editeur : Hugo & Cie
  • Genres : Roman, fantastique
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Croc Books
  • Prix : 15,50€ sur Amazon
  • Résumé : Dès l’instant où Lucy aperçoit Colin, elle sait ce qu’elle représente pour lui. Lorsqu’ils se croisent, les deux adolescents se reconnaissent. Mais leur amour n’est pas un amour ordinaire. Colin, qui a déjà séduit la moitié des jeunes filles du pensionnat Saint Osanna, se rend compte très vite que la jeune fille n’est pas comme les autres. Evanescente, fragile, elle disparaît parfois, tout le monde ne la voit pas comme lui. Qui est elle vraiment ?  « Je donnerais n’importe quoi pour ces moments volés ensemble ». Seul rescapé de sa famille, après la mort de sa sœur et de ses parents, Colin prend des risques insensés avec sa propre vie, se met en danger, comme s’il ne parvenait à être physiquement avec Lucy que lorsqu’il se trouve lui-même, à la frontière de sa propre mort. Devenu drogué à l’adrénaline, il pousse si loin les limites de la témérité, que Lucy en vient à se demander si, à défaut d’être l’ange gardien qu’elle est censée être pour lui, elle ne serait pas en train de contribuer à sa perte.
  • Commentaires : C’est une découverte à la fois pour la maison d’édition et le thème principal du livre ! Ce roman est un one-shot et il est original car il y a un point de vue alternatif (« Elle » et « Lui »).
G. MCCAUGHREAN, Blanches ténèbres (2010) : 
  • Auteur : Geradine McCAUGHREAN, anglais
  • Titre : Blanches ténèbres
  • Collection / Edition / Editeur : Bayard / Bayard jeunesse
  • Genres : Roman, jeunesse, fantastique
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Croc Books
  • Prix : 12,90€ sur Amazon
  • Résumé : Après le décès de son père, Sym part avec son oncle Victor au pôle Sud, en Antarctique – le rêve de sa vie ! Sur place, la jeune fille se passionne pour le mystérieux « trou de Sommes » dont lui a parlé son oncle et qu’il s’est mis entête de retrouver. Ce serait la plus grande découverte du siècle. Par ce trou, on accéderait à d’autres mondes habités par des  » intra-terrestres « … Seulement, dans cette « obscurité blanche » constante, les conditions de vie s’avèrent difficiles. Au fur et à mesure que les jours passent, Sym se rend compte qu’elle est manipulée depuis le début par son oncle, diabolique et illuminé… Une histoire fantastique où les personnages révèlent leur vrai visage lors des épreuves qu’ils endurent, et une étrange histoire d’amour.
  • Commentaires : Le résumé reste énigmatique mais le thème fantastique me plait toujours donc cela va être une découverte !
 
A. PIKE, Ailes/Wings 1 (2009) : 
  • Auteur : Aprilynne PIKE, américaine
  • Saga : Ailes / Wings
  • Titre : Ailes
  • Collection / Edition / Editeur : Editions Ada
  • Genres : Roman, fantastique
  • Nombre de tomes : 1/4
  • Achat : Croc Books
  • Prix : 22,82€ sur Amazon
  • Résumé : Laurel, fascinée, fixait les pâles choses avec de grands yeux. Elles étaient terriblement belles – trop belles pour l’exprimer en mots. Laurel se tourna de nouveau vers la glace, son regard sur les pétales voltigeant à côté de sa tête. Ils ressemblaient presque à des ailes. Dans ce récit extraordinaire de magie et d’intrigue, d’amour et de danger, toutes vos certitudes sur les fées seront transformées à jamais.
  • Commentaires : C’est une découverte à la fois pour la maison d’édition et le thème principal du livre ! Il traite sur le monde des fées. Les éditions Ada est une maison d’édition québécoise.
J.K. ROWLING, Harry Potter and the Philosopher’s stone (2017) : 
  • Auteur : J.K. ROWLING, anglaise
  • Saga : Harry Potter
  • Titre : Harry Potter and the Philosopher’s stone
  • Collection / Edition / Editeur : Bloomsbury
  • Genres : Roman, fantastique, jeunesse, VO
  • Nombre de tomes : 1/4
  • Achat : Book Depositery
  • Prix : 16,99€ sur Amazon
  • Résumé : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l’entoure ? Et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !
  • Commentaires : C’est la version anniversaire VO du premier tome de la saga : il est en hard-back aux couleurs de la maison Serdaigle/Ravenclaw. Ce livre contient des bonus spécifiques à la maison Ravenclaw. C’est mon premier livre VO hard-back. Je voulais m’offrir ce livre suite à ma victoire du Challenge des 4 maisons 2017.
R. YANCEY, La 5e vague 3 (2016) : 
  • Auteur : Rick YANCEY, américain
  • Saga : La 5e vague
  • Titre : La dernière étoile
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Roman, SF
  • Nombre de tomes : 3/3
  • Achat : France Loisirs
  • Prix : 17,90€ sur Amazon
  • Résumé du tome 1 : 1ère Vague : Extinction des feux 2e Vague : Déferlante 3e Vague : Pandémie 4e Vague : Silence La 5e Vague arrive… Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir… À l’aube de la 5e Vague, sur une bretelle d’autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper…Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés… Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son seul espoir de sauver son petit frère, voire elle-même. Du moins, si Evan est bien celui qu’il prétend… Mais la jeune fille doit d’abord faire des choix : entre confiance et paranoïa, entre courage et désespoir, entre la vie et la mort. Va-t-elle baisser les bras et accepter son triste sort, ou relever la tête et affronter son destin ? Car ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort.
  • Commentaires : J’ai les deux premiers tomes de cette saga dans ma PAL donc je pourrai lire entièrement cette trilogie désormais.
 
HAUL MANUEL


V. CINIER, Mon cahier Hygge (2017) : 
  • Auteur : Valentine CINIER, française
  • Titre : Mon cahier Hygge
  • Collection / Edition / Editeur : Solar Editions
  • Genres : Manuel, développement personnel, pratique, lifestyle
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 7,90€ sur Amazon
  • Résumé : Le hygge (« hu-ge »), ce n’est pas seulement en hiver ! Prendre soin de soi, se créer un cocon réconfortant, passer des moments chaleureux entre amis, voir la vie en rose… C’est un programme absolument hygge et… want absolutely. Venue des pays scandinaves, la tendance bien-être du hygge est un véritable lifestyle ! Plus qu’un moment passé au coin du feu avec ses amis tandis qu’il neige dehors, le hygge est l’état d’esprit du bonheur. Son credo : prendre soin de soi, profiter des petits bonheurs de la vie et bien s’entourer. Let’s hygge !Au programme : Des idées cocooning pour prendre soin de soi (beauté, soins), se réconforter (feel good books et films, vêtements et nourriture doudou), et cultiver sa bulle de bien-être (grâce à une déco apaisante et chaude, un espace dégagé et apaisant). De la pensée positive, pour savoir apprécier les petits bonheurs de la vie, qu’ils se présentent d’eux-mêmes ou que l’on doive les provoquer : c’est ça le secret du bonheur ! De la convivialité, car rien ne vaut la chaleur et le réconfort d’une discussion entre amis, avec toutes des idées de moments à partager, de lieux où se retrouver, d’événements à organiser. Un programme hygge, avec des activités feel good (yoga, méditation), des temps de convivialité (cuisine, soirée entre amis…), un bon rythme de vie antistress (organisation, sommeil, réveil…), des techniques de pensée positive motivantes et des inspirations déco hygge réconfortantes pour toutes les saisons ! Dénicheuse de tendances, journaliste spécialisée dans la presse féminine et le lifestyle, Valentine Cinier a été la rédactrice en chef turbulente de Paulette pendant 3 ans. Aujourd’hui, et avec toujours autant de rock n roll, elle collabore aux Inrockuptibles, à Vice ou encore au webzine Konbini. Rien ne l’arrête, pas même de sauter illico dans l’avion pour le Danemark, histoire de tester herself les bienfaits du hygge !
  • Commentaires : Je souhaitais comprendre la tendance Hygge. Je découvre ce type de petit livre et j’adore !
S. COLLINS, Biographics Austen (2017) : 

 

  • Auteur : Sophie COLLINS
  • Titre : Biographics
  • Collection / Edition / Editeur : Armand-Colin
  • Genres : Manuel, biographie, illustré
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 12€ sur Amazon
  • Résumé : Les éléments clés de la vie et de l’oeuvre de Jane Austen (1775-1817) sont mis en scène de manière dynamique.
  • Commentaires : J’adore l’Oeuvre de Jane Austen ! Je voulais en connaître plus sur la vie de Jane Austen. J’ai découvert ce livre grâce à un book haul de Bazar de la Littérature. Ce petit manuel est parfait pour connaître les grands faits de la vie de l’autrice et l’originalité est que ce livre est entièrement illustré.



POWA, Mon cahier Bullet Agenda (2017) : 

  • Auteur : POWA, française
  • Titre : Mon cahier Bullet Agenda
  • Collection / Edition / Editeur : Solar Editions
  • Genres : Manuel, développement personnel, pratique, lifestyle
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 7,90€ sur Amazon
  • Résumé : La tendance bullet pour organiser toute sa vie sans stress, être efficace et atteindre ses objectifs !
    Toute sa vie dans un seul carnet ! Agenda, planner, to do lists, journal intime, carnet… le bullet agenda est tout ça à la fois. On y note tout pour se vider la tête et ne rien oublier. En prime : on clarifie ses idées, on optimise son organisation quotidienne (activités, maison, rendez-vous…) et on poursuit ses objectifs bien-être (nutrition, sport, bonnes résolutions…). Le principe : des to do lists pour tout, le moyen de reporter les tâches d’un jour sur l’autre pour ne jamais rien oublier, et des pages créatives pour tous les sujets qui nous intéressent. 
    Au programme :
    – Les méthodes de planification, d’organisation inspirées du bullet journal, pour optimiser l’organisation de ses tâches quotidiennes, de sa pensée et de ses projets 
    – Les outils feel good, pour manger mieux, faire plus de sport, dormir plus, positiver et se cocooner, pour avoir une vision objective de ce qu’on fait, se motiver et se tenir à ses bonnes résolutions. 
    – Les idées créatives pour embellir son agenda : la pensée est plus claire quand elle est bien mise en pages ! Calligraphie, doodles, frises, couleurs, mandalas, organigrammes et schémas créatifs… 
    – Un programme de développement personnel sur 1 an, avec un parcours progressif, pour booster son mental et son corps et atteindre ses objectifs de vie !
  • Commentaires : J’aime beaucoup le concept du bullet journal. Je souhaitais avoir un livre qui explique la méthode. Ce petit cahier est parfait selon moi pour découvrir ce type de cahier phénomène !
M. ROHDE, Initiation au Sketchnote (2016) : 
  • Auteur : Mike ROHDE, américain
  • Titre : Initiation au Sketchnote
  • Collection / Edition / Editeur : Eyrolles
  • Genres : Manuel, développement personnel, pratique, lifestyle
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 25€ sur Amazon
  • Résumé : Le fondateur de ce concept Mike Rohde décrit les principes fondamentaux de cette forme innovante de prise de note. Il s’agit de mettre en oeuvre les compétences visuelles naturelles en vue de remplacer le texte par des dessins, des illustrations, des icônes et d’autres éléments visuels. Avec des exemples de mise en application.
  • Commentaires : J’ai découvert ce type de prise note très récemment. Je voulais comprendre la méthode et je suis contente de lire le livre du fondateur de cette technique très visuelle.
 
HAUL MANGA

J. AUSTEN, S. KING, P. TSE, Orgueil et préjugés (2016) : 

 

  • Auteur : Jane AUSTEN, anglaise
  • Dessinateurs : Stacy KING et Po TSE
  • Titre : Orgueil et préjugés
  • Collection / Edition / Editeur : Soleil Manga
  • Genres : Manga
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 14,99€ sur Amazon
  • Résumé : Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d’un mariage: l’héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n’est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l’épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu’il n’y a en fait qu’un héros qui est l’héroïne, et que c’est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.
  • Commentaires : C’est l’un de mes livres et histoires préférés donc j’ai envie de découvrir cette oeuvre en version manga.



M. REAVES, La Belle et la Bête 2 (2017) : 

  • Auteur/Dessinateur : Mallory REAVES
  • Saga : La Belle et la Bête
  • Titre : Le destin de la Bête
  • Collection / Edition / Editeur : Nobi Nobi
  • Genres : Manga
  • Nombre de tomes : 2/2
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 7,20€ sur Amazon
  • Résumé de ce tome : L’histoire du point de vue de la Bête
    Il était une fois … un jeune et beau Prince, qui vivait dans un magnifique château où il donnait des fêtes somptueuses. Mais, trop dorloté par des domestiques prêts à satisfaire ses moindres caprices, celui-ci était devenu insolent et égocentrique. Lorsqu’une mendiante se présenta en quête d’un abri et lui offrit une simple rose en e?change de son hospitalité, il la renvoya sans ménagement, ignorant qu’il s’agissait en réalité d’une mystérieuse enchanteresse… Pour le punir de sa cruauté, celle-ci jeta un sort sur le château, transformant le jeune Prince en une Bête effrayante et tous ses habitants en objets. Désormais, son seul moyen de rompre la malédiction sera d’apprendre à aimer et à se faire aimer en retour, et cela avant qu’une rose enchante?e ne perde son dernier pétale… Sans quoi, prisonnier du château pour l’éternité, il conservera à jamais son hideuse apparence et ses domestiques leur forme d’objet…
  • Commentaires : Je suis fan de l’histoire du conte et du dessin animé La Belle et la Bête.  Ce manga est la version graphique du film sorti en 2017. On est sous le point de vue de la Bête. Je ne compte pas lire le « premier tome » de ce manga car c’est la même histoire mais du point de vue de la Belle. Je l’ai lu lors du mois de septembre 2017.
Et vous ? 
 
Je présente aussi ces nouvelles acquisitions dans une vidéo :

 

Cet article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies

 

Chronique, Lecture

LECTURE : « Everything, everything » de Nicola YOON

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman Everything, everything de Nicola YOON.   

Auteur : Nicola YOON, américaine-jamaïcaine
Titre : Everything, everything
Nombre de tomes : 1/1
Date de l’édition : 2016
Edition : France Loisirs


Format lu : Livre, grand format

Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, contemporain

Résumé :  Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.
 
Dates de lecture : 28 août – septembre 2017 (Bilan lecture du mois de septembre 2017)

Couvertures et mise en page : 

  

Ce livre a plusieurs particularités de mise en page car il a 3 couvertures différentes : celle d’origine de Bayard, celle de France Loisirs et celle reprenant l’affiche du film. 

L’autre particularité majeure est que ce n’est pas uniquement un roman fait de lignes mais il y a l’insertion de dessins, de graphiques, de captures écrans de sms et mails. 

Ce roman a été adapté au cinéma en 2017.

Mon avis :

Ce livre a été très vite un succès en librairie et il a été très rapidement adapté au cinéma.


Avant de commencer cette lecture, j’ai eu un coup de coeur pour les couvertures de Bayard et de France Loisirs, ainsi que pour l’objet livre grâce à cette mise en page originale. 


Malgré les avis très positifs sur ce roman, j’avais des craintes personnelles sur la véracité des propos sur la maladie et sur le fait que j’ai de plus en plus de mal à lire des romances jeunesses contemporaines.Le roman met en lumière une maladie génétique très rare, très peu connue et jamais décrite dans un roman. La maladie de l’héroïne est le Déficit immunitaire combiné sévère (DICS) ou « la maladie de l’enfant-bulle ».L’autrice ne sait pas contenter de ce thème original pour se distinguer des romans du genre jeunesse. Les personnages sont d’ethnies différentes, les centres d’intérêt des personnages sont littéraires et scientifiques et on a des thèmes plus difficiles abordés : la violence, la mort, l’homosexualité, l’avenir … La mise en page est réellement un plus non négligeable : les dessins, les mails, les textos … Elle contribue au plaisir de lecture sans entacher le sens du roman. Un plus mais aussi un outil à la lecture.

Dans ce roman, nous sommes sous le point de vue de Madeline. Une jeune fille de 18 ans, passionnée par la lecture et très intelligente. Du fait de sa maladie, elle vit chez elle avec sa mère et elle étudie par correspondance : l’une de ses matières est l’architecture.

Sa vie « tranquille et monotome » est bouleversée quand des nouveaux voisins s’installent en face de chez elle. Elle rencontre par fenêtre interposée Oliver surnommé Olly.

Madeline représente « LA littéraire » et Olly est « LE scientifique ».

Les amoureux des livres seront ravis car on a des mentions d’oeuvres littéraires. 

Ce roman est avant tout une romance young-adult. J’ai été surprise de m’attacher très vite au personnage de Madeline et d’aimer le petit jeu de « séduction » entre les personnages. Bien que la romance soit le thème principal, j’ai aimé que l’autrice traite d’autres thèmes : la scolarité, la violence, l’éducation, les rêves, l’avenir, la maladie …

Il peut être divisé en « deux parties » car il y a un évènement qui créé un basculement dans l’intrigue (p. 202). J’ai aimé la lecture de la « première partie » : c’était addictif, simple et léger à lire et je me suis surprise à aimer cette romance. La « deuxième partie » m’a paru en revanche surréaliste !

Malheureusement, le thème de la maladie DICS mis en avant est très peu abordé de manière réaliste. Je ne suis pas médecin mais il y a des éléments médicaux qui m’ont paru surréaliste ou pris trop à la légère. Je tiens à souligner que ce roman n’est pas un essai sur cette maladie génétique donc il ne faut pas croire que le cas de Madeline est celui de ceux d’enfant atteint de cette maladie. Je pense que l’autrice voulait sensibiliser les lecteurs sur ce type de maladie. 

Malgré des évènements négatifs et des thèmes difficiles, ce roman transmet un message positif sur la vie. C’est une lecture agréable, rapide et mignonne ! 

J’aimais beaucoup cette lecture mais la « deuxième partie » a un peu tout gâché !

La fin se résout un peu trop rapidement et il y a quelques incohérences « médicales ».

Cette lecture me rend perplexe car j’ai été surprise de voir les pages défilées et aimées ma lecture mais j’ai détesté le thème de la maladie abordé de cette manière et la fin trop vite résolue. C’est une petite déception mais je relierai ce livre avec plaisir.

Une lecture originale et légère mais ce n’est pas un essai médical ! 

Note :

 

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies

 

Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE :  » La Sélection 4. L’héritière » de Kiera CASS

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur la suite de la saga La Sélection avec le quatrième tome : La couronne de Kiera Cass.

 

Je conseille de lire ABSOLUMENT les trois premiers tomes de la saga La Sélection de Kiera Cass.

J’avais eu un coup de coeur pour ces trois tomes que j’ai eu envie de poursuivre cette histoire.

ATTENTION, cette chronique peut vous spoiler l’intrigue des trois premiers tomes de la saga La Sélection

Mise en page :

Auteur : Kiera CASS, américaine
Saga : La Sélection
Titre : 4. L’héritière
Nombre de tomes parus : 4/5
Edition : France Loisirs
Dates de l’édition : 2016
Nombre de pages : 412 pages
Prix : 17,90 €

Genre / Thèmes : Narratif, roman, science-fiction, dystopie, jeunesse/young-adult

Résumé de ce tome 4 :  Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s’attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n’est peut-être pas aussi difficile qu’elle le croyait.
Dates de lecture : 20/03/17-23/03/17 (Bilan du mois de juillet 2017)

Mon avis : 

En 2015 et 2016, j’ai lu et adoré les trois tomes de la saga La Sélection

Les deux recueils de nouvelles de cette saga me tentaient beaucoup donc je les ai lu en 2017.  

J’aurais donc pu avoir terminé cette saga par ces 5 livres


Avant de lire ce tome 4, je ne voulais pas lire cette duologie finale car je considérais que le tome 3 terminé l’histoire. Mais j’ai un tel coup de coeur pour l’univers que je souhaitais poursuivre bien que j’appréhendais une déception. 

J’ai lu et entendu via les réseaux sociaux de nombreux avis de lecteurs déçus sur le personnage principale  et l’intrigue de cette duologie. 

Contre tout attente, j’ai ADORE la lecture de ce tome ! 

L’intrigue se déroule 20 ans après la première trilogie.

J’ai eu beaucoup de plaisir de retrouver les personnages principaux et secondaires de cette première partie : ils ont vieilli et évolué !J’ai eu un coup de coeur pour le personnage Eadlyn, la fille de Maxon le roi.

C’est une princesse dans toute sa splendeur et c’est ça que j’ai aimé. Elle est la fille aînée donc elle va être la nouvelle reine et elle assume son caractère « princesse ». Je trouve que Kiera Cass a assumé le caractère de son personnage et c’est une bouffé d’air frais dans la littérature young-adult. Je trouve que les auteurs créés des personnages « badass » ou « forts » mais ces personnages n’assument pas leurs faiblesses de caractère ou le fait que leurs missions sont trop durs pour eux. Ici, Eadlyn sait qu’elle a mauvais caractère et qu’elle est égoïste.

On a beaucoup de nouveaux personnages. J’ai le même problème que lors de la première trilogie : il manque un tableau de présentation des sélectionnés. Je me suis attachée à beaucoup de personnages de la famille royale et des sélectionnés. Je ne sais pas qui restera lors du 5e tome ! 

Kiera Cass a fait des choix dans son intrigue ! Elle a fait évolué certains personnages en les rendant plus vulnérable, des personnages ont des passions et d’autres tournent mal. Je ne m’y attendais pas et cela prouve qu’il faut lire ce quatrième tome. Je vous laisse également découvrir les autres péripéties abordés dans ce livre.

On a toujours peu d’éléments sur l’univers dystopique mais on reste dans un huis-clos dans le château et sous le point de vue de la famille royale. Cela justifie pourquoi on a peu d’éléments.

Une anecdote sur la famille royale française est un clin d’oeil à la nouvelle de Maxon dans Histoires secrètes 1.

La fin m’a donné envie à lire le 5e tome immédiatement grâce à son cliffhanger et le retournement de situation.

Je compte terminer par le dernier tome et je souhaite relire tous les tomes de cette saga. 

 
Je le conseille aux fans de la saga La Sélection !

 

Note : 

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « Là où j’irai » de Gayle FORMAN

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le tome 2 de la duologie Si je reste de Gayle FORMAN. 

Si je reste est un livre que je souhaitais lire depuis sa sortie en poche (en 2009). Le thème m’intriguait car je n’en avais encore jamais lu. Il a fait l’objet d’une adaptation cinématographique en 2014Je ne vous montrerez pas la bande annonce dans cet article, car je trouve qu’elle résume le livre : la visionner vous spoilerez. 

Le premier Si je reste a été déception, cependant je voulais avoir des réponses sur le choix de Mia donc j’ai voulu lire ce deuxième et dernier tome. 

Mise en page :

Auteur : Gayle FORMAN, américaine
Saga : Si je reste
Titre : Là où j’irai
Date de l’édition : 2011
Ebook
Dates de lecture : 02 – 25 juin 2017 (Bilan lecture du mois de juin 2017)
Genre / Thèmes : Narratif, contemporain, young-adult/jeunesse

Résumé du premier tome : Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis… Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.

Mon avis : 

Le premier tome a été une déception. Je me suis donc imposée la lecture du tome 2 dans ma pile à lire mensuelle du mois de juin 2017


J’ai lu ce roman en format ebook.Dans ce deuxième tome, nous sommes sur le point de vue d’Adam. Adam est le petit ami musicien de Mia que l’on rencontre dans le premier tome. Nous sommes 3 ans après les faits du tome 1. 


Contrairement au tome 1, on est sur une structure plus classique. Mais l’histoire se déroule sur un temps chronologique court et il y a de nombreux flash-backs.

J’ai préféré la plume de Gayle Forman sous le point de vue d’Adam. 

Avec le personnage d’Adam, on a tous les clichés de la rock-star. On suit Adam trois ans après l’accident de Mia. Le personnage a 19 ans mais il a encore des réactions d’adolescents.

Je ne souhaite pas aborder l’intrigue de ce deuxième tome car cela spoilerait ! 

Je concluerai cette chronique en précisant que j’ai eu les réponses au tome 1.

Cependant Gayle Forman ne parle pas de la projection de Mia dans le tome 1 : elle n’explique pas ce phénomène. 

Le point négatif de ce roman est la psychologie des personnages : j’ai trouvé les réactions des personnages trop adolescentes. 

Malgré des points positifs dans ce deuxième tome, ce roman a été une déception.

 
DECEPTION  : lecture mitigée! 

 

Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE : « Orgueil et préjugés et zombies » de Seth GRAHAME-SMITH

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur Orgueil et préjugés et zombies de Seth GRAHAME-SMITH.

J’ai acheté ce livre à sa sortie suite à ma lecture de l’oeuvre originale de Jane Austen (Orgueil et Préjugés) en 2009. Je souhaitais découvrir cette réécriture en 2010 cependant cette lecture a été souvent l’objet d’abandons.

Ce livre a été adapté au cinéma en 2016 ! Je ne l’ai pas vu. 

 

Mise en page : 
Auteurs : Jane AUSTEN, anglaise
et Seth GRAHAME-SMITH
Titre : Orgueil et préjugés et zombies
Nombre de tomes parus : 1/1
Edition : Flammarion
Date de l’édition : 2009
Nombre de pages : 317 pages
Prix : 16 €
 

Auteur : Jane Austen  est une autrice anglaise vivant entre 1775 et 1817. Elle a écrit l’oeuvre Orgueil et Préjugés. Ce roman est considéré comme une oeuvre classique de la littérature classique. Il a été de nombreuses fois adapté. 

Seth Grahame-Smith  est un scénariste, écrivain et producteur américain. 

Genre / Thèmes : Narratif, roman, classique réécrit, fantasy, horreur. 

Résumé :  Pour la famille Bennet, qui compte cinq filles à marier, l’arrivée de deux jeunes et riches célibataires dans le voisinage est une aubaine : enfin, des coeurs à prendre, et des bras supplémentaires pour repousser les zombies qui prolifèrent dans la région ! Mais le sombre Mr Darcy saura-t-il vaincre le mépris d’Elizabeth, et son ardeur au combat ? Les innommables auront-ils raison de l’entraînement des demoiselles Bennet ? Les soeurs de Mr Bingley parviendront-elles à le dissuader de déclarer ses sentiments à Jane ? Surtout, le chef-d’oeuvre de Jane Austen peut-il survivre à une attaque de morts-vivants ?.
Dates de lecture : 2010-09/05/17 (Bilan du challenge du mois de la Fantasy 2017)
Il est également sorti en format poche chez Pocket.
Mon avis : 
Ce livre a été pendant près de 7 ans l’objet de « lecture, abandon et reprise ».

Je suis heureuse et soulagée de l’avoir terminé !Quand j’ai acheté ce livre en 2009, je venais de terminer l’oeuvre originale de Jane Austen : Orgueil et Préjugés. Cet oeuvre est un classique de la littérature anglaise. J’ai beaucoup aimé ce livre (un petit coup de coeur) : la plume piquante de Jane Austen, la critique sur la société anglaise, le mélange de sentiments entre les différents personnages et certains passages en particulier.

Suite à la lecture de l’oeuvre originale, j’étais intriguée par cette « réécriture » moderne de ce classique. J’aime beaucoup les couvertures, cela rend l’objet-livre plus agréable.

Cependant, ce fut une GROSSE DÉCEPTION car le texte original a été conservé malgré les scènes de zombies. Justement, les scènes de zombies sont insérées dans le texte et cela rend le récit dans un premier temps bancal. D’où le fait que j’emploie des guillemets sur le mot réécriture pour ce livre.

On retrouve tous les « grands passages » de l’intrigue originale avec ou non la présence des zombies.

On n’a pas d’explication sur le phénomène zombie cependant, j’ai trouvé que l’intrigue zombie s’améliorait au fur et à mesure du roman. J’ai aimé en particulier les passages de réécritures autour des personnages de Charlotte et Wickham. 


J’ai aimé surtout l’intention de l’auteur de rendre les filles Bennett comme personnages badass et démontrer que les femmes de cette époque sont aussi importantes que les hommes. 

Je pense que ce livre était plutôt fait pour le prétexte d’un film. Je dis cela car l’auteur Seth Grahame-Smith est aussi scénariste et il y a eu une adaptation cinématographique en 2016. Je vous conseille donc de regarder le film plutôt que de lire ce livre.

Mais surtout, si vous voulez lire l’oeuvre originale de Jane Austen, je ne conseille pas de commencer par Orgueil et Préjugés et zombies car cela vous gâcherait certainement l’intrigue originale. 


Je souhaiterais voir l’adaptation cinématographique pour faire une comparaison et peut-être mieux apprécier cette histoire. 

 
Je conseille de regarder le film plutôt que de lire le livre !

Je recommande l’oeuvre originale de Jane Austen ! 

 

Note : 

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Chronique, Lecture saga

LECTURE : « The Book of Ivy » d’Amy ENGEL (2 vol.)

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur les deux tomes de la saga The Book of Ivy d’Amy ENGEL.  

Je ne comptais pas vous présenter les deux tomes dans une même chronique mais c’est impossible car le tome 2 est une suite directe du premier tome. 

 

Mise en page : 
Auteur : Amy ENGEL
Saga : The Book of Ivy
Titres : The Book of Ivy et The Revolution of Ivy
Date de l’édition : 2015
Edition : Lumen / PKJ
Nombre de pages : 516 p. 

Dates de lecture du tome 1 : 10 octobre – 30 novembre 2016 (Bilan lecture de novembre 2016)

Dates de lecture du tome 2 : 04 mai – 06 mai 2017 (Bilan lecture de mai 2017)

Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, science-fiction, dystopie

Résumé du tome 1 : « Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.
« 
 

J’ai lu ces deux tomes en format ebook. 

Les deux couvertures sont magnifiques ! 

Cette saga est récemment sortie en format poche sous PKJ et a été à l’origine édité chez Lumen en grand format. 

Mon avis sur la saga :  

Cette duologie a fait un gros buzz lors de sa sortie en 2015. On le comparait à la saga La Sélection de Kiera Cass car il s’agit d’une dystopie romance young-adult. 

Lors de sa sortie, j’étais en train de lire le premier tome de la saga La Sélection dont vous savez maintenant que les trois premiers tomes sont un coup de coeur. Donc je n’avais pas envie de comparer ces deux sagas.

Je tiens à souligner que ces deux couvertures française sont très belles bien que j’ai lu ces deux livres en format numérique.

J’attendu la fin de l’année 2016 pour me lancer dans cette nouvelle saga dystopique. J’ai été vivement encouragée grâce à la blogueuse NoPlaceNowhere

Bien que j’ai aimé ma lecture du tome 1, j’ai attendu le mois de mai 2017 pour terminer cette saga. C’est une chose que je regrette car c’était une super lecture et le tome 2 est une suite directe du tome 1. 

Je ne comptais pas vous donner mon avis sur les deux tomes mais je constate qu’il m’est impossible de parler du tome 1 sans vous mentionner mon avis sur le tome 2. Je ne peux dissocier mon avis sur les deux tomes.

Dans cette saga, nous sommes sous le point de vue du personnage principal féminin Ivy.

Dès le début du tome 1, on assiste à son mariage et on est projeté dans cette société dystopique (future à la nôtre) où le mariage est imposé à l’âge de 16 ans pour unir des personnes venant de deux camps d’une même ville d’après des critères d’entente évalués par un jury. 

On apprend au compte goutte le système de cette nouvelle société et on est limité à la ville où vivent les héros. On sait que l’on est aux Etats-Unis (ancien USA) et qu’il s’est passé des choses graves d’un point de vue politique et environnemental pour aboutir à cette nouvelle société. 

Le résumé précise très bien qu’Ivy est mariée de force à Bishop, ce sont les deux enfants de clans ennemis ! C’est une sorte de Roméo et Juliette revisité. Bien que l’on sait que c’est une romance, elle arrive petit à petit. Ce sont des aspects qui m’ont beaucoup plu. 
Le tome 1 n’a pas été un coup de coeur immédiat car il est difficile d’être dans la peau d’Ivy. Le résumé nous dépeint un personnage déterminé à tuer son jeune époux pour une cause familiale, cependant en réalité elle est toujours en questionnement, elle ne sait pas comment se comporter …
Malgré cet aspect négatif dans la majorité du tome 1, sa personnalité se transforme progressivement à la fin du tome 1 et cela se poursuit tout au long du tome 2. 

 

Le personnage d’Ivy n’est pas une fille « badass » et cela fait du bien ! On peut comprendre ses doutes, ses peurs … sur l’ensemble des deux tomes.

Le second personnage principal est Bishop. On s’est très peu de chose sur lui car il dit peu de chose mais il agit en douceur et avec conviction. On ne peut donc que l’aimer et je peux comprendre l’engouement autour de ce personnage des blogueurs et booktubeurs. 

On a beaucoup de personnages secondaires qui gravitent autour du couple et que l’on retrouve dans les deux tomes. On en apprécie certains et on en déteste d’autres. 


Les deux tomes ont le même schéma : dans un premier temps, le rythme est un peu lent et on découvre l’univers ET dans un second temps, ça se précipite et on a des fins très brutales. 

L’avant dernier chapitre du tome 1 se termine sur un cliffhanger. Lors de ma lecture du tome 1, j’ai pensé que le dernier chapitre n’était pas pertinent cependant avec la lecture du tome 2, je comprends pourquoi Amy Engel l’a inséré dans ce premier tome. 


Cette saga nous fait réfléchir sur beaucoup de thèmes : notre surconsommation et ses conséquences, le mariage, le système de gouvernement, la confiance, la famille …

En lisant cette avis, vous vous rendez compte que cette saga m’a véritablement transporté.

J’ai ce sentiment grâce à la lecture du tome 2. Les reviews d’autres blogueurs préférait le tome 1 au tome 2. Pour moi, le tome 2 apporte une intrigue différente des dystopies de ce même type. C’est une lecture qui devient addictive.

J’ai lu cette saga en ebook mais je pense acquérir les deux tomes en format papier pour pouvoir les relire ! 


Je conseille cette saga pour découvrir ce sous-genre. Cependant si vous comptez lire La Sélection de Kiera Cass, je vous conseillerai de lire d’abord les trois tomes de La Sélection et de lire par la suite The Book of Ivy ou alors lire uniquement The Book of Ivy.  

Une duologie coup de coeur ! Il faut lire les deux tomes à la suite !

Je le conseille pour découvrir le genre science-fiction dystopique !
Note sur la saga : 
 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Mon avis date de 2017 et il a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies.
Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « Cinquante nuances de Grey » 1 et 4 d’E.L. JAMES

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le premier tome de la saga Fifty Shades d’E.L. JAMES. Je souhaite vous commenter les tomes 1 et 4 dans un même article car il raconte la même histoire selon le point de vue d’Ana et celui de Christian. 

 

Je voulais découvrir cette saga grâce (ou à cause) au phénomène populaire que sa parution a engendré. Cette saga est d’ailleurs devenue un pilier du genre.

Je n’avais jamais lu de romance érotique. 

Mise en page des tomes : 
 
Tous les tomes de la sagas sont également sortis en format poche. Je lis les grands formats.  
Les dimensions du tome 1 sont 20 cm de haut et 13 cm de large. Les dimensions du tome 4 sont 20 cm de haut et 12 cm de large.  Les couvertures ont une texture douce, veloutée et elles sont mates (attention aux traces de doigts ou aux marques).  

 

La mise en page est originale car on a une distinction des pensées, des sms, des documents, des mails.

Le tome 1 est découpé en chapitre. Le tome 4 retrace les journées vécues par Christian Grey. 


Auteur : E.L. James est une ancienne productrice de télévision anglaise. Elle est désormais considérée comme l’écrivain à succès de Cinquante nuances de Grey / Fifty Shades.

Saga :

Fifty Shades
1. Cinquante nuances de Grey
2. Cinquante nuances plus sombres
3. Cinquante nuances plus claires
4. Grey

Edition de publication : JC Lattès / France Loisirs

Genre / Thèmes : Narratif, roman, romance érotique. 

Résumé du tome 1 :  Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête. Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble. Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…
Il y a une adaptation cinématographique de ce premier tome (n’incluant pas les pensées de Grey) :
Mon avis sur ces deux tomes : 

Après un premier abandon du tome 1, je fus ravie d’être arrivée à le terminer. J’ai repris cette lecture car le film m’avait suffisamment plu pour me dire que je devais lire l’ensemble de la saga.Nous sommes bien dans un roman érotique où il y a des scènes de sexes décrites explicitement et quelques scènes relatives aux pratiques sado-masochistes. 

Je n’avais jamais lu un livre de ce genre. De plus à cause de tout ce qui se disait, j’étais partie avec des aprioris sur ce premier tome. D’ailleurs, ces aprioris ont eu raison de ma première lecture car je l’ai abandonné au bout de 106 pages (au moment où ça devait « intéressant »).

Le film m’a permis de me faire ma première impression sur ce tome : Ana est une jeune femme inexpérimentée qui s’aventure auprès d’un homme ne souhaitant s’engager et Christian est un homme avec beaucoup de charisme et de contrôle mais il cache de lourds secrets ce qui l’empêche d' »aimer ».

Certaines scènes érotiques ont été filmé mais elles sont « enjolivées » car c’est un film destiné à un large public adulte.

Suite à la lecture du tome 1, je me suis rendue compte que le héros de cette saga est le personnage de Christian Grey. Bien que nous sommes sous le point de vue d’Ana, l’histoire débute véritablement avec sa rencontre avec Monsieur Grey et à partir de la proposition du « fameux » contrat dominant-soumise. D’ailleurs, c’est une très bonne idée d’avoir écrit le tome 1 du point de vue de Grey (d’où le titre Grey).

Je n’ai pas aimé le personnage d’Ana car elle est décrite comme une fille sans expérience avec les hommes (du simple baiser aux premiers ébats). Nous sommes sous son point de vue donc on a toutes ses réflexions. Un élément auquel je n’ai pas accroché est le dédoublement de sa personnalité car on distingue trois Ana : la Ana qui vit les moments, sa « bonne conscience » et sa dite « déesse intérieure » (qui est la personnification de ses désirs sexuels). Cette dissociation frisait parfois le ridicule !

Ana est également dépeinte comme une fille un peu « empotée » mais elle arrive à séduire « facilement » le mania du contrôle Christian Grey.

Dans ce premier tome, on apprend peu de choses sur la personnalité de Christian Grey. Ceci le rend énigmatique et c’est cela qui nous pousse à poursuivre la lecture. Ce tome 4 nous en apprend beaucoup plus sur sa personnalité, ses pensées, ses réactions et ses actions. Pour n’en révéler qu’un peu, c’est une personne sûre de lui ayant contrôle sur tous mais ses certitudes envers les femmes sont bouleversées avec sa relation avec Ana Steele. 

J’ai beaucoup aimé lire le tome 1 et 4 à la suitecar on a les mêmes scènes vues d’après deux personnalités radicalement opposées. D’ailleurs, Christian a un vocabulaire plus abrupte qu’Ana. Je n’ai pas été lassée par la redondance de certaines scènes. C’est ça, la plus value de ce tome 4.

Le premier tome comporte quelques longueurs et de « je veux, je veux pas … ». Ceci ne m’a guère plu dans ma lecture et ne m’a pas permis d’apprécier le personnage d’Ana.

Certains éléments n’ont pas été assez développé comme la justification du titre (Cinquante nuances) ou au contraire trop développé comme la déesse intérieure d’Ana.

En revanche, j’ai beaucoup apprécié lire la copie du contrat et des échanges de mails … dans une typographie différente. Cela a rendu la lecture plus « attrayante ».

Le tome 4 débute très vite sur la rencontre de Christian et Ana.

La fin de ce premier tome est très abrupte ! Cependant, elle donne envie de lire le deuxième pour savoir comment Christian et Ana vont se retrouver. Ceci est un argument pour dire que cette lecture est addictive. Cette fin abrupte est contrebalancée par cette fin dans le tome 4.

Ce quatrième tome a rattrapé l’histoire du tome 1. Cela me pousse à donner une chance à cette saga et à ce genre.

La lecture successive du tome 1 et 4 m’a permis de me faire un avis global des scènes vécues par les deux protagonistes. 

Selon moi, vous pouvez lire après le tome 1 directement le tome 4. Je vous le conseille d’ailleurs fortement car vous vous souviendrez des scènes vécues par les deux points de vue. Il est évident que l’on ne peut pas lire le tome 4 sans avoir lu le tome 1.

Avis sur le tome 1 : Ma première romance érotique !  (Bilan lecture de juillet 2016)
J’avais commencé à lire ce tome 1 à cause du « phénomène Fifty Shades » mais je l’avais abandonné. Le film m’a donné envie de reprendre cette lecture. Ce fut une bonne lecture. J’ai détesté le personnage d’Ana : elle est dépeinte comme naïve et elle est trop indécise ! Le mystère autour de Christian  et ses réactions ont rendu cette lecture addictive.
Avis sur le tome 2 :  Tome 1 sous le point de vue de Christian  !  (Bilan lecture d’octobre 2016)
Suite à ma lecture du premier tome, je voulais tout de suite me plonger dans ce tome car c’est le même sous le point de vue de Christian. Ce fut une très bonne idée car j’avais toutes les scènes en tête sous les deux points de vue donc j’ai pu comparer. On apprend des choses qui serviront pour le tome 2. On va un peu plus loin que le tome 1. 
Note du tome 1 : 3/5
Note du tome 4 : 4/5 
Note sur ces deux tomes :
 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Mon avis date de 2016 et il a été rédigé dans un premier temps sur Blogger Athéna’s hobbies. Il n’a pas changé en 2017 !
Chronique, Lecture

LECTURE : « A comme aujourd’hui » de David LEVITHAN

Bonjour les passionnés de lecture,
Je vous présente mon avis sur ma lecture ebook d’A comme aujourd’hui de David LEVITHAN. 

Auteur : David LEVITHAN (Américain)
Titre : A comme aujourd’hui 
Date de l’édition : 2012
Edition : Gallimard Jeunesse
Ebook 
 
Auteur : David Levithan est un écrivain et éditeur américain. Il écrit des romances young-adult.

Dates de lecture : 04 mai – 12 mai  2016 (Bilan lecture du mois de mai 2016)Genre / Thèmes : Narratif, roman / Jeunesse, romance 

Résumé : Chaque jour un nouveau corps. Chaque jour une vie différente. Chaque jour amoureux de la même fille. Il ne peut jamais prévoir où ou qui il sera. A s’y est maintenant habitué et a même établi certaines règles de conduite : ne jamais s’attacher. Faire en sorte de ne pas se faire remarquer. Ne pas s’impliquer. Tout suit son cours jusqu’au matin où A se réveille dans le corps de Justin et rencontre sa copine, Rhiannon. A partir de ce moment, A balayent les règles qui gouvernent sa vie. Parce qu’il a maintenant trouvé quelqu’un avec qui il veut passer sa vie. Du matin au soir, jour après jour.A comme aujourd’hui fait partie d’une saga éponyme. Cette saga est composée d’un préquel non traduit en français (nommé Six Earlier Day) et d’un tome compagnon Aujourd’hui est un autre jour récemment publié en grand format par Gallimard jeunesse. 

Je ne parlerai pas de ces deux autres car je ne les ai pas lu et je ne compte pas les lire. 

Mon avis : 

J’ai découvert ce livre grâce à la Booktubeuse Fairy Neverland. Elle parlait d’un véritable coup de coeur livresque. Ces impressions m’ont donné envie de découvrir ce roman.

L’histoire est TRÈS TRÈS ORIGINALE ! Il s’agit de A qui change de corps tous les jours. Il n’a jamais eu son propre corps, donc il ne se définit pas comme fille ou garçon. On s’attache à la personnalité de A et des corps qu’A investit.

Dès le début du livre, A fait LA rencontre qui va changer ses habitudes. A va bouleverser ses journées ainsi que celle de ses corps pour la retrouver.

La question centrale que pose l’auteur : est-ce une bénédiction ou une malédiction de changer de corps tous les jours ?

La mise en page est originale car il n’y a pas de chapitre mais on suit les événements à travers les journées vécues par le héros. On ne commence pas à la naissance de notre héros. Les journées/chapitres sont de différentes longueurs.

J’ai beaucoup aimé découvrir les vies vécues par A sous forme de journées ou de rappels décrits par A.

On a véritablement des histoires dans l’histoire de ce livre. Je vous les laisse découvrir … 

J’ai tout aimé : le début, le milieu et la fin surtout ! Il se dévore car on veut lire les journées vécues par A. J’ai beaucoup aimé la fin ! Donc je ne pense par lire les autres romans de cette saga car ce livre se suffit.

C’est un roman classé en jeunesse/young-adult car le personnage principal doit avoir environ 16 ans. Cependant le style et l’histoire peuvent être lu par des adultes car on ne peut qu’être touché par l’existence de A.

Le style de David Levithan est fluide et poétique.

David Levithan nous offre une palette de personnages et des histoires de vie différentes ! C’est un aspect très intéressant du livre car on peut s’attacher à un personnage mais cela ne dure qu’une journée.

L’auteur aborde plusieurs thèmes de l’adolescence avec maturité mais surtout l’apparence et l’amour selon le sexe.

Pour moi, c’est une pépite ! Je suis heureuse d’avoir vu autant d’avis positif qui m’on donné envie de le lire. Je vous le conseille (c’est même une obligation de le lire) ! Je le relirai !

Je répète c’est un ÉNORME COUP DE COEUR ! Je l’ai lu en ebook donc je souhaiterai acheter le livre papier pour le relire et orner ma bibliothèque de cette très belle histoire. 

Note : 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode 
Mon avis date de 2016 et il a été rédigé dans un premier temps sur Blogger Athéna’s hobbies. Il n’a pas changé en 2017 !
Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « La Sélection » de Kiera CASS (3 vol.)

Bonjour les passionnés de lecture,
Je vous présente mon avis sur les trois premiers tomes de la saga La Sélection de Kiera CASS. 
                             

J’ai découvert cette saga grâce aux nombreux avis sur Booktube et la blogosphère. Les couvertures magnifiques m’ont également convaincu à lire le premier tome.  Dans cet article, je vous présente les trois premiers tomes de la saga. La saga est composée d’une première trilogie, puis de deux tomes hors-séries (ce sont des nouvelles de personnages de la trilogie) et la saga se conclut sur une duologie.
Mise en page : 
Les couvertures sont très très belles sur toutes les faces du livre. 

La mise en page est très agréable : les pages sont épaisses, les caractères sont plutôt gros et les marges sont moyennes. 


Auteur : Kiera Cass est une auteure américaine de romans jeunesses et young-adults. 

Saga :

La Sélection
1. La Sélection
2. L’élite 
3. L’élue

Editions de publication : Robert Laffont / R

Genre / Thèmes : Narratif, roman / Romance, dystopie, young-adult

Résumé de la saga : Dans l’Amérique du futur, une monarchie a été mis en place avec un système de castes. Le prince a l’âge de se marier donc on organise pour cela la Sélection. La Sélection consiste à piocher 35 noms de jeunes filles dans les castes du royaume et on suit cela sous forme de télé-réalité. Elles sont envoyées au château pour séduire le prince Maxon. De la caste 6, America Singer s’inscrit à la Sélection pour faire plaisir à sa famille alors qu’elle est amoureuse d’Aspen de la caste 7.  
Mon avis sur la saga :
Ce sont de très jolis livres : je vous invite à me dire quelle est votre couverture préférée car je ne sais pas laquelle choisir !
Cette saga a été beaucoup présentée sur les blogs et les chaînes Youtube. En plus des très belles couvertures, cette saga est présentée comme une dystopie et un bachelor princier. 
Cette saga se déroule dans un contexte « futuriste » car l’histoire se passe dans un pays installé dans les anciens Etats-Unis vaincus par la Chine, le monde est gouverné par différentes monarchies. Dans les monarchies, la population est divisée en castes dont le roi fait partie de la caste 1 et les plus pauvres sont de la caste 7. 
Hormis le contexte géo-politique, on ne peut pas vraiment parler de dystopie pour cette saga. 
La romance est la trame principale de cette saga ! 
Le livre est écrit à la première personne car on est dans la peau d’America Singer. Elle fait partie d’une caste pauvre. On apprend l’histoire de cette monarchie à travers ses propres connaissances. Le fait d’être dans la peau d’America nous demande d’au moins apprécier son personnage cependant je n’ai pas aimé son caractère. J’ai préféré la personnalité des autres personnages. Mon personnage préféré est Maxon. J’ai aimé le découvrir au fur et à mesure de ma lecture. 
Le livre est présenté comme une téléréalité dans laquelle un prince choisit sa future épouse. Ce résumé est l’histoire du livre mais le côté téléréalité est très peu perçu par le lecteur car on est sous le point de vue d’une des prétendantes et non pas d’un téléspecteur ou de la régie. 
J’ai beaucoup aimé le rythme des tomes 1 et 3. J’ai trouvé que le tome 2 cassait le rythme de cette saga mais on ne peut pas ne pas le lire. 
La fin de chaque tome offre son lot de révélations, ce qui pousse le lecteur à lire la suite ! D’ailleurs, je compte relire cette saga pour voir les détails qui m’ont échappé lors de ma première lecture. 
Dans cette saga romance, il y a un triangle amoureux. J’aime les triangles amoureux et je fais souvent mon choix entre les différents prétendants. Cependant, le personnage d’America joue à la girouette alors qu’elle est décrite comme une femme forte et indépendante dans ses choix. On se perd dans les moments de questionnement de sa vie sentimentale. 
Malgré quelques défauts (relevés pour ma part), le tome 2 ouvre sur un autre aspect de l’histoire qui a toute son importance dans le tome 3. 
J’ai trouvé que le rythme, le style et l’intrigue ont rendu ma lecture fluide et je n’avais qu’une envie, c’était de poursuivre ma lecture ou de recommencer la saga. J’ai passé de très bons moments de lecture. Je peux dire que cette saga est addictive.
Avis sur le tome 1 : Coup de coeur ! (Bilan lecture d’octobre 2015)
C’est un coup de coeur car j’ai été plongée immédiatement dans l’univers. On vend ce livre avec le thème de la télé-réalité et de la romance. Cependant, on est dans le point de vue d’America donc on a peu de références sur la télé-réalité. On veut en connaître plus sur ce monde futuriste. Le travail principal du lecteur est de choisir entre Aspen et Maxon. Personnellement, j’avais fait mon choix. J’ai très vite acheté le tome 2 pour le lire à la suite car la fin du tome 1 annonce d’autres intrigues.
Avis sur le tome 2 : Bon deuxième tome (Bilan lecture de décembre 2015)
C’est un très bonne lecture mais j’ai préféré le premier tome ! La lecture du tome 1 a été un coup de coeur, d’où la petite déception. Il y a eu des longueurs alors que la fin du premier tome présageait une accélération des évènements. Cependant il fallait peut-être si attendre car c’est un tome de transition. Il y a de nouveaux rebondissements car on en apprend plus sur la monarchie et les rebellions. Mais on reste sur le questionnement amoureux d’America.
Avis sur le tome 3 : Très bon troisième tome : de nouveaux un coup de coeur ! (Bilan lecture de juin 2016)
J’ai mis plus de temps à commencer ce livre bien qu’il était très vite présent dans ma bibliothèque, car je ne voulais pas « terminer » cette saga. J’avais également peur de retrouver ce que je n’avais pas aimé dans le tome 2. Ce troisième tome termine parfaitement bien la saga ! En plus de la romance, il y a de l’action ! La première partie m’a fait penser au tome 2 mais ensuite le rythme s’accélère pour un très bon final !
 
J’ai donc adoré cette saga !  
Je la conseille à tous ceux qui veulent la découvrir. En revanche, ceux qui cherchent une dystopie comme Hunger Games de Suzanne Collins, cette saga n’est pas faite pour vous. 
 
Je réfléchis à lire les tomes bonus de cette saga : Histoires secrètes. Ils semblent qu’ils nous donnent plus d’informations sur les personnages suivants : Aspen, Maxon, Kimberly, Marlee. En 2017, je les ai lu et aimé ! 
Note sur les trois tomes : 
 

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode

Mon avis date de 2017 et il a été rédigé dans un premier temps sur Blogger Athéna’s hobbies. Il n’a pas changé !