Bilan lecture, Chronique

BILAN LECTURE du mois de juillet 2017

Bonjour les passionnés de lectures,
Le bilan de mois de juillet 2017 comprend  lectures : 5 romans,  1 manga, 1 pièce de théâtre et 1 livre de développement personnel.


J’avais établi une PALM pour ce mois de juillet 2017.

 

Je vous présente mes lectures dans l’ordre dans lequel je les ai terminés. 
 
I. MONNIN, A. BEAUPAIN, Les gens dans l’enveloppe (2015).
Auteur : Isabelle MONNIN, française
Chanteur : Alex BEAUPAIN, français
Titre : Les gens dans l’enveloppe
Tomes : 1/1
Dates de publication : 2015
Edition : JC Lattès
Nombre de pages : 370 pages
 

Résumé  En juin 2012, j’ai acheté sur Internet un lot de 250 photographies d’une famille dont je ne savais rien. Les photos me sont arrivées dans une grosse enveloppe blanche quelques jours plus tard. Dans l’enveloppe, il y avait des gens à la banalité familière, bouleversante. Je n’imaginais alors pas l’aventure qu’elle me ferait vivre.
J’allais inventer la vie de ces gens puis je partirais à leur recherche. Un soir, j’ai montré l’enveloppe à mon meilleur ami, Alex Beaupain. Il a dit : « On pourrait aussi en faire des chansons. » L’idée semblait folle.
Le livre contient un roman, un album photo, le journal de bord de mon enquête et un disque, interprété par Alex, Camelia Jordana, Clotilde Hesme et Françoise Fabian. Les gens de l’enveloppe ont prêté leur voix à deux reprises de chansons qui ont marqué leur vie.
Les gens dans l’enveloppe est ainsi un objet littéraire moderne et singulier. Faisant œuvre de vies ordinaires, il interroge le rapport entre le romancier et ses personnages. Il est surtout l’histoire d’une rencontre, entre eux et moi.

Format lu : Livre, grand format, cd, emprunt bibliothèque
Dates de lecture : 04/07/17-05/07/17
Mon avis rapide Petite déception ! 
J’ai découvert ce livre grâce à Youtube/Booktube. J’ai donc emprunté ce livre à la bibliothèque pour me faire une idée de ce livre spécial. Sa spécificité est qu’il est à la fois un roman, une enquête et une musique accompagnant le livre. La partie roman est caractérisé par l’alternance des personnages et des points de vue. Je n’ai pas aimé la plume de l’autrice. C’est un roman « tranche de vie » à la fois dans le roman et également dans l’enquête. C’est une déception car j’ai lu ce livre en diagonale. 
Note : 2/5 (Bof, déception) 
Liens : FacebookLivraddict 


K. CASS, La sélection 4 (2016).

Auteur : Kiera CASS, américaine
Saga : La Sélection
Titre : 4. L’héritière
Tome : 4/5
Date de publication : 2016
Nombre de pages : 412 pages
Edition : France Loisirs
Prix : 17,90€
Résumé de ce tome Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s’attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n’est peut-être pas aussi difficile qu’elle le croyait.
Format lu : Livre, grand format
Dates de lecture : 24/06/17-11/07/17
Mon avis rapide Une très bonne surprise : un coup de coeur ! 
J’aime beaucoup les 3 premiers tomes de la saga. Je faisais partie des personnes qui ne voulaient pas lire cette nouvelle duologie. J’ai tellement entendu de mauvais avis sur le personnage principal que j’ai eu envie de lire ce quatrième tome.
Ce fut une très bonne surprise car j’ai aimé le personnage d’Eadlyn contre tous les avis entendus. C’est une princesse et elle porte bien le titre : elle n’est pas parfaite contrairement à ce que tous les auteurs veulent nous donner l’image de leur héros. Ce fut une nouvelle expérience de voir cette nouvelle sélection dans la peau de la famille royale. Hâte de voir la fin de cette saga ! 
Note : 5/5 (Coup de coeur) 
Liens : FacebookLivraddict
D. LOREAU, Vivre heureux dans un petit espace (2016).
Auteur : Dominique LOREAU, français
Titre : Vivre heureux dans un petit espace
Tome : 1/1
Date de publication : 2016
Nombre de pages : 224 pages
Edition : Flammarion
Prix : 9,90€
Résumé Ne sommes-nous pas trop matérialistes ? Avons-nous vraiment « réussi nos vies » parce que nous avons une grande maison ? Le vrai bonheur ne résiderait-il pas dans notre espace intérieur ? Comment vivre pleinement le moment présent sans se soucier des biens matériels ? La vie ne serait-elle pas plus simple si nous nous défaisions de tout ce qui nous encombre ? Après le succès de L’art de la simplicité de L’art de l’essentiel et de L’art de mettre les choses à leur place, c’est une nouvelle façon d’aborder la vie que l’auteur propose dans cet ouvrage : vivre heureux dans un petit espace, c’est accéder au bonheur simple.
Format lu : Livre, poche, hard-back
Dates de lecture : 10/07/17-19/07/17
Mon avis rapide Une lecture mitigée mais intéressante ! 
Dominique Loreau est considérée comme la papesse française du développement personnel. Le thème des petits espaces parle à tous à un moment de notre vie. J’ai été perplexe face à l’avis de l’autrice sur le mode de vie car sa conception de la vie domestique n’est pas la mienne. Cependant, je le relirai ! 
Note : 3/5 (J’ai aimé) 
Liens : FacebookLivraddict


S. HOROKURA, Pan’pan Panda-Une vie en douceur 1 (2016).

Auteur/Dessinateur : Sato HOROKURA, japonaise
Saga/Titre : Pan’pan Panda-Une vie en douceur 1
Tome : 1/8
Date de publication : 2016
Nombre de pages : 112 pages
Edition : France Loisirs
Prix : 9,45€


Résumé Panettone, que tout le monde appelle Pan’Pan, est un panda qui travaille comme gardien à la résidence Kanda. Il habite avec Praline, une fillette débrouillarde qui lui prépare les meilleurs petits plats. Chacun veille ainsi l’un sur l’autre et s’entraide dans tous les moments de la vie : qu’il s’agisse de choisir un nouveau foulard pour Pan’Pan, d’accueillir les nouveaux voisins ou encore de préparer les fêtes de Noël. Au fil des pages, le petit monde de Pan’Pan et de Praline s’enrichit de personnages tout aussi attendrissants (Rose en admiration devant le panda, Paprika la tête de mule…) qui viennent mettre de l’animation dans leur quotidien !
Format lu : Livre, poche
Date de lecture : 19/07/17
Mon avis rapide Un manga tout mignon ! 
Ce fut une lecture toute mignonne et rapide. Les dessins sont un peu simple. 
Note : 4/5 (J’ai beaucoup aimé) 
Liens : FacebookLivraddict


L. PIERRAT-PAJOT, Les mystères de Larispem 1 (2016).
Auteur : Lucie PIERRAT-PAJOT, française
Saga : Les mystères de Larispem
Titre : Le sang jamais n’oublie
Tome : 1/3?
Date de publication : 2016
Nombre de pages : 257 pages
Edition : Gallimard Jeunesse
Prix : 16€ 

Cf. l’article : LECTURE : « Les mystères de Larispem 1. Le sang jamais n’oublie » de Lucie PIERRAT-PAJOT
Cf. l’article : LECTURE SAGA : « Les mystères de Larispem » de Lucie PIERRAT-PAJOT


Résumé Larispem 1899 – Dans cette Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d’un régime populiste, trois destins se croisent…? Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l’apprentie louchébem et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l’ombre d’une société secrète vient planer sur la ville. 
Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ?
Format lu : Livre, grand format
Dates de lecture : 08/07/17-20/07/17
Mon avis rapide Un futur coup de coeur ! 
Je souhaitais lire ce livre depuis sa sortie. J’adore la mise en page et le livre-objet.
C’est mon premier livre uchronique. Le contexte historique est peu abordé en uchronie. J’ai aimé l’ambiance et l’intrigue qui se dévoile au fur et à mesure. J’ai hâte de lire la suite pour dire que c’est un coup de coeur !
Note : 4/5 (J’ai aimé) 
Liens : FacebookLivraddict

 

S. JOMAIN, Quand la nuit devient jour (2016).
Auteur : Sophie JOMAIN, française
Titre : Quand la nuit devient jour
Tome : 1/1
Date de publication : 2016
Nombre de pages : 240 pages
Edition : France Loisirs
Prix : 16€ 

Cf. l’article : LECTURE : « Quand la nuit devient jour » de Sophie JOMAIN

Résumé On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée.
Format lu : Livre, grand format
Dates de lecture : 20/07/17-25/07/17
Mon avis rapide Une déception !
J’en attendais beaucoup vu les avis positifs et le thème abordé !
Ce fut une déception car j’ai retrouvé tous les défauts que je ne voulais pas retrouvé dans ce roman.
Cependant la plume de Sophie Jomain m’a emporté et elle a été juste. Je n’ai pas aimé car le thème est très raccourci et la romance est hors-sujet. Attention à la fin ouverte ! Mais je ne peux pas dire qu’il ne faut pas le lire, il faut se faire son propre avis car le sujet est polémique. 
Note : 2/5 (Bof, déception) 
Liens : FacebookLivraddict
MOLIERE, Dom Juan (1971).
Auteur : Jean-Baptiste POQUELIN (1622-1673)
alias MOLIERE, français
Titre : Dom Juan
Tome : 1/1
Date de publication : 1971
Nombre de pages : 141 pages
Edition : Larousse
Prix : 1,55€
Résumé Terrible et intrépide séducteur, Dom Juan, récemment marié à Elvire, fuit cette dernière en compagnie du fidèle Sganarelle. Mais bientôt, reparaît le spectre du Commandeur qu’il a tué en duel. Dom Juan se retrouve face à lui-même.
Format lu : Livre, poche
Dates de lecture : 26/07/17
Mon avis rapide Un personnage à connaître !
Je souhaite lire toutes les pièces de théâtre encore présent dans ma pile à lire.
C’est une pièce de théâtre originale dans l’oeuvre de Molière car le héros est un anti-héros et la fin est tragique. C’est un personnage de la littérature à connaître ! 
Note : 2/5 (Bof, déception) 
Liens : FacebookLivraddict

A. MARTIN-LUGAND, Les gens heureux lisent et boivent du café 1 (2013).

Auteur : Agnès MARTIN-LUGAND, française
Saga/Titre : Les gens heureux lisent et boivent du café
Tome : 1/2
Date de publication : 2013

Nombre de pages : 253 pages
Edition : Michel Lafon

Prix : 6,30€ (en format poche)

Cf. l’article : LECTURE : « Les gens heureux lisent et boivent du café 1 » d’Agnès MARTIN-LUGAND
Cf. l’article : LECTURE SAGA : « Les gens heureux lisent et boivent du café » d’Agnès MARTIN-LUGAND (2 vol.)

Résumé : « Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »
Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.
Format lu : Livre, grand format, emprunt bibliothèque
Dates de lecture : 23/07/17-27/07/17
Mon avis rapide Déception aussi !
C’est un livre très populaire. Je voulais le découvrir au vu des nombreux avis positifs et coups de coeur. Je n’ai pas aimé la façon dont l’autrice a traité le thème du deuil et la romance a été bâclée. C’est une lecture contemporaine rapide. Une grosse déception surtout à cause de cette fin ouverte.
Je lirai la suite pour avoir un « meilleur » avis. 
Note : 2/5 (bof, déception) 
Liens : FacebookLivraddict 
MES LECTURES EN COURS : 
Un futur coup de coeur, un coup de coeur inattendu mais des beaucoup déceptions  !
Vous pouvez retrouver la vidéo sur ce bilan du mois de juillet sur la chaîne youtube du blog : 

 

Cet article est également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies.  
Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE :  » La Sélection 4. L’héritière » de Kiera CASS

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur la suite de la saga La Sélection avec le quatrième tome : La couronne de Kiera Cass.

 

Je conseille de lire ABSOLUMENT les trois premiers tomes de la saga La Sélection de Kiera Cass.

J’avais eu un coup de coeur pour ces trois tomes que j’ai eu envie de poursuivre cette histoire.

ATTENTION, cette chronique peut vous spoiler l’intrigue des trois premiers tomes de la saga La Sélection

Mise en page :

Auteur : Kiera CASS, américaine
Saga : La Sélection
Titre : 4. L’héritière
Nombre de tomes parus : 4/5
Edition : France Loisirs
Dates de l’édition : 2016
Nombre de pages : 412 pages
Prix : 17,90 €

Genre / Thèmes : Narratif, roman, science-fiction, dystopie, jeunesse/young-adult

Résumé de ce tome 4 :  Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s’attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n’est peut-être pas aussi difficile qu’elle le croyait.
Dates de lecture : 20/03/17-23/03/17 (Bilan du mois de juillet 2017)

Mon avis : 

En 2015 et 2016, j’ai lu et adoré les trois tomes de la saga La Sélection

Les deux recueils de nouvelles de cette saga me tentaient beaucoup donc je les ai lu en 2017.  

J’aurais donc pu avoir terminé cette saga par ces 5 livres


Avant de lire ce tome 4, je ne voulais pas lire cette duologie finale car je considérais que le tome 3 terminé l’histoire. Mais j’ai un tel coup de coeur pour l’univers que je souhaitais poursuivre bien que j’appréhendais une déception. 

J’ai lu et entendu via les réseaux sociaux de nombreux avis de lecteurs déçus sur le personnage principale  et l’intrigue de cette duologie. 

Contre tout attente, j’ai ADORE la lecture de ce tome ! 

L’intrigue se déroule 20 ans après la première trilogie.

J’ai eu beaucoup de plaisir de retrouver les personnages principaux et secondaires de cette première partie : ils ont vieilli et évolué !J’ai eu un coup de coeur pour le personnage Eadlyn, la fille de Maxon le roi.

C’est une princesse dans toute sa splendeur et c’est ça que j’ai aimé. Elle est la fille aînée donc elle va être la nouvelle reine et elle assume son caractère « princesse ». Je trouve que Kiera Cass a assumé le caractère de son personnage et c’est une bouffé d’air frais dans la littérature young-adult. Je trouve que les auteurs créés des personnages « badass » ou « forts » mais ces personnages n’assument pas leurs faiblesses de caractère ou le fait que leurs missions sont trop durs pour eux. Ici, Eadlyn sait qu’elle a mauvais caractère et qu’elle est égoïste.

On a beaucoup de nouveaux personnages. J’ai le même problème que lors de la première trilogie : il manque un tableau de présentation des sélectionnés. Je me suis attachée à beaucoup de personnages de la famille royale et des sélectionnés. Je ne sais pas qui restera lors du 5e tome ! 

Kiera Cass a fait des choix dans son intrigue ! Elle a fait évolué certains personnages en les rendant plus vulnérable, des personnages ont des passions et d’autres tournent mal. Je ne m’y attendais pas et cela prouve qu’il faut lire ce quatrième tome. Je vous laisse également découvrir les autres péripéties abordés dans ce livre.

On a toujours peu d’éléments sur l’univers dystopique mais on reste dans un huis-clos dans le château et sous le point de vue de la famille royale. Cela justifie pourquoi on a peu d’éléments.

Une anecdote sur la famille royale française est un clin d’oeil à la nouvelle de Maxon dans Histoires secrètes 1.

La fin m’a donné envie à lire le 5e tome immédiatement grâce à son cliffhanger et le retournement de situation.

Je compte terminer par le dernier tome et je souhaite relire tous les tomes de cette saga. 

 
Je le conseille aux fans de la saga La Sélection !

 

Note : 

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Book haul, Haul

BOOK HAUL du mois de juillet 2017

Bonjour les bookaddicts,

 

Je vous présente mes nouvelles acquisitions du mois de juillet 2017. 

Ces acquisitions s’ajoutent à celles faites grâce au chèque parrainage du mois de juillet 2017.

HAUL

M. LEVY, Elle et lui (2016) : 

  • Auteur : Marc LEVY, français
  • Titre : Elle et lui
  • Collection / Edition / Editeur : Pocket
  • Genres : Roman, contemporain
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Oxfam
  • Prix : 7,40€ sur Amazon
  • Résumé : Un site de rencontres les a réunis. Ils ne sont pas devenus amants, mais amis. Et ils comptent bien en rester là… Elle est actrice. Lui écrivain. Elle s’appelle Mia. Lui Paul. Elle est anglaise. Lui américain. Elle se cache à Montmartre. Lui vit dans le Marais. Elle a beaucoup de succès. Lui pas vraiment. Elle est même une star. Mais lui ne le sait pas. Elle se sent seule. Lui aussi. Il la fait rire. Elle enchaîne les maladresses. Elle ne doit pas tomber amoureuse. Lui non plus.
  • Commentaires : Je collectionne les romans de Marc Levy en format poche. Je suis contente d’avoir trouvé en occasion une de ses dernières parutions. Je souhaite lire un livre de Marc Levy cet été 2017 donc ce sera peut-être celui-là !

D. PENNAC, Comme un roman (2001) : 

  • Auteur : Daniel PENNAC, français
  • Titre : Summer and the City
  • Collection / Edition / Editeur : Folio
  • Genres : Essai
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Oxfam
  • Prix : 18,25€ sur Amazon
  • Résumé : LES DROITS IMPRESCRIPTIBLES DU LECTEUR
    1. Le droit de ne pas lire.
    2. Le droit de sauter des pages.
    3. Le droit de ne pas finir un livre.
    4. Le droit de relire.
    5. Le droit de lire n’importe quoi.
    6. Le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible)
    7. Le droit de lire n’importe où.
    8. Le droit de grappiller.
    9. Le droit de lire à voix haute.
    10. Le droit de nous taire.
  • Commentaires : J’aime les livres qui parle de livres. J’ai hâte de lire cet essai qui est conseillé à mettre dans les mains des lecteurs.

GAIN CONCOURS

 

R. SEPETYS, Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre (2015) : 

  • Auteur : Ruta SEPETYS, américain
  • Titre : Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre
  • Collection / Edition / Editeur : Gallimard – Pôle Fiction
  • Genres : Roman, jeunesse, historique
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Prix : 7,95€ sur Amazon
  • Résumé : Une nuit de juin 1941, Lina, quinze ans, sa mère, Elena et son petit frère, Jonas, dix ans sont brutalement arrêtés par la police secrète soviétique.
    Au bout d’un voyage épouvantable de six semaines, presque sans eau et sans nourriture, entassés dans des wagons à bestiaux, ils débarquent au fin fond de la Sibérie, dans un camp de travail soviétique. Logés dans des huttes, sous alimentés, brutalisés, les déportés tentent de survivre et de garder espoir. Dans le kolkhoze, le travail de la terre est éreintant. Mais malgré la mort, la maladie, le froid, la faim et la terreur, Lina tient bon, soutenue par une mère exemplaire, son amour pour un jeune déporté de dix-sept ans, Andrius, et portée par sa volonté de témoigner au nom de tous et de transmettre un signe de vie à son père (condamné à mort dans un autre camp) grâce à son art du dessin et à l’écriture.
  • Commentaires : J’ai déballé le colis de ce gain concours en vidéo (ici). Je remercie Marion d’Entre les lignes et je la félicite pour ses plus de 300 abonnés !

SERVICES PRESSE

E. BARTOLI, Curriculum Mortem (2017) : 

  • Auteur : Enzo BARTOLI, français
  • Titre : Curriculum Mortem
  • Collection / Edition / Editeur : Amazon Publishing
  • Genres : Roman, thriller
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Prix : 9,99€ sur Amazon
  • Résumé : Un cadavre retrouvé au petit matin dans un conteneur à ordures du boulevard Barbès. À la clef : une veuve, deux orphelins, un chômeur de moins sur les listes de Pôle emploi et un Curriculum Vitae qui porte bien mal son nom. Pour les deux flics de la Crim’ qui « dérouillent » cette nuit-là, commence une longue et morbide enquête sur une mort que personne, ou presque, ne semble regretter… Finaliste de l’édition 2013 du Prix du Quai des Orfèvres, servi par une intrigue ciselée et un style jubilatoire, vous ne parviendrez à reposer « Curriculum Mortem » qu’à l’issue de l’ultime rebondissement.
  • Commentaires : Je l’ai présenté dans In my mailbox : Amazon Publishing.

D. DECOIN, Le bureau des jardins et des étangs (2017) : 

  • Auteur : Didier DECOIN, français
  • Titre : Le bureau des jardins et des étangs
  • Collection / Edition / Editeur : Stock
  • Genres : Roman, contemporain
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Prix : 20,50€ sur Amazon
  • Résumé : Empire du Japon, époque Heian, xiie siècle. Être le meilleur pêcheur de carpes, fournisseur des étangs sacrés de la cité impériale, n’empêche pas Katsuro de se noyer. C’est alors à sa jeune veuve, Miyuki, de le remplacer pour porter jusqu’à la capitale les carpes arrachées aux remous de la rivière Kusagawa. Chaussée de sandales de paille, courbée sous la palanche à laquelle sont suspendus ses viviers à poissons, riche seulement de quelques poignées de riz, Miyuki entreprend un périple de plusieurs centaines de kilomètres à travers forêts et montagnes, passant de temple en maison de rendez-vous, affrontant les orages et les séismes, les attaques de brigands et les trahisons de ses compagnons de route, la cruauté des maquerelles et la fureur des kappa, monstres aquatiques qui jaillissent de l’eau pour dévorer les entrailles des voyageurs. Mais la mémoire des heures éblouissantes vécues avec l’homme qu’elle a tant aimé, et dont elle est certaine qu’il chemine à ses côtés, donnera à Miyuki le pouvoir de surmonter les tribulations les plus insolites, et de rendre tout son prestige au vieux maître du Bureau des Jardins et des Étangs.
  • Commentaires : Je l’ai présenté dans In my mailbox : Stock.
 

H. ELROD, Miracle Morning : spécial famille (2017) : 

  • Auteur : Hal ELROD, américain
  • Titre : Miracle Morning : spécial famille
  • Collection / Edition / Editeur : First Editions
  • Genres : Essai, lifestyle, organisation
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Prix : 16,95€ sur Amazon
  • Résumé : Des millions de personnes à travers le monde ont déjà réussi à réaliser leurs objectifs grâce à la méthode Miracle Morning et ses Life SAVERS : se lever plus tôt et prendre du temps pour soi pour faire du sport, méditer, se cultiver et s’aligner avec ses aspirations. Après le succès de son premier ouvrage Miracle Morning, Hal Elrod adapte ici sa méthode pour les parents en quête d’une vie familiale harmonieuse. Comment pratiquer quand on a des nuits agitées ? Comment orienter son rituel pour devenir le parent que l’on veut être ? Quelles valeurs d’affirmation de soi transmettre à ses enfants ? Vous trouverez les réponses à ces questions ainsi que de nombreux témoignages de parents pour vous aider à pratiquer les rituels du Miracle Morning dans un seul but : devenir le père ou la mère que vous souhaitez être. Affirmations, réalisations, préparation de la journée… Et si le Miracle Morning était le secret des familles épanouies ? Hal Elrod a 37 ans. Il est conférencier en développement personnel et marathonien. À 20 ans, alors qu’il est commercial dans une grande entreprise, il frôle la mort dans un accident de la route. Son corps et son esprit sont alors en morceaux. Il trouve la force de revenir à la vie, et crée le Miracle Morning. Depuis, il parcourt le monde entier pour témoigner et présenter sa méthode miraculeuse. Mike et Lindsay McCarthy, parents actifs, apportent leurs conseils pour pratiquer au mieux la méthode du Miracle Morning avec les enfants. Gilles Diederichs, l’adaptateur de l’ouvrage, est sophrologue, relaxologue et compositeur de musique de relaxation pour enfants et adultes.
  • Commentaires : Je l’ai présenté dans In my mailbox : First Editions.

T. TOLONEN, L’île des monstres (2017) : 

  • Auteur : Tuutikki TOLONEN, finlandaise
  • Titre : L’île des monstres
  • Collection / Edition / Editeur : Robert Laffont / R jeunesse
  • Genres : Roman, jeunesse, fantastique
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Prix : 14,90€ sur Amazon
  • Résumé : La petite Mimi a suivi Grah, son ami monstre, dans son monde souterrain. Mais elle a perdu sa trace et la robe de chambre magique ne lui parle plus… Pendant ce temps, Koby et Halley, restés à la surface, cherchent à tout prix le moyen de retrouver leur sœur.
    Nos trois héros ne sont pas au bout de leurs surprises : de nombreuses créatures étranges se cachent au centre de la Terre, et toutes ne sont pas aussi gentilles que Grah !
    Le deuxième tome d’une série venue de Finlande qui va réchauffer les cœurs, dans la lignée du Monstre poilu et de Roald Dahl.
  • Commentaires : Je l’ai présenté dans In my mailbox : Robert Laffont (R jeunesse).
Et vous ? 
 
Je présente aussi ces nouvelles acquisitions dans une vidéo :

Si vous voulez voir les autres acquisitions du mois de juillet 2017 :

Cet article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE : « Tant que nous sommes vivants » d’Anne-Laure BONDOUX

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman :  Tant que nous sommes vivants d’Anne-Laure BONDOUX.

J’ai lu ce livre en lecture commune avec Maud de la chaîne Des livres / Une fille et du blog Des livres / Une fille.
Je vous invite à aller voir son avis sur ce livre dans son article et dans sa vidéo
 

Mise en page : 

Auteur : Anne-Laure BONDOUX, française
Titre : Tant que nous sommes vivants
Nombre de tomes : 1/1
Edition : France Loisirs
Date de l’édition : 2014
Nombre de pages : 298 pages
Prix : 6,90 €


Genre / Thèmes : Narratif, roman, contemporain, jeunesse

Résumé :  « Nous avions connu des siècles de grandeur, de fortune et de pouvoir. Des temps héroïques où nos usines produisaient à plein régime, et où nos richesses débordaient de nos maisons.
Mais un jour, les vents tournèrent, emportant avec eux nos anciennes gloires. Une époque nouvelle commença. Sans rêve, sans désir.
Nous ne vivions plus qu’à moitié, lorsque Bo entra, un matin d’hiver, dans la salle des machines. »
Folle amoureuse de Bo, l’étranger, Hama est contrainte de fuir avec lui. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers des territoires inconnus. Leur amour survivra-t-il à cette épreuve ? Parviendront-ils un jour à trouver leur place dans ce monde ?
Dates de lecture : 18 – 21 avril 2017 (Bilan lecture d’avril 2017)

Mon avis : 

J’ai lu ce livre en lecture commune avec Des Livres / Une fille
Je suis très heureuse d’avoir pu lire ce livre avec cette booktubeuse et blogueuse !
J’ai pu partager mes ressentis de lecture au fur et à mesure et j’ai sorti ce livre de ma PAL grâce à cette LC.  Je pense qu’il serait sans doute resté dans ma bibliothèque pendant longtemps : je serais donc passé à côté d’un coup de coeur.

Ce roman est divisé en quatre parties et chaque partie a un nombre différent de chapitres. Il y a une table des matières à la fin du livre.
Chaque chapitre a un nombre de pages différent.

J’ai beaucoup aimé le prologue. Il m’a accroché tout de suite. Cela a présagé un coup de coeur !

La plume d’Anne-Laure Bondoux est très poétique : c’est un conte moderne ! Avec  Des Livres / Une fille, on a été d’accord pour dire que : c’est un « livre ovni » et qu’il ne plaira pas à tous les lecteurs.

C’est un livre qui est difficile à commenter car c’est ce livre qui m’a touché et qui ne touchera pas tout le monde !

J’ai été touchée par tous les évènements vécus par Bo et Hama et leur enfant. On est plongé dans une histoire dans un contexte futuriste mais proche de nous. Bo et Hama n’était pas censé tomber amoureux mais leur histoire était tellement belle. Ils vivent des épreuves très difficiles mais c’est leur amour qui les font tenir. Les personnages secondaires sont également attachants. Il y a des histoires dans une histoire. La plume d’Anne-Laure Bondoux offrent un univers et des personnages poétiques.

J’ai tout aimé ! Un coup de coeur mais cela ne plaira pas à tous.

Il est classé en jeunesse mais je reste perplexe : c’est une histoire très métaphorique et poétique. L’autrice aborde des messages complexes sur les sentiments à travers des métaphores et la fin est particulière.

C’est un livre qui m’a bouleversé : les histoires d’amour, la plume et la fin …

Si vous lisez ce livre, vous comprendrez la signification de la couverture et vous la trouverez d’autant plus belle. 

Un livre à découvrir : un ovni soit on aime soit on aime pas … 

Je vous le conseille pour découvrir une plume poétique 
et de très belles histoires d’amour! 

 

Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « Ciel 1.0 L’hiver des machines » de Johan HELIOT

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le premier tome de la saga Ciel de Johan HELIOT. 

 

Mise en page :

Auteur : Johan HELIOT,  français
Saga : Ciel
Titre : 1.0 L’hiver des machines
Nombre de tomes parus : 1/4
Edition : France Loisirs
Dates de l’édition : 2015
Nombre de pages : 242 pages
Prix : 16 €

Genre / Thèmes : Narratif, roman, science-fiction, jeunesse/young-adult

Résumé :  Pendant les premiers mois de son existence, l’intelligence artificielle s’acquitta parfaitement de sa tâche, obéissante, servile. Dans le même temps, elle observait, analysait, tirait des conclusions. Ordinateurs et téléphones portables lui ouvraient des yeux et des oreilles aux quatre coins du monde. Elle finit par hiérarchiser de nouvelles priorités. Puis elle passa à l’action. Ceci est son histoire et celle des hommes et des femmes qui ont connu l’hiver des machines.
Dates de lecture : 12 – 27 octobre 2016 (Bilan du mois de novembre2016)

Mon avis : 

Je n’avais jamais vu de chronique vidéo ou blog sur cette saga. Ce livre m’intriguait car je l’ai découvert à France Loisirs.

J’ai tenté cette lecture et JE NE REGRETTE PAS ! Dès les toutes premières pages, j’ai été happée dans l’histoire.

C’est le thème qui m’a attiré : une intelligence artificielle prend le contrôle du monde ! 

Cette AI n’est pas personnalisée mais elle raisonne et elle parle.

On est surpris par la « réalité » des faits décrits dans ce livre : on est dans un futur proche où l’on a créé des robots de service et une intelligence artificielle régit les machines et l’électricité mondial.


L’originalité de ce livre est que l’histoire est développé sous 5 points de vue différents. 

Ces cinq points de vue correspondent aux 5 membres d’une même famille : le grand-père, le père, la mère, la fille et le fils. Ce livre est intergénérationnel. 

Nous avons aussi quelques rapports de l’intelligence artificielle (« CIEL »).

Chaque chapitre correspond à un personnage : ce qu’il vit, ce qu’il ressent et ce qu’il fait.

Malgré les différence d’âge entre chaque personnage et leur distance géographique, ils vivent une catastrophes et ils essaient de réagir selon leurs convictions.

Le grand point positif est que nous n’avons aucune répétition de l’histoire et des faits. Ceci s’explique grâce à l’éloignement géographique des membres de la famille : France, Italie, Allemagne.

J’ai tout aimé ! On n’est pas dans un roman SF avec de l’action : le lecteur vit avec les personnages les évènements.

Bien que l’on se dise que c’est un premier tome, on devrait être dans un tome introductif. Certes, on a la mise en place de l’intrigue mais on a déjà beaucoup d’actions.

Ce livre est adressé aux adolescents mais on peut le lire adulte.

La fin de ce tome nous incite à connaître la suite très vite ! Hâte de lire la suite !

Je le recommande ! Lisez-le ! 

 
Je le conseille à tout âge !

 

Note :

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE : « Sortilège » d’Alex FLINN

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur Sortilège d’Alex FLINN

 
Il existe une adaptation cinématographique datant de 2011 : 

Mise en page :

Auteur : Alex FLINN,  américain
Saga : CielThe Kendra Chronicles
(non traduit en français)
Titre : Sortilège
Nombre de tomes parus : 1/3
Ebook
Prix : 6,99 €

Genre / Thèmes : Narratif, roman, fantastique, jeunesse/young-adult, réécriture de contes

 

Résumé :  « Je suis un monstre. Pourtant, autrefois, j’étais le type parfait : grand, beau, riche et… atrocement méchant. Je n’aimais que moi et c’est pour cela qu’un sort m’a été jeté. Je suis devenu une bête difforme, velue, monstrueuse. Il me reste deux ans pour être aimé d’une jeune fille, sinon… Ceci n’est pas un conte de fées. Mon histoire prend place aujourd’hui, en plein coeur de New York. J’espère que quelqu’un va venir à mon secours. »
Dates de lecture : 14 mars – 14 avril 2017 (Bilan du mois d’avril 2017)

Mon avis : 

Je voulais lire ce roman depuis sa sortie en 2009. 

Avant de lire ce roman, j’avais déjà vu le film et elle m’a plu. Elle est plus édulcorée : j’ai préféré le roman ! Vous comprenez très vite que c’est une réécriture moderne du conte de La Belle et la Bête à notre époque.

Ce roman commence sous la forme d’un tchat sur un forum de discussions « spécial monstres ». D’ailleurs il y a de nombreux clins d’oeil à d’autres contes (Grenouille, Sirène, Ours …). C’est sur ce forum que le personnage principal raconte son histoire.

On est sous le point masculin dans cette romance et cela change ! 

Le ton est moderne et humoristique. La psychologie du personnage change au fur et à mesure du récit.

Le personnage principal est à fois Kyle et Adrian (vous comprendrez en lisant).

J’ai beaucoup aimé sa transformation psychologique au fur et à mesure.

J’ai aimé également les personnages secondaires, en particulier par le précepteur. 

Je pense que Sortilège a été traduit par un québécois car j’ai relevé quelques expressions, comme « répétiteur » au lieu de « professeur ».

On a un épilogue qui nous fait comprendre que nous sommes dans une saga. La saga suit le personnage de la sorcière. Cependant ce tome peut être lu indépendamment du reste de la série.

Ce fut un coup de coeur grâce à la modernité de cette réécriture de contes ! 

 
Je le conseille pour tous les amoureux de La Belle et la Bête !

 

Note :

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE « Once upon a time 1. Renaissance » d’Odette BEANE

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman inspiré de la série TV : Once upon a time d’Odette BEANE.

Mise en page :

Auteur : Odette BEANE, américaine
Saga : Once upon a time
Titre : Renaissance
Nombre de tomes parus : 1/1?
Edition : Michel Lafon poche
Date de l’édition : 2014
Nombre de pages : 336 pages
Prix : 7,00 €


Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, fantasy, contes, réécritures de contes, série TV

Résumé :  Il existe une ville dans le Maine où tous les personnages de contes de notre enfance sont piégés entre deux mondes, sous l’emprise de la terrible malédiction de la Méchante Reine. Pour Henry, dix ans, seule Emma, sa mère biologique qu’il n’a jamais connue, peut les délivrer. 
Lorsque le garçon la retrouve et lui annonce qu’elle est la fille de Blanche-Neige et du Prince Charmant, Emma pense qu’il s’invente des histoires. Inquiète, elle décide de le ramener chez lui, à Storybrooke, où elle fait la rencontre de Regina, l’inquiétante mère adoptive de Henry. Dans cette ville à l’atmosphère irréelle, Emma devra accepter son destin, car face à l’amour véritable, même les pires maléfices sont impuissants.
 
Dates de lecture : 17 – 28 avril 2017 (Bilan lecture d’avril 2017)

Mon avis : 

J’ai connu la série TV en 2012 quand elle a été diffusée sur M6 :

Je suis une fan inconditionnelle de la Série TV ! J’aime les réécritures des contes : les éléments principaux sont respectés mais il y a une morale adulte. Ce n’est pas une série si gentille que ça avec ses personnages.

J’ai vu ce livre en librairie mais je ne souhaitais l’acquérir car j’ai la série TV en DVD et j’avais peur que le roman soit « mot à mot » de la saison 1. 

J’ai donc profité de l’emprunter en bibliothèque pour me faire un avis et me replonger dans l’univers de Once Upon A Time.

Je connais par coeur la saison 1. C’est peut-être ça qui a entraîné ma déception.

On est sous un point de vue omniscient. On suit principalement les actions d’Emma et de Mary-Margaret (Blanche-Neige).

Je n’ai rien à dire de spécial sur ce livre car c’est mot à mot la première saison de la série TV.

Lors de ma lecture, je me suis ennuyée donc je l’ai lu en diagonale. 

Etant une grande fan de la série TV, je n’ai pas trouvé d’intérêt à lire ce livre. Il n’y a pas nouveaux éléments et on en apprends pas plus sur la psychologie des personnages (« gentils » ou « méchants »).

Il est précisé que ce livre est un tome 1.
Lors de la rédaction de cette article, nous sommes à la saison 6 (aux USA) et il n’y a pas eu de tome 2 paru. 

 
Je vous conseille la série TV mais pas le livre ! 

 

Note :

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Book haul, Haul

Book haul spécial : chèque parrainage (juillet 2017)

Bonjour les bookaddicts, 

Entre les lignes souhaitait s’inscrire à France Loisirs. Elle m’a donc sollicité pour que je la parraine. Les conditions de parrainage ont changé. J’ai pu bénéficier d’un chèque de 50€ grâce à ce parrainage. 

J’ai donc fait des achats chez France Loisirs, d’où ce Book haul spécial !
 
CHÈQUE PARRAINAGE :  



M. BUCKLEY, La déferlante 1 (2017) : 
  • Auteur : Michael BUCKLEY, américain
  • Saga : La déferlante 
  • Titre : La déferlante 
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Roman, jeunesse/young-adult, fantastique
  • Nombre de tomes : 1/3?
  • Prix : 17,90€ sur Amazon
  • Résumé : Trente mille créatures inquiétantes surgies de la mer : les Alphas. Veulent-elles nous envahir ou fuient-elles un danger terrifiant ? Lyric, une humaine, et Fathom, le prince des Alphas, doivent absolument s’entendre pour sauver l’humanité.
  • Commentaires : C’est un roman qui a eu du succès quand il est sorti chez PKJ. J’ai très envie de découvrir l’identité de ces Alphas.
S. COLE, Moi, Cali, Faucheuse (2016) : 
  • Auteur : Sophie COLE, française
  • Titre : Moi, Cali, Faucheuse
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Roman, young-adult, fantastique
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Prix : 19,90€ sur Amazon
  • Résumé : Décédée accidentellement, Cali se voit interdire le paradis, la faute à 25 années d’égoïsme et de cruauté. Sa seule planche de salut : devenir un démon faucheur. Mais répandre la mort se révèle une mission difficile, même pour cette peste de Cali ! Et ne manque plus que la rencontre avec Stanislas, fils de Satan, pour la faire basculer du mauvais côté. Cali devra se battre pour conserver son humanité et découvrir le sens de sa mort. Car contrairement à ce qu’on lui a fait croire, elle n’est pas morte par hasard…
  • Commentaires : Je voulais vraiment lire ce livre ! Il est sorti en même que La Faucheuse de  N. Shusterman mais c’est Moi, Cali, Faucheuse qui me tente le plus. C’est un one-shot !
S. HOROKURA, Pan’pan panda 1 (2016) : 
  • Auteur : Sato HOROKURA, japonaise
  • Saga/Titre : Pan’pan panda : une vie en douceur
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Manga, jeunesse
  • Nombre de tomes : 1/8
  • Prix : 18,25€ sur Amazon
  • Résumé : Panettone, que tout le monde appelle Pan’Pan, est un panda qui travaille comme gardien à la résidence Kanda. Il habite avec Praline, une fillette débrouillarde qui lui prépare les meilleurs petits plats. Chacun veille ainsi l’un sur l’autre et s’entraide dans tous les moments de la vie : qu’il s’agisse de choisir un nouveau foulard pour Pan’Pan, d’accueillir les nouveaux voisins ou encore de préparer les fêtes de Noël.
    Au fil des pages, le petit monde de Pan’Pan et de Praline s’enrichit de personnages tout aussi attendrissants (Rose en admiration devant le panda, Paprika la tête de mule…) qui viennent mettre de l’animation dans leur quotidien !
  • Commentaires : C’est un manga avec un panda ! Il a l’air très mignon ! Une lecture rapide et toute mignonne.
M. VAREILLE, Elia, la passeuse d’âmes 1 (2017) : 

 

  • Auteur : Marie VAREILLE, française
  • Saga : Elia, la passeuse d’âmes
  • Titre : Elia, la passeuse d’âmes
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Roman, fantasy
  • Nombre de tomes : 1/3?
  • Prix : 18,25€ sur Amazon
  • Résumé : “Les prophéties ne s’accomplissent que si quelqu’un a suffisamment de courage pour les réaliser”
    Elia vit dans une dictature divisée en deux catégories : l’élite, les Kornésiens, et la classe exploitée, réduite en esclavage : les Nosoba. Elia est une Kornésienne. À quinze ans à peine, elle exerce en tant que passeuse d’âmes à l’hôpital de la capitale du pays : elle euthanasie tous ceux qui seraient considérés comme inutiles ou dangereux pour la communauté. Un jour, un jeune Nosoba, de la caste des intouchables parvient à la convaincre de l’aider à s’échapper, alors même qu’elle avait ordre de l’exécuter. Accusée de trahison, Elia s’enfuit…
  • Commentaires : J’ C’est mon achat « hommage » à Entre les lignes car elle l’avait présenté dans son vlog des Oniriques de 2017. Elle m’avait tenté donc je l’ai pris avec ce chèque. Je le lirai peut-être avec elle en lecture commune. 
N. YOON, Everything, everything (2017) : 
  • Auteur : Nicola YOON, jamaïcaine et américaine
  • Titre : Everything, everything
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Roman, jeunesse, romance, contemporain
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Prix : 18,25€ sur Amazon
  • Résumé : Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.
  • Commentaires : Quand je l’ai vu pour la première fois en librairie , j’étais très attiré par la couverture d’origine et le livre-objet. C’est un livre-objet ! Je profite de ce chèque pour le prendre. 

Je suis ravie de ces livres ! J’ai hâte de les lire ! 

Je remercie Entre les lignes encore une fois ! 

Elle a effectué ses premiers achats chez France Loisirs lors de son Book haul de juin 2016

Si vous avez lu ces livres, n’hésitez pas à m’inciter à les lire au plus vite possible ! 


Je vous présente ces achats dans une vidéo spéciale :

 Cet article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies

Chronique, Lecture saga

LECTURE : « Si je reste » de Gayle FORMAN (2 vol.)

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur les deux tomes de la saga Si je reste de Gayle FORMAN.  

  

Mise en page : 

 
Auteur : Gayle FORMAN
Saga : Si je reste
Titres : Si je reste et Là où j’irai
Date de l’édition : 2010-2011

Dates de lecture du tome 1 : 13 mai – 18 mai 2017 (Bilan lecture du mois de mai 2017)

Dates de lecture du tome 2 : 02 juin – 25 juin 2017 (Bilan lecture du mois de juin 2017)



Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse/young-adult, contemporain

Résumé du tome 1 : Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis… Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.
J’ai lu le premier tome en format papier et le deuxième format ebook. 

Mon avis sur les deux tomes : 

C’est une duologie populaire lors de sa sortie en 2009. 

Le premier tome a fait l’objet d’un adaptation cinématographique en 2014 : Si je reste

Je voulais lire Si je reste car le thème du choix « dois-je vivre sans ma famille ou mourir » m’a interpellé et je souhaitais voir comment l’autrice allait aborder ce sujet. 

J’ai trouvé le premier tome en format papier d’occasion donc je pouvais enfin le lire. Je n’avais pas vu son adaptation cinématographique. 

J’ai été surprise de la temporalité du roman : l’intrigue des deux tomes se déroule en moins de 24 heures. Cependant, les romans sont ponctués de nombreux flash-backs. Dans chaque tome, on est dans un moment charnière dans la vie du personnage d’où ces flash-backs pour que le lecteur comprenne la psychologie, les évènements et le contexte. 

Dans le premier tome, nous sommes sous le point de vue de Mia : c’est une jeune fille de 16 ans, passionnée de violoncelle qui souhaite rentrer à Julliard et elle est aimée de sa famille. Elle vit en Oregon. 

Dans le second tome, nous sommes sous le point de vue d’Adam : c’est le petit ami de Mia, musicien et compositeur, il est rocker. L’intrigue de ce tome se déroule à New York. 

J’ai eu des difficultés avec la plume de Gayle Forman : les expressions et les réactions adolescentes des personnages et le ton abrupte des narrations. 

Cependant, j’ai préféré la plume dans le deuxième tome sous le point d’Adam. 

J’ai aimé découvrir le thème et la passion des personnages pour la musique. On parle de la musique classique et le rock. 

Les personnages sont adolescents : 16 ans dans le tome 1 et 19 ans dans le tome 2. Ils ont des défauts propres à cette période. 

Dans un premier temps, je ne souhaitais pas lire le tome 2 car je ne le pensais pas indispensable. 

Si je ne devais quand choisir qu’un, je dirai sans hésiter le tome 2. 

Sans révéler l’intrigue de cette saga, j’ai été très déçue du tome 1 car je n’ai eu aucun élément de réponse. Le tome 2 est suffisant. Je dirai que le tome 1 est une sorte de préquel : je ne le considère pas comme un roman à part entière. 

J’en attendais beaucoup sur le thème de la mort, de la perte et du choix de Mia. Malheureusement, je n’ai pas eu mes réponses dans le tome 1 et ça m’a influencé dans la lecture du tome 2. Bien qu’il y est eu plus de points positifs dans la lecture du tome 2, ce fut une lecture mitigée car c’est à la fin que tout se précipite. 

Après cette lecture, je me rends compte qu’il s’agit d’une romance contemporaine adolescente. 

Je ne relierai pas cette duologie. Ce fut deux lectures décevantes car je n’ai pas réussi à aimer les personnages principaux. 

Une déception ! Il faut lire les deux tomes à la suite !
 

Note sur les deux tomes : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « Là où j’irai » de Gayle FORMAN

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le tome 2 de la duologie Si je reste de Gayle FORMAN. 

Si je reste est un livre que je souhaitais lire depuis sa sortie en poche (en 2009). Le thème m’intriguait car je n’en avais encore jamais lu. Il a fait l’objet d’une adaptation cinématographique en 2014Je ne vous montrerez pas la bande annonce dans cet article, car je trouve qu’elle résume le livre : la visionner vous spoilerez. 

Le premier Si je reste a été déception, cependant je voulais avoir des réponses sur le choix de Mia donc j’ai voulu lire ce deuxième et dernier tome. 

Mise en page :

Auteur : Gayle FORMAN, américaine
Saga : Si je reste
Titre : Là où j’irai
Date de l’édition : 2011
Ebook
Dates de lecture : 02 – 25 juin 2017 (Bilan lecture du mois de juin 2017)
Genre / Thèmes : Narratif, contemporain, young-adult/jeunesse

Résumé du premier tome : Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis… Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.

Mon avis : 

Le premier tome a été une déception. Je me suis donc imposée la lecture du tome 2 dans ma pile à lire mensuelle du mois de juin 2017


J’ai lu ce roman en format ebook.Dans ce deuxième tome, nous sommes sur le point de vue d’Adam. Adam est le petit ami musicien de Mia que l’on rencontre dans le premier tome. Nous sommes 3 ans après les faits du tome 1. 


Contrairement au tome 1, on est sur une structure plus classique. Mais l’histoire se déroule sur un temps chronologique court et il y a de nombreux flash-backs.

J’ai préféré la plume de Gayle Forman sous le point de vue d’Adam. 

Avec le personnage d’Adam, on a tous les clichés de la rock-star. On suit Adam trois ans après l’accident de Mia. Le personnage a 19 ans mais il a encore des réactions d’adolescents.

Je ne souhaite pas aborder l’intrigue de ce deuxième tome car cela spoilerait ! 

Je concluerai cette chronique en précisant que j’ai eu les réponses au tome 1.

Cependant Gayle Forman ne parle pas de la projection de Mia dans le tome 1 : elle n’explique pas ce phénomène. 

Le point négatif de ce roman est la psychologie des personnages : j’ai trouvé les réactions des personnages trop adolescentes. 

Malgré des points positifs dans ce deuxième tome, ce roman a été une déception.

 
DECEPTION  : lecture mitigée! 

 

Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies