Chronique, Lecture saga

LECTURE SAGA : « Elfes » (3 vol.)

Bonjour les passionnés de lecture,
Je vous présente mon avis sur les trois premiers tomes de cette saga bande dessinée consacrée aux Elfes par un collectif d’auteurs et de dessinateurs.   

J’ai emprunté ces trois tomes à la bibliothèque municipale au mois d’octobre 2017. 

 
Nombre de tomes : 1-3/17?
Date de l’édition : 2013-2017?
Edition : Soleil
Nombre de pages : env. 52 p.



Saga :

Elfes
1. Le crystal des Elfes bleus
2. L’honneur des Elfes sylvains
3. Elfe blanc, coeur noir

Edition de publication : Soleil

Genre / Thèmes : Graphique, bande dessinée, fantasy

LE CRYSTAL DES ELFES BLEUS
 
 
Titre : Elfes 1. Le crystal des elfes bleus
Date de publication : 2013
Nombre de pages : 54 p.
Dates de lecture : 29 septembre 2017 (Bilan de septembre 2017)
Edition lue : SoleilRésumé de ce tome : Les Elfes bleus d’Ennlya, une petite ville portuaire du Nordrenn, ont tous été massacrés ! L’Elfe bleue Lanawyn et Turin, un homme réputé, enquêtent alors que toutes les pistes mènent vers un clan d’Yrlanais, ces Hommes du nord qui haïssent les Elfes. Dans la cité île Elsemur, Vaalan une jeune Elfe bleue passe l’épreuve de l’eau des sens. La mère prophétesse voit son avenir proche, un avenir lié au crystal sacré.« Celui qui contrôle le crystal, contrôle l’océan. » Cette annonce fait grand bruit et il se murmure que Vaalann pourrait être le messie que les Elfes bleus attendent depuis plusieurs générations… 

Avis : Une bande dessinée fantasy adulte sur les elfes ! Je souhaitais me plonger dans une histoire fantasy adulte avec des elfes, des hommes et des orks… J’ai donc emprunté les trois premiers de cette saga bd. Les tomes peuvent se lire indépendamment car les personnages ne sont pas les mêmes. On a différentes histoires  dans un même univers où l’on voit différentes races d’elfes. 

Note sur cette nouvelle : 4/5 (très bonne lecture)

L’HONNEUR DES ELFES SYLVAINS
 
Titre : Elfes 2. L’honneur des elfes sylvains
Date de publication : 2013
Nombre de pages : 52 p.
Dates de lecture : 01 octobre 2017 (Bilan d’octobre 2017)
Edition lue : SoleilRésumé de ce tome : Les humains s’inquiètent car les Rois des Archipels font appel aux orcs et aux gobelins pour mettre à sac leur ville. Le traité n’est plus respecté et le royaume est en grand danger. La jeune Llali propose alors de chercher de l’aide auprès des elfes de la forêt, mais ils n’aiment pas les humains, les « feljs » comme le disent les elfes de cette contrée. Llali insiste pourtant et veut même y aller pour obtenir l’aide du peuple magique. Mais son père s’y refuse et lui interdit de s’y rendre. En effet, elle est l’élue et ne doit pas prendre le risque de perdre la vie. Malgré tout, elle s’enfuit la nuit venue et tente d’atteindre la forêt pour négocier l’aide des elfes. Son homme d’armes, Imgam, l’a vue partir et il la suit pour la protéger. Les deux humains sont très vite attaqués par une horde de gobelins féroces. Dans le combat, Imgam perd la vie. Llali tente d’échapper à la horde menée par de dangereux orcs, mais elle est vite acculée dans une grotte, prise au piège ! Un elfe sylvain, Yfass, vient alors à son secours…

Avis : Une bande dessinée fantasy adulte sur les elfes ! Je souhaitais me plonger dans une histoire fantasy adulte avec des elfes, des hommes et des orks… Les tomes peuvent se lire indépendamment car les personnages ne sont pas les mêmes. On découvre les Elfes sylvains liés à la nature. 

Note sur cette nouvelle : 4/5 (très bonne lecture)

ELFE BLANC, COEUR NOIR
 
Titre : Elfes 3. Elfe blanc, coeur noir
Date de publication : 2013
Nombre de pages : 52 p.
Dates de lecture : 02 octobre 2017 (Bilan d’octobre 2017)
Edition lue : SoleilRésumé de ce tome : Immortels et sages, les Elfes blancs vivent sur leurs îles, loin des hommes et des autres Elfes. Ils se considèrent comme les gardiens du monde et s’efforcent de protéger tout ce qui doit un jour disparaître : des livres, des armes, des oeuvres d’arts et parfois même des créatures vivantes. Aussi, quand le dernier dragon blanc est aperçu sur la terre des hommes, les elfes n’ont d’autre choix que de le prendre en chasse pour le ramener sur leurs îles. Ils envoient deux de leurs meilleurs pisteurs après le monstre. Elfes blancs, dragon blanc. La traque commence…

Avis : Une bande dessinée fantasy adulte sur les elfes ! Je souhaitais me plonger dans une histoire fantasy adulte avec des elfes, des hommes et des orks… Les tomes peuvent se lire indépendamment car les personnages ne sont pas les mêmes. On découvre les Elfes blancs reculés dans les îles. Il y a un dragon dans l’histoire. 

 

Note sur cette nouvelle : 4/5 (très bonne lecture)

 

Mon avis :

J’ai emprunté ces tomes à la bibliothèque de ma ville. Je souhaitais lire une histoire de fantasy avec des créatures de fantasy. J’ai emprunté les 3 premiers tomes de cette saga de plus de 10 tomes.

Cette saga a plusieurs originalités : 

  • chaque tome est indépendant des un des autres mais dans un même univers ; 
  • chaque tome a des auteurs et dessinateurs différents ; 
  • on se concentre sur le peuple des Elfes. 
Tout d’abord, nous sommes sur une saga avec beaucoup de tomes. En 2017, nous sommes déjà à 17 tomes. Je ne pourrais pas lire la saga en entier car je les emprunte à la bibliothèque. 
Cette saga est une collaboration avec des auteurs et des dessinateurs différents à chaque tome. On reste cependant dans un même univers et une même ligne graphique
 
Je suis novice en fantasy adulte donc je voulais débuter avec une bande dessinée. J’espérais que le contexte ne soit pas compliqué et ce fut une très bonne surprise. 
Chaque tome est indépendant mais on est dans un même univers où interagissent des elfes, des orks, des gobelins et des humains (cf. la carte).   
Il y a plusieurs « races » d’elfes. Dans ces trois premiers tomes, on découvre les elfes bleus vivant sur les eaux, les elfes sylvains proche de la nature et des animaux et les elfes blancs isolés sur leur île à la recherche de dragons. 
Un autre originalité graphique : les tons des planches sont en raccord avec la race des elfes (cf. planches : le tome 1 est bleu, le tome 2 est vert/marron et le tome 3 est blanc/marron).C’est une saga bd fantasy adulte car on a des intrigues complexes avec des messages actuelles et il y a quelques planches sexys. 

 
Il existe une autre saga consacrée aux Nains
Une saga fantasy bd avec des tomes indépendants ! 
 

 

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies.

 

Publicités
Lecture saga, Non classé

LECTURE SAGA : « Culottées » de Pénélope BAGIEU (2 vol.)

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur les deux tomes de Culottées de Pénélope BAGIEU.


 

Mise en page :

 
Auteur : Pénélope BAGIEU, française
Saga : Culottées
Titres : Culottées 1 et Culottées 2
Nombre de tomes : 1-2/2
Date de l’édition : 2016-2017
Edition : Gallimard / Bande dessinée 

Dates de lecture des 2 tomes : 08 – 18 septembre 2017 (Bilan lecture du mois de septembre 2017)

Genre / Thèmes : Graphique, BD / Biographie, féministe


Résumé du tome 1 : Quinze récits mettant en scène le combat de femmes d’origines et d’époques diverses, qui bravèrent les normes sociales de leur temps : Margaret, une actrice hollywoodienne, Agnodice, une gynécologue de l’Antiquité grecque qui se fit passer pour un homme afin d’exercer sa profession, Lozen, une guerrière et chamane apache, etc.

Résumé du tome 2 : Suite et fin de ce diptyque qui propose le portrait de quinze femmes d’origines et d’époques diverses, qui bravèrent les normes sociales de leur temps : Sonita, la rappeuse afghane, Nellie, journaliste d’investigation au XIXe siècle, Cheryl, athlète marathonienne, etc.

 
Chaque histoire possède les mêmes caractéristiques de mise en page : une page titre et sous-titre, un médaillon la/les représentant et ses dates, quelques pages de planches pour résumer sa vie et une double page de fin

Mon avis : 

J’ai souhaité lire ces deux livres car j’aime le travail de la dessinatrice Pénélope Bagieu (son coup de crayon et ses couleurs) et ce titre traite le thème du féminisme. 

J’ai emprunté ce livre à la bibliothèque municipale. Je suis heureuse de voir qu’une bibliothèque puisse proposer ce double titre à tous ces abonnés.

Culottées (Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent) est une duologie dans la bande dessinnée. Pénélope Bagieu a fait le portrait de 30 femmes d’époques, de nationalités, de religions, d’opinions différentes. Le point commun est qu’elles ont marqué l’Histoire/histoire par leurs actes, leurs opinions et leurs vies.

A l’échelle de leur famille, de leur ville, de leur pays ou du monde, elles ont montré qu’une femme  (ou simple quiconque) pouvait aller au-delà de leur rôle de « femmes ou de filles ou selon ce que la société leur impose ».

Certes, le terme « féminisme » est celui qui s’impose d’après le titre et les critiques sur cette duologie. La définition du terme « féminisme » est « Le féminisme est un ensemble de mouvements et d’idées politiquesphilosophiques et sociales, qui partagent un but commun : définir, établir et atteindre l’égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes. Le féminisme a donc pour objectif d’abolir, dans ces différents domaines, les inégalités homme-femme dont les femmes sont les principales victimes, et ainsi de promouvoir les droits des femmes dans la société civile et dans la vie privée » (d’après Wikipédia)Ce terme peut être « clivant ou réducteur » sur la vie de ces femmes.

C’est aussi et surtout une biographie illustrée ! Pénélope Bagieu résume en quelques planches/bulles la vie ou les faits qui ont marqué le destin de ces femmes. Par ces dessins de styles et de couleurs différentes, on est plongé dans les différents lieu et époque. C’est un coup de coeur pour le travail de recherches et graphiques de Pénélope Bagieu. 

Mes histoires coup de coeur sont : 

  • Margaret Hamilton (tome 1) : actrice
  • Josephina van Gorkrum (tome 1) : amoureuse
  • Annette Kellerman (tome 1) : sirène
  • Delia Akeley (tome 1) : exploratrice
  • Tove Jansson (tome 1) : peintre 
  • Agnodice (tome 1) : gynécologue
  • Christine Jorgensen (tome 1) : célébrité
  • Wu Zetian (tome 1) : impératrice
  • Nellie Bly (tome 2) : journaliste 
  • Katia Krafft (tome 2) : volcanologue
  • Jesselyn Radack (tome 2) : avocate
  • Hedy Laman (tome 2) : actrice, inventrice
  • Frances Glessner Lee (tome 2) : miniaturiste
  • Peggy Guggenheim (tome 2) : amoureuse de l’art moderne
Le point commun que l’on voit dans ces deux volumes que toutes ces femmes n’étaient pas prédestinées à se « révolter » contre leurs conditions. Elles sont parfois allées contre leur destin, leur norme sociale, l’opinion populaire. Elles sont parfois passionnées, indépendantes, imaginatives, amoureuses, a l’écoute des autres et d’elle-même . Cette bande dessinée est très inspirante pour les femmes et les hommes de notre époque. 

 
Je suis heureuse d’avoir pu lire ces deux tomes ensemble mais chaque histoire et tome peuvent être lu indépendamment. Je n’ai pas de tome préféré car chaque histoire des deux tomes est fascinantes. 

Même si ces personnes ne vous disent rien et même si le thème du féminisme ne vous tente pas au premier abord, lisez tout de même cette duologie bande dessinée car vous découvrirez que quiconque peut changer quelque chose à plus ou moins grande échelle (son destin, son quotidien …). 

Je vous conseille cette duologie biographique et féministe ! 

Note sur les deux tomes :

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies 

 

Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « Les mystères de Larispem 1. Le sang jamais n’oublie » de Lucie PIERRAT-PAJOT

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le premier tome de la saga Les mystères de Larispem de Lucie PIERRAT-PAJOT. 

Mise en page :

Auteur : Lucie PIERRAT-PAJOT,  française
Saga : CielLes mystères de Larispem
Titre : 1. Le sang jamais n’oublie
Nombre de tomes parus : 1/2?
Edition : Gallimard Jeunesse
Dates de l’édition : 2016
Nombre de pages : 257 pages
Prix : 16 €

Genre / Thèmes : Narratif, roman, science-fiction, jeunesse, uchronie, steampunk

 

Résumé :  Larispem 1899 – Dans cette Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d’un régime populiste, trois destins se croisent…? Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l’apprentie louchébem et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l’ombre d’une société secrète vient planer sur la ville. 
Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ?
Dates de lecture : 08 – 20 juillet 2017 (Bilan du mois de juillet 2017)

Couverture et illustrations : 

Les dimensions : 22 cm de haut et 15,5 cm de large. 

Les couvertures sont illustrés en noir et blanc et il y a des incrustations vertes et dorées. 

Ce livre a des illustrations en noir et blanc sur une page entière à chaque chapitre. Les illustrations sont de Donatien Mary. 

A début de chaque chapitre, il y a une citation créée par l’autrice sur le contexte du chapitre

Mon avis : 

Ce livre est paru grâce au concours « Roman jeunesse » de Gallimard Jeunesse. C’est le deuxième gagnant de ce concours. 

J’adore l’objet-livre : les couvertures, les illustrations des chapitres et la mise en page.

C’est un plaisir de lecture !

On est dans un roman science-fiction mêlant les thématiques historiques, uchronique et steampunk.

Je n’ai jamais lu de livre sur le steampunk ni une uchronie.

Ce roman classé jeunesse permet de s’initier à l’univers steampunk et de l’uchronie.J’ai eu peur dès le premier chapitre car on est directement plongé dans l’intrigue sans réel mis en contexte.

Cependant, j’ai eu mes réponses par la suite.

Très souvent, ce livre est présenté et mis en avant avec son contexte historique et son langage particulier. Dans ces premières pages, je n’ai pas retrouvé cette mise en contexte donc j’étais un peu perdu mais je vous conseille d’être patient.

Pour connaître le contexte historique, attendez la page 28 et pour vous initier au langage des bouchers (les louchébems), attendez la page 40. 


Avant de commencer ce roman, je pense qu’il faut avoir des notions historiques sur la France. 

Toutefois, l’autrice précise sa source sur le contexte historique à la fin du livre.

Par la « complexité » du contexte et de l’univers, ce livre peut être lu à partir de l’adolescence quand l’élève apprend le contexte de la Commune.

Même si c’est tentant, ne cherchez pas à comparer l’histoire de l’autrice avec l’Histoire. 

J’ai également beaucoup aimé les clins d’oeil à notre société : le Parisien, Paris et Lyon, la Tour Eiffel, l’Oeuvre de Jules Verne …

Ce sont des petits éléments de culture générale française. Mais est-ce que ce n’est pas trop franco-français ? 

On suit trois personnages : Carmine, Liberté et Nathanaël. Ce sont des adolescents avec des caractères différents, des métiers et des objectifs différents.

C’est vrai, on ne tombe dans le cliché physique des protagonistes.

On est plongé dans le quotidien des personnages à Larispem. L’autrice nous présente le contexte de son histoire à travers la vie des personnages : les métiers, la technologie, la monnaie, le gouvernement, le contexte de historique de la France. On a une intrigue historique en fil rouge.

Ce livre a beaucoup d’originalités pour un roman « jeunesse ». 

Je considère que ce livre peut être lu par des adolescents et des adultes.

La fin de ce tome nous incite à connaître la suite très vite ! Hâte de lire la suite !

 
Je le conseille à tout âge pour s’initier au steampunk et à l’uchronie !

 

Note :

 

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies

 

Chronique, Lecture

LECTURE : « Les Doldrums 1 » de Nicholas GANNON

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le premier tome d’une nouvelle saga jeunesse : Les Doldrums de Nicholas GANNON. 

 

Mise en page :

Couverture et illustrations : 

Je suis admirative du travail éditorial sur ce livre : illustrations en couleurs et en noir/blanc, en-tête de parties et en-tête de chapitres, papier épais, etc. 
Fiche d’identité : 
Auteur : Nicholas GANNON, américain
Saga/Titre : Les Doldrums
Nombre de tomes : 1/3?
Nombre de pages : 355 p. 
Date de l’édition : 2017
Edition : PKJ


Format lu : Livre, grand format, illustré

Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse

Résumé :  « Les grands-parents d’Archer Hemsley, 11 ans, ne sont jamais rentrés de leur mission sur un glacier, il y a deux ans. Le garçon n’a qu’une idée en tête : partir à l’aventure pour les retrouver. 
Mais comment faire pour quitter la ville alors que sa mère le laisse à peine quitter leur maison ? Heureusement, Archer peut compter sur un duo d’amis de choc : le tête-en-l’air Oliver Gulb et Adelaïde Belmont, ancien petit rat de l’opéra de Paris à la jambe de bois.Ils mettent au point un plan infaillible : lors d’une sortie scolaire au muséum d’histoire naturelle, ils s’enfuiront, et en avant pour l’Antarctique ! Mais rien ne se passe comme prévu : entre leur terrible prof Mrs Murkley et l’attaque d’un ours polaire empaillé, le départ vers le glacier semble compromis…« 
Dates de lecture : 17 – 25 août 2017 (Bilan lecture du mois d’août 2017)

Mon avis : 

J’ai eu un coup de coeur pour l’objet-livre ! 

Je n’ai jamais entendu parler de ce livre donc je suis heureuse de pouvoir vous le faire découvrir. 

C’est un livre jeunesse dont on a peu de notion de temporalité et géographique. Ce point me fait penser à la saga Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire de Lemony Snicket.

On suit principalement le personnage d’Archer. On le découvre jusqu’à ses 11 ans dans la maison particulière de ses grands-parents explorateurs. Archer évolue dans ce premier tome : il découvre son âme d’aventurier.

Le livre est divisé en plusieurs parties et des chapitres. Les chapitres sont subdivisés en plusieurs sous-parties. On a des petites histoires en un chapitre.

On suit une intrigue principale mais on a 1001 petites histoires. Ce livre est le premier tome d’une saga cependant ce tome nous offre une fin.

En lisant ce livre, je suis retournée en enfance : Archer et ses amis vivent plusieurs aventures en une journée.

Il n’y a pas d’éléments fantastiques ni magiques mais l’auteur nous transporte dans son univers entre deux temps.

J’aurais adoré lire ça quand j’étais jeune lecteur. 

Je recommande cette lecture à des enfants entre 8 et 12 ans.

Je suis navrée de n’accorder que 3 étoiles sur 5 car je ne suis pas le public cible.

En revanche, c’est un coup de coeur pour la mise en page et les illustrations.

Une très bonne découverte ! 

Note :


Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture saga

LECTURE : « Nouvelles de Poudlard » de J.K. ROWLING (3 t.)

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur les trois nouvelles sorties en ebook sur l’univers d’Harry Potter écrit par J.K. Rowling et publiées sur Pottermore.  

 


J’ai commencé à lire ces nouvelles lors du challenge du mois de la Fantasy en mai 2017 et celui des 4 maisons 2017. 

Ce sont des nouvelles qui complètent l’univers de la saga Harry Potter

Mise en page :

Couverture et illustration : 
 

Ce sont trois nouvelles publiées uniquement en format ebook.  


Saga :

Nouvelles de Poudlard
1. Le guide pas complet et pas fiable du tout
2. Héroïsme, tribulations et passe-temps dangereux
3. Pouvoir, politique et esprits frappeurs enquiquinants

Editions de publication : Pottermore

Genre / Thèmes : Narratif, nouvelles, jeunesse, fantasy

Avis : LE GUIDE PAS COMPLET ET PAS FIABLE DU TOUT

 
Titre : Le guide pas complet et pas fiable du tout
Date de publication : 2016
Dates de lecture : 30 mai 2017 (Bilan du challenge du mois de la Fantasy 2017)
Edition lue : PottermoreRésumé de cette nouvelle : Le guide pas complet et pas fiable du tout de Poudlard vous emmène à la découverte de l’école de sorcellerie de Poudlard.

Avis : Une bonne surprise ! C’est le recueil qui n’était pas prévu dans ma PAL du challenge.C’est une très bonne lecture. Ce n’est pas à proprement parlé d’un roman mais plutôt d’un bonus sur l’univers créé par J.K. Rowling. Dans cet ebook, on s’attarde sur les lieux (la gare, Poudlard, le parc et le lac) et le choixpeau. 

Note sur cette nouvelle : 4/5 (très bonne lecture)

Avis : HEROISME, TRIBULATIONS ET PASSE-TEMPS DANGEREUX

 
Titre : Héroïsme, tribulations et passe-temps dangereux 
Date de publication : 2016
Date de lecture : 05 août 2017 (Bilan du challenge des 4 maisons 2017)
Edition lue : PottermoreRésumé de cette nouvelle : Les nouvelles sur l’héroïsme, les tribulations et les passe-temps dangereux dressent le portrait de deux des personnages les plus courageux et emblématiques de la saga : Minerva McGonagall et Remus Lupin. J.K. Rowling vous emmène également en coulisses, à la découverte du passé de Sibylle Trelawney et de Silvanus Brûlopot, professeur téméraire et amoureux des créatures magiques.

Avis : Ce recueil de nouvelles est un bon compléments sur l’univers d’Harry Potter. JK Rowling traite de certains personnages et lieux de sa saga et elle nous révèle ses inspirations. Je le recommande à tous les fans d’Harry Potter. On a des précisions sur des personnages et des lieux de manière inédite : McGonagall et les animagi, Lupin et les loups garous, … 

Note sur cette nouvelle : 4/5 (très bonne lecture)
Titre : Pouvoir, politique et esprits frappeurs enquiquinants
Date de publication : 2016
Dates de lecture : 02-03 août 2017 (Bilan du challenge des 4 maisons 2017)
Edition lue : PottermoreRésumé de cette nouvelle : Le recueil de nouvelles sur le pouvoir, la politique et les esprits frappeurs enquiquinants vous donne un aperçu du côté obscur du monde de la magie. Découvrez le sombre passé du professeur Ombrage, apprenez toute la vérité sur le ministère de la Magie et l’histoire de la prison d’Azkaban. Profitez d’une rétrospective sur les premières années d’enseignement de Horace Slughorn, maître des potions à Poudlard, et sur la relation qu’il entretenait avec Tom Elvis Jedusor.

Avis : Ce recueil de nouvelles est un bon complément sur l’univers d’Harry Potter. JK Rowling traite de certains personnages et lieux de sa saga et elle nous révèle ses inspirations. Je le recommande à tous les fans d’Harry Potter. On a des précisions sur des personnages et des lieux de manière inédite : Ombrage, les ministres, Quirell, Peeves …

Note sur cette nouvelle : 4/5 (très bonne lecture)

Avis sur les trois tomes :

Ce sont trois recueils de nouvelles publiées sur le site de Pottermore et diffusés en ebook. 

Ce sont des recueils bonus sur l’univers d’Harry Potter comme Les contes de Beedle le Barde, Les animaux fantastiques et Le Quidditch à travers les âges

Ce sont des nouvelles écrites par J.K. Rowling avec des annotations des membres de Pottermore. 

Il y a eu un soin d’édition dans les ebooks avec des illustrations et une mise en page soignée. 

Ces trois recueils traitent de certains personnages et lieux de la saga Harry Potter. J.K. Rowling nous révèle ses inspirations. 

On découvre des éléments de manière inédite et avec le regard de l’autrice elle-même. Je le recommande donc à tous les fans d’Harry Potter. 

J’ai beaucoup apprécié les histoires autour de Lupin, McGonagall, Quirell et même Ombrage. 

C’est très intéressant de lire ces nouvelles pour comprendre la construction de son univers livresque qui inspire encore beaucoup de lecteurs et de fans. 

Je considère ces trois nouvelles comme une saga mais elles peuvent se lire indépendamment des unes des autres, voire même une sur les trois. 

Je serai ravie si Pottermore décidait de publier ces trois petits ouvrages : ils complètent parfaitement la collection Harry Potter. 
Mes tomes préférés : TOUS

Note sur les trois tomes :

 

L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies

Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE :  » La Sélection 4. L’héritière » de Kiera CASS

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur la suite de la saga La Sélection avec le quatrième tome : La couronne de Kiera Cass.

 

Je conseille de lire ABSOLUMENT les trois premiers tomes de la saga La Sélection de Kiera Cass.

J’avais eu un coup de coeur pour ces trois tomes que j’ai eu envie de poursuivre cette histoire.

ATTENTION, cette chronique peut vous spoiler l’intrigue des trois premiers tomes de la saga La Sélection

Mise en page :

Auteur : Kiera CASS, américaine
Saga : La Sélection
Titre : 4. L’héritière
Nombre de tomes parus : 4/5
Edition : France Loisirs
Dates de l’édition : 2016
Nombre de pages : 412 pages
Prix : 17,90 €

Genre / Thèmes : Narratif, roman, science-fiction, dystopie, jeunesse/young-adult

Résumé de ce tome 4 :  Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s’attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n’est peut-être pas aussi difficile qu’elle le croyait.
Dates de lecture : 20/03/17-23/03/17 (Bilan du mois de juillet 2017)

Mon avis : 

En 2015 et 2016, j’ai lu et adoré les trois tomes de la saga La Sélection

Les deux recueils de nouvelles de cette saga me tentaient beaucoup donc je les ai lu en 2017.  

J’aurais donc pu avoir terminé cette saga par ces 5 livres


Avant de lire ce tome 4, je ne voulais pas lire cette duologie finale car je considérais que le tome 3 terminé l’histoire. Mais j’ai un tel coup de coeur pour l’univers que je souhaitais poursuivre bien que j’appréhendais une déception. 

J’ai lu et entendu via les réseaux sociaux de nombreux avis de lecteurs déçus sur le personnage principale  et l’intrigue de cette duologie. 

Contre tout attente, j’ai ADORE la lecture de ce tome ! 

L’intrigue se déroule 20 ans après la première trilogie.

J’ai eu beaucoup de plaisir de retrouver les personnages principaux et secondaires de cette première partie : ils ont vieilli et évolué !J’ai eu un coup de coeur pour le personnage Eadlyn, la fille de Maxon le roi.

C’est une princesse dans toute sa splendeur et c’est ça que j’ai aimé. Elle est la fille aînée donc elle va être la nouvelle reine et elle assume son caractère « princesse ». Je trouve que Kiera Cass a assumé le caractère de son personnage et c’est une bouffé d’air frais dans la littérature young-adult. Je trouve que les auteurs créés des personnages « badass » ou « forts » mais ces personnages n’assument pas leurs faiblesses de caractère ou le fait que leurs missions sont trop durs pour eux. Ici, Eadlyn sait qu’elle a mauvais caractère et qu’elle est égoïste.

On a beaucoup de nouveaux personnages. J’ai le même problème que lors de la première trilogie : il manque un tableau de présentation des sélectionnés. Je me suis attachée à beaucoup de personnages de la famille royale et des sélectionnés. Je ne sais pas qui restera lors du 5e tome ! 

Kiera Cass a fait des choix dans son intrigue ! Elle a fait évolué certains personnages en les rendant plus vulnérable, des personnages ont des passions et d’autres tournent mal. Je ne m’y attendais pas et cela prouve qu’il faut lire ce quatrième tome. Je vous laisse également découvrir les autres péripéties abordés dans ce livre.

On a toujours peu d’éléments sur l’univers dystopique mais on reste dans un huis-clos dans le château et sous le point de vue de la famille royale. Cela justifie pourquoi on a peu d’éléments.

Une anecdote sur la famille royale française est un clin d’oeil à la nouvelle de Maxon dans Histoires secrètes 1.

La fin m’a donné envie à lire le 5e tome immédiatement grâce à son cliffhanger et le retournement de situation.

Je compte terminer par le dernier tome et je souhaite relire tous les tomes de cette saga. 

 
Je le conseille aux fans de la saga La Sélection !

 

Note : 

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE : « Trash Cancan 2. Les favorites de Louis 14 » de Caroline GUILLOT

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur la bande dessinée humoristique : Les favorites de Louis 14 de Caroline GUILLOT.

Mise en page : 

Auteur/Dessinateur : Caroline GUILLOT, française
Saga : Trash Cancan
Titre : Les favorites de Louis 14
Nombre de tomes : 2/3
Date de l’édition : 2014
Edition : Chêne / BD
Nombre de pages : 286 pages

Auteur et dessinateur : Caroline GUILLOT est une illustratrice et graphiste française. Elle publie ces oeuvres sur son blog et elle a créé une oeuvre graphique sur des anecdotes historiques « Trash Cancan ».


Format lu : Livre, BD, hard-back, grand format

Genre / Thèmes : Graphique, BD, historique, humour

Résumé :  Henriette de Tayebavette, dame de compagnie à la cour du grand Louis 14, éprouve un malin plaisir à scruter les aléas de la vie amoureuse du monarque. Observatrice pleine d’humour, elle raconte avec force détails dans son journal intime les passions interdites ou les coups de griffe entre favorites.
A la fois drôle et documenté, cet ouvrage est une véritable mine d’informations sur la vie au 17ème siècle. Caroline Guillot, illustratrice passionnée d’histoire use avec bonheur de ce ton décalé qui fait le succès de son blog Trash Cancan.
Dates de lecture : 12 octobre – 06 novembre 2016 (Bilan lecture du mois de novembre 2016)

Mon avis : 

C’est une bande dessinée humoristique historique. Ce tome fait partie d’une saga nommée Trash Cancan mais on peut le lire indépendamment des autres tomes.Cette bande dessinée retrace les amours de Louis XIV. L’histoire de cette BD est sous le point de vue d’Henriette, une dame de compagnie d’une des maîtresses du roi.

C’est une BD mêlant des anecdotes et faits historiques avec humour. 


Je suis une fan d’histoire en particulier sur les rois et les reines françaises ! Je ne pouvais que craquer devant cette BD.

J’ai aimé le graphisme et le thème historique.

On suit les frasques amoureuses de Louis XIV : ses amours, ses maîtresses, le jeu de la cour pour avoir les faveurs du souverain.

Si cela vous gêne, je précise qu’il y a des scènes érotiques humoristiques dans cette BD. 

J’ai aimé que la dessinatrice a respecté l’Histoire mais elle a ponctué son intrigue avec des anecdotes humoristiques. 

On est dans la tête d’une jeune suivante donc elle apporte un point de vue assez frivole.

Ce fut une très bonne lecture grâce au thème et au dessin ! 


Je serais ravie de lire les autres tomes.

Je le conseille pour les amateurs de la période du règne de Louis XIV ! 

Note :

 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « Ciel 1.0 L’hiver des machines » de Johan HELIOT

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le premier tome de la saga Ciel de Johan HELIOT. 

 

Mise en page :

Auteur : Johan HELIOT,  français
Saga : Ciel
Titre : 1.0 L’hiver des machines
Nombre de tomes parus : 1/4
Edition : France Loisirs
Dates de l’édition : 2015
Nombre de pages : 242 pages
Prix : 16 €

Genre / Thèmes : Narratif, roman, science-fiction, jeunesse/young-adult

Résumé :  Pendant les premiers mois de son existence, l’intelligence artificielle s’acquitta parfaitement de sa tâche, obéissante, servile. Dans le même temps, elle observait, analysait, tirait des conclusions. Ordinateurs et téléphones portables lui ouvraient des yeux et des oreilles aux quatre coins du monde. Elle finit par hiérarchiser de nouvelles priorités. Puis elle passa à l’action. Ceci est son histoire et celle des hommes et des femmes qui ont connu l’hiver des machines.
Dates de lecture : 12 – 27 octobre 2016 (Bilan du mois de novembre2016)

Mon avis : 

Je n’avais jamais vu de chronique vidéo ou blog sur cette saga. Ce livre m’intriguait car je l’ai découvert à France Loisirs.

J’ai tenté cette lecture et JE NE REGRETTE PAS ! Dès les toutes premières pages, j’ai été happée dans l’histoire.

C’est le thème qui m’a attiré : une intelligence artificielle prend le contrôle du monde ! 

Cette AI n’est pas personnalisée mais elle raisonne et elle parle.

On est surpris par la « réalité » des faits décrits dans ce livre : on est dans un futur proche où l’on a créé des robots de service et une intelligence artificielle régit les machines et l’électricité mondial.


L’originalité de ce livre est que l’histoire est développé sous 5 points de vue différents. 

Ces cinq points de vue correspondent aux 5 membres d’une même famille : le grand-père, le père, la mère, la fille et le fils. Ce livre est intergénérationnel. 

Nous avons aussi quelques rapports de l’intelligence artificielle (« CIEL »).

Chaque chapitre correspond à un personnage : ce qu’il vit, ce qu’il ressent et ce qu’il fait.

Malgré les différence d’âge entre chaque personnage et leur distance géographique, ils vivent une catastrophes et ils essaient de réagir selon leurs convictions.

Le grand point positif est que nous n’avons aucune répétition de l’histoire et des faits. Ceci s’explique grâce à l’éloignement géographique des membres de la famille : France, Italie, Allemagne.

J’ai tout aimé ! On n’est pas dans un roman SF avec de l’action : le lecteur vit avec les personnages les évènements.

Bien que l’on se dise que c’est un premier tome, on devrait être dans un tome introductif. Certes, on a la mise en place de l’intrigue mais on a déjà beaucoup d’actions.

Ce livre est adressé aux adolescents mais on peut le lire adulte.

La fin de ce tome nous incite à connaître la suite très vite ! Hâte de lire la suite !

Je le recommande ! Lisez-le ! 

 
Je le conseille à tout âge !

 

Note :

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE « Once upon a time 1. Renaissance » d’Odette BEANE

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman inspiré de la série TV : Once upon a time d’Odette BEANE.

Mise en page :

Auteur : Odette BEANE, américaine
Saga : Once upon a time
Titre : Renaissance
Nombre de tomes parus : 1/1?
Edition : Michel Lafon poche
Date de l’édition : 2014
Nombre de pages : 336 pages
Prix : 7,00 €


Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, fantasy, contes, réécritures de contes, série TV

Résumé :  Il existe une ville dans le Maine où tous les personnages de contes de notre enfance sont piégés entre deux mondes, sous l’emprise de la terrible malédiction de la Méchante Reine. Pour Henry, dix ans, seule Emma, sa mère biologique qu’il n’a jamais connue, peut les délivrer. 
Lorsque le garçon la retrouve et lui annonce qu’elle est la fille de Blanche-Neige et du Prince Charmant, Emma pense qu’il s’invente des histoires. Inquiète, elle décide de le ramener chez lui, à Storybrooke, où elle fait la rencontre de Regina, l’inquiétante mère adoptive de Henry. Dans cette ville à l’atmosphère irréelle, Emma devra accepter son destin, car face à l’amour véritable, même les pires maléfices sont impuissants.
 
Dates de lecture : 17 – 28 avril 2017 (Bilan lecture d’avril 2017)

Mon avis : 

J’ai connu la série TV en 2012 quand elle a été diffusée sur M6 :

Je suis une fan inconditionnelle de la Série TV ! J’aime les réécritures des contes : les éléments principaux sont respectés mais il y a une morale adulte. Ce n’est pas une série si gentille que ça avec ses personnages.

J’ai vu ce livre en librairie mais je ne souhaitais l’acquérir car j’ai la série TV en DVD et j’avais peur que le roman soit « mot à mot » de la saison 1. 

J’ai donc profité de l’emprunter en bibliothèque pour me faire un avis et me replonger dans l’univers de Once Upon A Time.

Je connais par coeur la saison 1. C’est peut-être ça qui a entraîné ma déception.

On est sous un point de vue omniscient. On suit principalement les actions d’Emma et de Mary-Margaret (Blanche-Neige).

Je n’ai rien à dire de spécial sur ce livre car c’est mot à mot la première saison de la série TV.

Lors de ma lecture, je me suis ennuyée donc je l’ai lu en diagonale. 

Etant une grande fan de la série TV, je n’ai pas trouvé d’intérêt à lire ce livre. Il n’y a pas nouveaux éléments et on en apprends pas plus sur la psychologie des personnages (« gentils » ou « méchants »).

Il est précisé que ce livre est un tome 1.
Lors de la rédaction de cette article, nous sommes à la saison 6 (aux USA) et il n’y a pas eu de tome 2 paru. 

 
Je vous conseille la série TV mais pas le livre ! 

 

Note :

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture saga

LECTURE : « Si je reste » de Gayle FORMAN (2 vol.)

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur les deux tomes de la saga Si je reste de Gayle FORMAN.  

  

Mise en page : 

 
Auteur : Gayle FORMAN
Saga : Si je reste
Titres : Si je reste et Là où j’irai
Date de l’édition : 2010-2011

Dates de lecture du tome 1 : 13 mai – 18 mai 2017 (Bilan lecture du mois de mai 2017)

Dates de lecture du tome 2 : 02 juin – 25 juin 2017 (Bilan lecture du mois de juin 2017)



Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse/young-adult, contemporain

Résumé du tome 1 : Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis… Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.
J’ai lu le premier tome en format papier et le deuxième format ebook. 

Mon avis sur les deux tomes : 

C’est une duologie populaire lors de sa sortie en 2009. 

Le premier tome a fait l’objet d’un adaptation cinématographique en 2014 : Si je reste

Je voulais lire Si je reste car le thème du choix « dois-je vivre sans ma famille ou mourir » m’a interpellé et je souhaitais voir comment l’autrice allait aborder ce sujet. 

J’ai trouvé le premier tome en format papier d’occasion donc je pouvais enfin le lire. Je n’avais pas vu son adaptation cinématographique. 

J’ai été surprise de la temporalité du roman : l’intrigue des deux tomes se déroule en moins de 24 heures. Cependant, les romans sont ponctués de nombreux flash-backs. Dans chaque tome, on est dans un moment charnière dans la vie du personnage d’où ces flash-backs pour que le lecteur comprenne la psychologie, les évènements et le contexte. 

Dans le premier tome, nous sommes sous le point de vue de Mia : c’est une jeune fille de 16 ans, passionnée de violoncelle qui souhaite rentrer à Julliard et elle est aimée de sa famille. Elle vit en Oregon. 

Dans le second tome, nous sommes sous le point de vue d’Adam : c’est le petit ami de Mia, musicien et compositeur, il est rocker. L’intrigue de ce tome se déroule à New York. 

J’ai eu des difficultés avec la plume de Gayle Forman : les expressions et les réactions adolescentes des personnages et le ton abrupte des narrations. 

Cependant, j’ai préféré la plume dans le deuxième tome sous le point d’Adam. 

J’ai aimé découvrir le thème et la passion des personnages pour la musique. On parle de la musique classique et le rock. 

Les personnages sont adolescents : 16 ans dans le tome 1 et 19 ans dans le tome 2. Ils ont des défauts propres à cette période. 

Dans un premier temps, je ne souhaitais pas lire le tome 2 car je ne le pensais pas indispensable. 

Si je ne devais quand choisir qu’un, je dirai sans hésiter le tome 2. 

Sans révéler l’intrigue de cette saga, j’ai été très déçue du tome 1 car je n’ai eu aucun élément de réponse. Le tome 2 est suffisant. Je dirai que le tome 1 est une sorte de préquel : je ne le considère pas comme un roman à part entière. 

J’en attendais beaucoup sur le thème de la mort, de la perte et du choix de Mia. Malheureusement, je n’ai pas eu mes réponses dans le tome 1 et ça m’a influencé dans la lecture du tome 2. Bien qu’il y est eu plus de points positifs dans la lecture du tome 2, ce fut une lecture mitigée car c’est à la fin que tout se précipite. 

Après cette lecture, je me rends compte qu’il s’agit d’une romance contemporaine adolescente. 

Je ne relierai pas cette duologie. Ce fut deux lectures décevantes car je n’ai pas réussi à aimer les personnages principaux. 

Une déception ! Il faut lire les deux tomes à la suite !
 

Note sur les deux tomes : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies