Chronique, Lecture

LECTURE : « Sortilège » d’Alex FLINN

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur Sortilège d’Alex FLINN

 
Il existe une adaptation cinématographique datant de 2011 : 

Mise en page :

Auteur : Alex FLINN,  américain
Saga : CielThe Kendra Chronicles
(non traduit en français)
Titre : Sortilège
Nombre de tomes parus : 1/3
Ebook
Prix : 6,99 €

Genre / Thèmes : Narratif, roman, fantastique, jeunesse/young-adult, réécriture de contes

 

Résumé :  « Je suis un monstre. Pourtant, autrefois, j’étais le type parfait : grand, beau, riche et… atrocement méchant. Je n’aimais que moi et c’est pour cela qu’un sort m’a été jeté. Je suis devenu une bête difforme, velue, monstrueuse. Il me reste deux ans pour être aimé d’une jeune fille, sinon… Ceci n’est pas un conte de fées. Mon histoire prend place aujourd’hui, en plein coeur de New York. J’espère que quelqu’un va venir à mon secours. »
Dates de lecture : 14 mars – 14 avril 2017 (Bilan du mois d’avril 2017)

Mon avis : 

Je voulais lire ce roman depuis sa sortie en 2009. 

Avant de lire ce roman, j’avais déjà vu le film et elle m’a plu. Elle est plus édulcorée : j’ai préféré le roman ! Vous comprenez très vite que c’est une réécriture moderne du conte de La Belle et la Bête à notre époque.

Ce roman commence sous la forme d’un tchat sur un forum de discussions « spécial monstres ». D’ailleurs il y a de nombreux clins d’oeil à d’autres contes (Grenouille, Sirène, Ours …). C’est sur ce forum que le personnage principal raconte son histoire.

On est sous le point masculin dans cette romance et cela change ! 

Le ton est moderne et humoristique. La psychologie du personnage change au fur et à mesure du récit.

Le personnage principal est à fois Kyle et Adrian (vous comprendrez en lisant).

J’ai beaucoup aimé sa transformation psychologique au fur et à mesure.

J’ai aimé également les personnages secondaires, en particulier par le précepteur. 

Je pense que Sortilège a été traduit par un québécois car j’ai relevé quelques expressions, comme « répétiteur » au lieu de « professeur ».

On a un épilogue qui nous fait comprendre que nous sommes dans une saga. La saga suit le personnage de la sorcière. Cependant ce tome peut être lu indépendamment du reste de la série.

Ce fut un coup de coeur grâce à la modernité de cette réécriture de contes ! 

 
Je le conseille pour tous les amoureux de La Belle et la Bête !

 

Note :

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE « Once upon a time 1. Renaissance » d’Odette BEANE

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman inspiré de la série TV : Once upon a time d’Odette BEANE.

Mise en page :

Auteur : Odette BEANE, américaine
Saga : Once upon a time
Titre : Renaissance
Nombre de tomes parus : 1/1?
Edition : Michel Lafon poche
Date de l’édition : 2014
Nombre de pages : 336 pages
Prix : 7,00 €


Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, fantasy, contes, réécritures de contes, série TV

Résumé :  Il existe une ville dans le Maine où tous les personnages de contes de notre enfance sont piégés entre deux mondes, sous l’emprise de la terrible malédiction de la Méchante Reine. Pour Henry, dix ans, seule Emma, sa mère biologique qu’il n’a jamais connue, peut les délivrer. 
Lorsque le garçon la retrouve et lui annonce qu’elle est la fille de Blanche-Neige et du Prince Charmant, Emma pense qu’il s’invente des histoires. Inquiète, elle décide de le ramener chez lui, à Storybrooke, où elle fait la rencontre de Regina, l’inquiétante mère adoptive de Henry. Dans cette ville à l’atmosphère irréelle, Emma devra accepter son destin, car face à l’amour véritable, même les pires maléfices sont impuissants.
 
Dates de lecture : 17 – 28 avril 2017 (Bilan lecture d’avril 2017)

Mon avis : 

J’ai connu la série TV en 2012 quand elle a été diffusée sur M6 :

Je suis une fan inconditionnelle de la Série TV ! J’aime les réécritures des contes : les éléments principaux sont respectés mais il y a une morale adulte. Ce n’est pas une série si gentille que ça avec ses personnages.

J’ai vu ce livre en librairie mais je ne souhaitais l’acquérir car j’ai la série TV en DVD et j’avais peur que le roman soit « mot à mot » de la saison 1. 

J’ai donc profité de l’emprunter en bibliothèque pour me faire un avis et me replonger dans l’univers de Once Upon A Time.

Je connais par coeur la saison 1. C’est peut-être ça qui a entraîné ma déception.

On est sous un point de vue omniscient. On suit principalement les actions d’Emma et de Mary-Margaret (Blanche-Neige).

Je n’ai rien à dire de spécial sur ce livre car c’est mot à mot la première saison de la série TV.

Lors de ma lecture, je me suis ennuyée donc je l’ai lu en diagonale. 

Etant une grande fan de la série TV, je n’ai pas trouvé d’intérêt à lire ce livre. Il n’y a pas nouveaux éléments et on en apprends pas plus sur la psychologie des personnages (« gentils » ou « méchants »).

Il est précisé que ce livre est un tome 1.
Lors de la rédaction de cette article, nous sommes à la saison 6 (aux USA) et il n’y a pas eu de tome 2 paru. 

 
Je vous conseille la série TV mais pas le livre ! 

 

Note :

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE : « La véritable histoire des contes de fées » de Julie GREDE

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur La véritable histoire des contes de fées : ce que Walt ne nous a jamais dit de Julie GREDE.

 

Mise en page : 

Auteur : Julie GREDE, belge
Titre : La véritable histoire des contes de fées : 
ce que Walt ne nous a jamais dit
Nombre de tomes : 1/1
Edition : Editions Jourdan
Date de l’édition : 2016
Nombre de pages : 249 pages
Prix : 17,90 €


Genre / Thèmes : Argumentatif, essai, documentaire, conte, film. 

Résumé :  Et si Walt (de là-haut) avait décidé de passer en revue ses longs métrages inspirés de contes et de les comparer aux œuvres originales…

Serait-il obligé de conclure que les contes cruels écrits à l’origine pour préparer les enfants à un monde difficile sont devenus, sous son regard, des contes de fées pour endormir nos enfants ?
Dans les « vrais contes », ceux dont s’inspirent régulièrement Walt et ses successeurs, les happy ends ne sont pas du tout légion. Les morales sont sans concession, cruelles.
Saviez-vous que…
– Chez Andersen, la petite sirène n’épouse pas le prince Éric ? Délaissée, elle devient écume plutôt que de sacrifier celui qu’elle aime.
– La Blanche-Neige du conte n’a que 7 ans et que si sa belle-mère désire ses poumons, et non son coeur, c’est pour s’en goinfrer ?
– La Belle au Bois dormant n’est pas embrassée, mais violée par son prince dans son sommeil ? De cette « union » naîtront des jumeaux… que sa belle-mère cannibale tentera de dévorer.
– Les belles-soeurs de Cendrillon n’hésitent pas à se mutiler les pieds à l’aide d’un couteau de boucher afin de les faire entrer dans la pantoufle de vair ?
– Pinocchio est loin d’être un gentil petit garçon ? Il laisse Gepetto se faire emprisonner pour maltraitance et écrabouille Jiminy Cricket à l’aide d’un maillet…
Et non, désolé, ils ne vécurent pas heureux jusqu’à la fin des temps !

Dates de lecture : 20/07/17-23/07/17 (Bilan lecture de juin 2017)

 
C’est un livre avec une mise en page originale. 
Il y a une partie romancée et il y a un test d’évaluation à la fin du livre. 

Mon avis :  

J’ai connu ce livre grâce aux nombreux avis positifs sur Youtube depuis l’été 2016.

En 2017, je souhaite lire ou relire beaucoup de livres sur les contes et les réécritures de contes présents dans ma bibliothèque.

Je souhaitais le lire dans le cadre de mon challenge TAG 12 livres à lire en 2017.J’ai lu ce livre en lecture commune avec Marion de la chaîne Youtube Entre les lignes et l’une des rédactrices du blog Entre les lignes.

J’ai passé un très bon moment de lecture et j’ai adoré partager mes impressions au fur et à mesure de ma lecture. 

J’ai été élevée avec les dessins animés de Walt Disney. Ils ont marqué mon enfance et j’aime les revisionner de temps en temps.

L’autrice Julie Grède a fait un gros travail de recherches sur l’Oeuvre de Walt Disney. Elle cite ses sources à la fin du livre.

Ce livre a plusieurs particularités :

  • le livre se présente sous forme de dialogues scénaristiques (ou de type théâtre) ; 
  • la narration est sous le point de vue de Walt Disney ; 
  • on ne s’attache pas aux autres personnages ; 
  • il y a l’insertion de notes dans le texte pour donner d’autres informations. 

Sur le principe, tous ces éléments auraient pu être un frein mais bien au contraire, ils apportent un dynamisme !

Je tiens à préciser que ce livre n’est pas un manuel ni un roman à proprement parlé ! Ce n’est pas un roman car on apprend des anecdotes sur la vie (réelle) de Walt Disney et sur la réalisation des films cités. Ce n’est pas un manuel sur Disney car la narration est celle d’un personnage (Walt Disney) et non d’un ton omniscient.

Le livre est divisé en heure de séminaire. L’histoire se place dans une classe au paradis où Walt Disney raconte « théâtralement » sa vie et son Oeuvre à des « étudiants défunts ».

Dans les personnages secondaires, on a Valérie Benguigi et Robin Williams entr’autres.

J’ai beaucoup aimé ce livre : c’est un coup de coeur ! 

J’ai aimé apprendre des éléments sur la vie de Walt Disney, sur la réalisation de nombreux dessins animés Disney et les sources d’inspiration. On a une analyse des dessins animés Disney mais pas que, puisque l’autrice mentionne les contes originaux, les autres adaptations inspirées des contes et des dessins animés Disney.

On lit, on s’amuse et on apprend ! 

J’ai aimé que l’autrice parle des oeuvres réalisées par Walt Disney et d’autres produits après sa mort (le dernier cité est La Reine des Neiges).

Un des choses que vous apprendrez en lisant ce livre : il faut distinguer l’histoire des contes d’après l’original et d’après le Disney.

Suite à cette lecture, j’ai voulu revoir tous les dessins animés Disney et j’ai retrouvé mon âme d’enfant ! 

A la fin du livre, il y a un test dont les connaissances ne sont apprises grâce au livre et les réponses sont disponibles sur le site : juliegrede.wordpress.com

 
Je le conseille à tous les amoureux des films Disney ! 

 

Note :  

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Chronique, Lecture

LECTURE : « Ne m’appelez pas Blanche-Neige » de Gally LAUTEUR

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman Ne m’appelez pas Blanche-Neige de Gally LAUTEUR. 

Je remercie les éditions Hachette de m’avoir permis de le lire car ce fut un petit coup de coeur ! 

Mise en page : 

 
Source images : https://bookosphereblog.wordpress.com/2017/03/16/ne-mappelez-pas-blanche-neige-gally-lauteur/
Auteur : Gally LAUTEUR
Titre : Ne m’appelez pas Blanche-Neige
Date de l’édition : 2017
Edition : Hachette
Ebook
Dates de lecture : 06 mai – 02 juin 2017 (Bilan lecture de juin 2017)
Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, contemporain, réécritures de contes

Résumé : Qui a dit que la vie était un conte de fées? Lorsqu’on est trahie par sa meilleure amie, difficile d’y croire. Sous le choc, Blanche, 18 ans, préfère s’enfuir dans la nuit parisienne, entraînée par de mystérieux fêtards rencontrés sur le réseau social le plus populaire du moment. Si la magie devient virale, une princesse peut-elle s’en sortir avec pour seules armes : sa répartie et son téléphone? Oserez-vous croquer cette pomme d’amour et découvrir le cœur des princes de votre entourage ?

Je l’ai lu en ebook. Sur le format numérique, il y a un soin apporté dans la mise en page : en-tête de chapitre et bas de page orné d’une pomme. 

J’ai vu le livre en librairie : c’est un bel livre-objet par Hachette car les couvertures sont décorés d’arabesques dorées et le dos est entièrement doré. Attention car j’ai constaté que lors de la lecture, la dorure disparaissait au fur et à mesure de la lecture. Les en-têtes et les bas de pages sont ornés d’une pomme. 

Mon avis : 

J’ai sollicité ce roman sur NetGalley car j’aime lire des réécritures de contes et le résumé nous mentionne une réécriture moderne via les réseaux sociaux.

L’histoire se place dans la ville de Paris, à notre époque. On est sous le point de vue de Blanche, une jeune femme de 18 ans étudiante aux Beaux-Arts.

On découvre l’héroïne quand sa vie « bascule ». Elle se décrit comme une fille transparente face à sa meilleure amie, blogueuse lifestyle. Elle découvre que sa meilleure amie et son père entretiennent une relation amoureuse. Elle fuit et elle rencontre une vieille femme qui lui conseille d’aller dans un bar où elle rencontre la jeunesse dorée parisienne. Suite à cette nuit, sa vie bascule.

Le pari de la réécriture de contes moderne est bien rempli ! J’ai aimé que l’auteur place l’intrigue à notre époque et décrit certains personnages comme blogueur et ingénieur informatique. C’est une réécriture 2.0 !

On se doute que le personnage de Blanche est associé à Blanche-Neige mais il y a beaucoup de personnages à rencontrer au fur et à mesure du roman. Ce que j’ai beaucoup aimé c’est découvrir l’identité des personnages via une application mobile « Pomme d’amour ».

Blanche s’inscrit sur une nouvelle application « Pomme d’amour » étant une sorte de Facebook, Linkedin et Google. Lors de son inscription, il faut faire un souhait au « Miroir » : par exemple, Blanche souhaite avoir des amis. C’est d’ailleurs à travers ce « Miroir » que l’on a l’identité des nains.

Le point négatif est la réaction « adolescente » du personnage principal. Blanche a des réactions imprévisibles et elle se comporte comme une jeune adolescente sur ces relations amoureuses et familiales. Elle m’a fait parfois penser à Dan dans la série Gossip Girl : « je ne fais pas partie de ce monde mais j’ai consciente des avantages ».

Toutefois, j’ai aimé les personnages secondaires : ils m’ont touché, ils m’ont fait sourire et ils m’ont fait rire.

C’est un roman qui mélange plusieurs genres : jeunesse, contemporain, réécriture de contes, romance et chick-lit.

Les éléments de la réécriture du conte de Blanche-Neige et les sept nains sont bien respectés et très bien retravaillés. Il faut avoir en tête le dessin animé de Disney pour comprendre les références de cette réécriture mais pas forcément celles du conte original.

L’intrigue est toutefois plus tournée vers un public jeunesse. C’est léger et moderne !

J’ai passé un très bon moment de lecture : je suis très vite rentrée dans l’intrigue, j’ai aimé les références informatiques et traditionnelles du conte et je me suis surprise à le lire très vite !

Le livre a une fin mais l’auteur a intégré un élément qui permettrait de faire une suite. Ouverture sur une saga ? 

C’est une très bonne réécriture moderne de Blanche-Neige et 
les sept nains!

Je le recommande si vous voulez découvrir une réécriture moderne au lieu des réécritures fantasy. 


Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Bilan lecture, Chronique

BILAN LECTURE du mois de juin 2017

Bonjour les passionnés de lectures,
 
 

Le bilan de mois de juin 2017 comprend 8 lectures : 5 romans, 2 ebooks et 1 livre de développement personnel.


J’avais établi une PALM pour ce mois de juin 2017.

 

Je vous présente mes lectures dans l’ordre dans lequel je les ai terminés. 
 

G. LAUTEUR, Ne m’appelez pas Blanche-Neige (2017).

Auteur : Gally LAUTEUR
Titre : Ne m’appelez pas Blanche-Neige
Tomes : 1/1
Dates de publication : 2017
Ebook
 

Résumé  Qui a dit que la vie était un conte de fées? Lorsqu’on est trahie par sa meilleure amie, difficile d’y croire. Sous le choc, Blanche, 18 ans, préfère s’enfuir dans la nuit parisienne, entraînée par de mystérieux fêtards rencontrés sur le réseau social le plus populaire du moment. Si la magie devient virale, une princesse peut-elle s’en sortir avec pour seules armes : sa répartie et son téléphone? Oserez-vous croquer cette pomme d’amour et découvrir le cœur des princes de votre entourage?

Format lu : Ebook
Dates de lecture :06/05/17-02/06/17
Mon avis rapide Petite coup de coeur ! 
J’ai reçu cet ebook en partenariat via Netgalley avec les éditions Hachette. C’est un livre sur le thème d’une réécriture de contes moderne sur le conte Blanche-Neige mais pas uniquement. J’ai passé un très bon moment de lecture et j’ai aimé le soin apporté à l’ebook. L’auteur a mêlé la nouvelle technologie avec les caractéristiques du dessin animé de Blanche-Neige et les 7 nains.
Note : 4/5 (J’ai beaucoup aimé) 

Liens : FacebookLivraddict 

 

I. FINKEL, Au paradis des manuscrits refusés (2017).

Auteur : Irving FINKEL, anglais
Titre : Au paradis des manuscrits refusés
Tome : 1/1
Date de publication : 2017
Nombre de pages : 283 pages
Edition : 10/18
Prix : 7,50€

Cf. l’article : LECTURE : « Au paradis des manuscrits refusés » d’Irving FINKEL

 

Résumé La Bibliothèque des Refusés est un établissement des plus singuliers : elle recueille – plus encore, elle sauvegarde – tout texte ayant essuyé refus sur refus de la part des éditeurs. Littérature, poésie, mémoires, récits épistolaires… tous les écrits trouvent leur place sur les étagères de la Bibliothèque des Refusés. L’arrivée impromptue d’une insupportable bibliothécaire américaine, l’imposture d’une actrice se faisant passer pour une étudiante dans l’idée de voler des idées pour son prochain film, la menace de cambrioleurs convaincus de trouver là le gros lot, sans compter l’irruption de nombreux aspirants écrivains… autant de mésaventures qui viennent perturber l’ordre tranquille de la Bibliothèque. Entre personnages hauts en couleur et situations cocasses, le tout dans un irrésistible humour british, La Bibliothèque des Refusés est également une merveilleuse déclaration d’amour aux livres et aux manuscrits en tout genre.
Format lu : Livre, poche
Dates de lecture :02/06/17-09/06/17
Mon avis rapide Bonne lecture ! 
J‘aime beaucoup les livres qui parlent de livre donc ce roman est parfait sur ce thème ! Je suis heureuse qu’il soit sorti en format poche. Ce roman fut une bonne lecture mais pas un coup de coeur. On est plongé dans le quotidien d’une bibliothèque mais aussi celui des maisons d’édition. Ce livre est adressé autant aux bibliothécaires, qu’aux maisons d’édition, qu’aux auteurs et aux grands lecteurs.
Note : 3/5 (J’ai aimé) 
Liens : FacebookLivraddict

J. TEULE, Le magasin des suicides (2008).

Auteur : Jean TEULE, français
Titre : Le magasin des suicides
Tome : 1/1
Date de publication : 2008
Nombre de pages : 157 pages
Edition : Pocket
Prix : 5,40€
Résumé Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre …
Format lu : Livre, poche, emprunt bibliothèque
Dates de lecture :10/06/17-13/06/17
Mon avis rapide Une bonne lecture avec de l’humour noir ! 
C’est le premier livre que je voulais lire de cet auteur. Il avait tout pour me plaire, cependant ce n’a pas été un coup de coeur ! J’ai passé un bon moment de lecture mais je crois que je vais préférer ces livres historiques. 
Note : 3/5 (J’ai aimé) 
Liens : FacebookLivraddict

D. LOREAU, L’art des listes (2013).

Auteur : Dominique LOREAU, française
Titre : L’art des listes
Tome : 1/1
Date de publication : 2013
Nombre de pages : 286 pages
Edition : Marabout poche
Prix : 6,90€
Résumé Et si vous essayiez les listes ?  » Les listes nous offrent un support indispensable. Que ce soit pour faire table rase avant de mieux repartir dans la course des jours ou pour entreprendre un travail de fond sur le sens de sa vie, elles constituent l’un des moyens les plus accessibles, les plus amusants et les plus efficaces de se libérer intérieurement ». Dominique Loreau en apporte la preuve dans cet ouvrage… à la fois guide pratique : comment organiser au mieux le quotidien (le ménage, les repas, les invitations à dîner, les comptes, les cadeaux, les valises des vacances…) afin de se donner du temps pour soi ? … et invitation ludique à explorer une forme d’écriture elliptique et poétique, qui va à l’essentiel : créer son propre  » carnet de listes « , c’est apprendre à clarifier son esprit, à affiner ses goûts, à enrichir sa vie intérieure. En s’appuyant sur des dizaines d’exemples précis, ce guide donne tous les conseils, toutes les astuces pour s’approprier ce véritable art du  » bien vivre « .
Format lu : Livre, poche
Date de lecture :19/06/17-20/06/17
Mon avis rapide Je suis une fan des listes ! 
Je suis une habituée des listes. Mais je voulais me « perfectionner ». Je recommande ce petit livre si vous faites également un bullet journal. 
Note : 4/5 (J’ai beaucoup aimé) 

Liens : FacebookLivraddict

K. GIER, Trilogie des gemmes 2 (2016).

Auteur : Kerstin GIER, allemande
Saga : Trilogie des gemmes
Titre : Bleu saphir
Tome : 2/3
Date de publication : 2016
Nombre de pages : 367 pages
Edition : France Loisirs
Prix : 7,40€ (en format poche)

Cf. l’article : LECTURE : « Trilogie des gemmes 2. Bleu saphir » de Kerstin GIER

Cf. l’article : LECTURE : « Trilogie des gemmes » de Kerstin GIER (3 vol.)


Résumé du tome 1 Elle est le Rubis, la douzième, l’ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret est révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.
Gwendolyn est une lycéenne comme les autres. Bon, d’accord, elle voit des fantômes dans les couloirs de son lycée, mais d’abord elle n’en voit qu’un, et puis personne n’est parfait. Pour le reste, c’est le grand ordinaire, avec des profs barbants, une mère exigeante, des frères et soeurs casse-pieds..
Mais lorsqu’elle se retrouve soudain projetée au début du siècle dernier, Gwendolyn panique. Ça ne dure pas très longtemps, mais quand même! Elle qui se croyait banale s’avère être marquée du sceau des veilleurs du temps. De ceux qui voyagent à travers les âges pour accomplir de mystérieuses missions. 
De quoi sortir du train-train quotidien...
Format lu : Livre, grand format
Dates de lecture :08/06/17-23/06/17
Mon avis rapide Malédiction du tome 2 ! 
J’avais eu un coup de coeur pour le premier tome ! J’avais très envie de lire ce deuxième tome et je souhaite poursuivre avec le dernier tome de la saga. Malheureusement, ça a été une déception car l’intrigue avance très lentement et on a une grande partie sur le questionnement amoureux des personnages. J’ai toutefois hâte de lire et terminer cette saga !
Note : 3/5 (J’ai aimé) 
Liens : FacebookLivraddict

 

J. GREDE, La véritable histoire des contes de fées : ce que Walt ne nous a jamais dit (2016).

Auteur : Julie GREDE, belge
Titre : La véritable histoire des contes de fées : 
ce que Walt ne nous a jamais dit
Tome : 1/1
Date de publication : 2016
Nombre de pages : 249 pages
Edition : Editions Jourdan
Prix : 17,90€
Résumé Et si Walt (de là-haut) avait décidé de passer en revue ses longs métrages inspirés de contes et de les comparer aux œuvres originales…
Serait-il obligé de conclure que les contes cruels écrits à l’origine pour préparer les enfants à un monde difficile sont devenus, sous son regard, des contes de fées pour endormir nos enfants ?
Dans les « vrais contes », ceux dont s’inspirent régulièrement Walt et ses successeurs, les happy ends ne sont pas du tout légion. Les morales sont sans concession, cruelles.
Format lu : Livre, grand format
Dates de lecture :20/06/17-23/06/17
Mon avis rapide Un petit coup de coeur !
J’ai lu ce livre en lecture commune avec Marion du blog et de la chaîne Youtube Entre les lignes. Ce livre me tentait car il traite du thème des contes et en particulier des adaptations en dessin animé par les studios Disney. J’adore la mise en page et le parti pris de l’autrice ! Ce fut un coup de coeur car on apprend des anecdotes sur les adaptations et on a des références sur d’autres adaptations cinématographiques. Je le conseille à tous les fans des dessins animés Disney ! 
Note : 5/5 (Coup de coeur) 
Liens : FacebookLivraddict

 

G. FORMAN, Si je reste 2 (20).

Auteur : Gayle FORMAN, américaine
Saga : Si je reste
Titre : Si je resteLà où j’irai
Tome : 2/2
Résumé du tome 1 : Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis… Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.
Format lu : Ebook
Dates de lecture : 02/06/17-25/06/17
Mon avis rapide Déception aussi !
J’ai lu le tome 1 en mai 2017. Je n’avais aucune réponse sur le sort de Mia. Je voulais très vite lire cette suite pour terminer au plus vite cette duologie !
On est sous le point de vue d’Adam et on voit ce que devient Mia. J’ai préféré ce tome 2 mais c’est une déception sur l’ensemble de la saga. 
Note : 2/5 (bof, déception) 

M. MALZIEU, Le plus petit baiser jamais recensé (2013).

Auteur : Mathias MALZIEU, français
Titre : Le plus petit baiser jamais recensé
Tome : 1/1
Date de publication : 2013
Nombre de pages : 158 pages
Edition : Flammarion
Prix : 6€
Résumé L’histoire d’amour entre une fille qui disparaît quand on l’embrasse et un inventeur dépressif. Alors qu’ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise. Aidé d’un détective à la retraite et d’un perroquet hors du commun, l’inventeur part à sa recherche.
Format lu : Livre, grand format
Date de lecture : 26/06/17-30/06/17
Mon avis rapide Une plume toujours poétique ! 

J’avais découvert la plume de Mathias Malzieu avec La mécanique du coeur.  J’avais aimé son écriture très poétique. Je voulais poursuivre avec ce titre en particulier. Il fait partie de ma PAL d’été 2017. Ce fut une lecture toujours aussi poétique. J’ai aimé cette histoire et en particulier la fin de ce roman. 

Note : 4/5 (J’ai beaucoup aimé) 
Liens : FacebookLivraddict

MES LECTURES EN COURS : 

 

 

Une lecture commune, des bonnes lectures et  des déceptions  !
Vous pouvez retrouver la vidéo sur ce bilan du mois de mai sur la chaîne youtube du blog : 

 

Cet article est également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies.  

Chronique, Lecture

LECTURE : « Miroir, miroir » de Serena VALENTINO

Bonjour les passionnés de lecture,
Je vous présente mon avis sur le roman Miroir, miroir de Serena VALENTINO. C’est une réécriture autour du personnage de la méchante reine de Blanche-Neige.

 
Il semble que ce roman s’inscrit dans une saga intitulé Vilains dont L’Histoire de la Bête de Serena Valentino fait également partie.

Mise en page : 

Auteur : Serena VALENTINO
Titre : L’histoire de la Bête
Date de l’édition : 2017
Edition : Hachette
Nombre de pages : 240 p. 
Dates de lecture : 27 mars – 02 avril 2017 (Bilan lecture de mars 2017)
Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, fantasy, réécritures de contes

Résumé : La méchante reine n’a pas toujours été mauvaise. Après la mort de la mère de Blanche-Neige, elle épouse le roi et devient souveraine. Entre l’amour de son époux et la petite fille qu’elle affectionne comme sa propre enfant, elle s’épanouit pleinement, jusqu’au jour où le roi meurt à la guerre. Elle est seule, à la merci d’un miroir maudit lui rappelant sans cesse une enfance détestable…

Le livre est illustré sur la première de couverture et la quatrième couverture des deux visages. C’est un très beau livre ! 

Les dimensions sont 20 cm de haut et 15,5 cm de large. 

Blanche-Neige et les 7 nains est le premier conte adapté par les studios Disney. 

C’est le premier tome de la saga Vilains traduit en français. 

 

Mon avis : 



Tout d’abord, il faut connaître le dessin animé de Disney pour comprendre le contexte de ce livre et l’histoire de ce roman.

Ce n’est pas une réécriture tirée du conte original des frères Grimm.



La méchante reine est l’un des vilains les plus terrible. Elle me faisait peur étant plus petite ! 



L’histoire de ce roman se focalise sur l’histoire de la reine : son enfance, son règne jusqu’à sa mort.

N’ayez pas en tête l’adaptation Blanche-Neige et le chasseur !

On est sous le point de vue de la reine et on vit avec elle les évènements. Blanche-Neige est un personnage secondaire.

J’ai beaucoup aimé les références au conte de Disney (le miroir, la pomme empoisonné …) cependant on se détache réellement du conte car la reine n’est pas méchante dans un premier temps et elle aime Blanche-Neige.

On rentre dans la psychologie du personnage de la reine : on voit comment elle devient une sorcière !

Au lieu d’avoir peur de ce personnage, j’ai désormais de la compassion pour elle.

La fin est brutale car elle finit mal mais on a une réinterprétation de la mort de la reine.

Il existe un lien avec les autres tomes de la saga Vilains par les personnages des cousines et il y a aussi des allusions sur d’autres contes. Tout comme dans L’Histoire de la Bête, on peut lire ce livre de manière indépendante.

C’est une très très bonne réécriture car on perçoit autrement ce personnage ! Donc c’est selon moi un roman réussi !

C’est une très bonne réécriture du dessin animé, 

c’est en fait une écriture à proprement dit !


Je le conseille pour les amoureux des dessins animés de Walt Disney !

Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Chronique, Lecture

LECTURE : « L’histoire de la Bête » de Serena VALENTINO

Bonjour les passionnés de lecture,

Dans le contexte de la sortie du film Disney La Belle et La Bête, je vous présente mon avis sur le roman L’histoire de la Bête de Serena VALENTINO. 

Il semble que ce roman s’inscrit dans une saga intitulé Vilains dont Miroir, miroir de Serena Valentino fait également partie.

Mise en page : 

Auteur : Serena VALENTINO
Titre : L’histoire de la Bête
Date de l’édition : 2017
Edition : Hachette
Nombre de pages : 192 p. 
Dates de lecture : 12 février – 05 mars 2017 (Bilan lecture de mars 2017)
Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, fantasy, réécritures de contes

Résumé : C’est une histoire vieille comme le monde : celle d’un prince cruel transformé en Bête. Et celle d’une belle jeune fille qui surgit dans sa vie. Le monstre est métamorphosé par la compassion de la jeune fille et l’amour qu’il ressent pour elle. Puis ils se marient et ont beaucoup d’enfants. 
Mais comme pour chaque histoire, il y a plusieurs versions. Qu’importe ce que l’on a pu dire ou écrire, une seule question demeure : qu’est-ce qui a changé le prince en la Bête que l’on connaît ?Voici l’une de ces histoires. Une histoire de bêtes, et, bien sûr, de belles. 

Le livre est illustré sur la première de couverture et la quatrième couverture des deux visages. C’est un très beau livre ! 

Les dimensions sont 20 cm de haut et 15,5 cm de large. 

Mon avis : 

La Belle et la Bête de Disney est mon dessin animé préféré. 

Lors de sa sortie en film au ciné en mars 2017, des livres sur La Belle et La Bête ont été publié : c’est le cas du roman de Serena Valentino : L’Histoire de la Bête.



Tout d’abord, il faut connaître le dessin animé de Disney pour comprendre le contexte de ce livre et de l’histoire de ce roman.

Ce n’est pas une réécriture tirée des contes originaux de Madame de Villeneuve ou de Madame Leprince de Beaumont.



L’histoire de ce roman traite non pas du point de vue de la Bête lors du dessin animé mais les causes de sa transformation. C’est ça d’ailleurs le trait de génie de ce roman. Beaucoup se sont attendus au point de vue de la Bête sur l’arrivée de Belle au château.

J’ai beaucoup aimé découvrir l’adolescence de la Bête et ces débuts de jeune homme. On perçoit son caractère d’homme narcissique, imbu de lui-même comme le dénonce le prologue.

Cependant, le prologue du dessin animé ne nous dit pas tout !

L’intrigue de ce roman se déroule avant, pendant la transformation et lors de sa vie en tant que Bête avec Belle. Mais la majorité du roman se déroule durant la période humaine du prince.

En plus des domestiques, on a la présence d’autres personnages liés à la vie du prince : Gaston, l’enchanteresse, Tulipe et les soeurs sorcières.

Cependant, on ne s’attache pas aux personnages de Lumière, Big Ben et Mrs Samovar. Ne soyez pas déçu ! 

C’est un très bon complément du dessin animé ! Il apporte une réelle plus value. Je le relirai avec plaisir !

On peut reprocher que ce roman est tourné vers la jeunesse mais ce fut le propre déjà du dessin animé.

En plus de l’intrigue principale, on a des mentions à d’autres contes. Ces mentions sont très intéressantes. Elles permettent de faire le lien avec les autres tomes en particulier avec la récurrence de certains personnages.

C’est une très belle réécriture du dessin animé !

Je le conseille pour les amoureux du dessin animé de Walt Disney !

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Chronique, Lecture

LECTURE : « Le Roman de Renart »

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman anonyme Le Roman de Renart

Je vous parle de ce roman/conte dans le Bilan Lecture de février 2017.
Auteur : Anonyme
Titre : Le Roman de Renart
Date de l’édition : 1998
Edition : Flammarion / GF-Flammarion
Nombre de pages : 140 p. 

Dates de lecture : 13 février – 17 février  2017 (Bilan lecture du mois de février 2017)Genre / Thèmes : Narratif, conte, médiéval


Résumé : Renart a faim d’anguilles, de jambon ou d’andouilles, mais rien ne le régale davantage que de duper les autres : Tibert le chat, le loup Isengrin, le lièvre Couard et même le roi Noble le lion. Renart le hors-la-loi, Renart le rusé, Renart le diabolique se transforme au gré de son imagination en chevalier, pèlerin, moine, teinturier, médecin ou cadavre… Voulez-vous suivre ce prince de la métamorphose et de la tromperie dans ses aventures ? A vos risques et périls ! 

Mon avis :

C’est une relecture.

Ma première lecture date quand j’étais en 4e (au collège). C’était une lecture obligatoire durant mes cours de français sur le thème des contes épiques médiévaux.

Cette lecture m’avait marqué et je voulais redécouvrir ce conte quelques années plus tard.

Dans cette édition, ce livre se découpe en plusieurs parties : une présentation et une chronologie du livre, puis le texte et enfin, des jeux servant à la compréhension de la lecture.

Les différentes histoires du Roman de Renart sont divisées en plusieurs thèmes et on a quelques illustrations qui ponctuent ces parties.

On est à l’époque médiévale. Les personnages sont principalement des animaux (renard, poule, ours …) et des hommes. Les animaux ont la parole et le caractère des humains. Les animaux ont une hiérarchie sociale cependant ils restent à leur place d’animaux face aux hommes.

Bien que l’on est sur un format roman, on a des petits histoires qui sont des contes morales et humoristiques autour des péripéties de Renart.

Contrairement à l’image actuelle du renard c’est-à-dire un animal mignon au pelage roux et blanc, on a dans ce récit le caractère prêté à l’animal : fourbe et voleur.

Ce fut une bonne relecture ! 

Note :
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE : « La Belle et la Bête » de Madame Leprince de Beaumont

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le conte de La Belle et la Bête de Madame Leprince de Beaumont

Je vous parle également de ce conte dans le Bilan Lecture de février 2017.
Auteur : Madame Jeanne Marie LEPRINCE DE BEAUMONT
Titre : La Belle et la Bête
Date de l’édition : 1997
Edition : Le Livre de poche
Nombre de pages : 215 p. 

Dates de lecture : 22 février – 27 février 2017 (Bilan lecture du mois de février 2017)Genre / Thèmes : Narratif, conte, jeunesse


Résumé : Pour une rose cueillie dans son jardin, la Bête garde la Belle prisonnière. Faudra-t-il mourir sous les griffes du monstre ? Ou l’amour et la magie feront-ils des miracles ?

Mon avis : 

C’est une relecture de ce conte que j’adore ! Il existe plusieurs versions de ce conte : celle de Disney, celle de Madame Leprince de Beaumont et celle de Madame de Villeneuve.

Ce livre contient 4 contes. Dans cette édition, il ne faut lire que les pages 7 à 45. Le texte est également ponctué de quelques illustrations en noir et blanc.

C’est une petite lecture, car on est sous la forme d’un conte et non d’un roman.

Avant d’abord cette lecture, il faut oublier la version du dessin animé de Walt Disney.

Contrairement à l’attribution « conte jeunesse », l’histoire n’est pas « gentillette » : on a certes des bons sentiments par le personnage de « Belle » et son père mais des personnages fourbes comme les deux soeurs et la fée.

J’aime beaucoup ce genre de contes classiques car on a différents traits de personnages, des happy ends mais avec des nuances, etc.

Bien que ce conte est aujourd’hui lu aux enfants, je pense qu’il est également adressé aux adultes. Selon l’âge, on comprend les nuances de l’histoire, on retient les leçons et on garde en mémoire les éléments que l’on veut.

Ce fut une relecture qui confirme le coup de coeur ! 

Pour tous les amoureux de cette histoire, je vous conseille de lire cette version ! 

Je le relirai encore et encore ! 

Si vous avez aimé la version de Madame Leprince de Beaumont, je vous conseille la réécriture de Robin McKinley, Belle (je vous ai donné mon avis sur ce livre dans un précédent article)

Je compte lire prochainement la version de ce conte de Madame de Villeneuve pour en faire une comparaison. 

Note : 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « Grimm Legacy 1. La malédiction Grimm » de Polly SHULMAN

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le premier tome de la saga Grimm Legacy de Polly SHULMAN. 

Auteur : Polly SHULMAN
Saga : Grimm Legacy
Titre : La malédiction Grimm
Date de l’édition : 2015
Edition : France Loisirs
Nombre de pages : 516 p. 
Dates de lecture : 12 février – 05 mars 2017 (Bilan lecture de mars 2017)
Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, contes

Résumé : Elizabeth Drew, 15 ans, s’ennuie au lycée, peine à s’y intégrer, et ne s’entend pas avec la nouvelle femme de son père. Sur les conseils de son prof préféré, elle se présente à un entretien d’embauche pour un emploi de bibliothécaire. Or, il ne s’agit pas d’une bibliothèque ordinaire : aucun livre à l’horizon, seulement des objets, certains inspirés des romans de G. H. Wells, d’autres issus des contes des frères Grimm – comme les bottes de sept lieues ou le miroir magique de la belle-mère de Blanche-Neige … Bientôt, Elizabeth apprend la vérité : les objets entreposés dans la galerie Grimm sont magiques ! Mais ce n’est pas tout : les gens peuvent les louer, à leurs risques et périls. Car la magie est parfois dangereuse, et le genre de caution que doit laisser l’emprunteur est assez insolite : son sens de l’humour ou son premier-né, ou encore ses souvenirs d’enfance…

Le livre est illustré sur la première de couverture, le dos et la quatrième couverture. C’est un très beau livre ! 

Les dimensions sont 20 cm de haut et 12,5 cm de large. 

Mon avis :

J’ai eu un coup de coeur pour la couverture chez France Loisirs et en lisant le résumé, je voulais les lire ! 

J’aime beaucoup les contes ou les réécritures de contes et aller à la bibliothèque : ce livre conjugue ces deux thèmes ! 

Plusieurs fois, je l’ai présenté dans des vidéos PAL sur la chaîne. Bizarrement, j’avais envie de le lire mais je ne le faisais pas (sans savoir pourquoi). Grâce aux encouragements d’une abonnée, j’ai « pris mon courage » et j’ai enfin lu ce livre.

J’avais à l’esprit que cette lecture allait être soit une très bonne soit un coup de coeur et je le confirme.

Les 50 premières pages plantent le contexte et peuvent paraître un peu longue. 

Le thème de la bibliothèque et des objets des contes de notre enfance me plaisait beaucoup. Je me doutais que cela être un coup de coeur . Ce fut le cas : c’est un coup de coeur grâce au thème et l’histoire de la bibliothèque et de ces objets.

Les personnages sont des jeunes adolescents avec leur caractère d’où l’attribution jeunesse. Dans un premier temps, je n’aimais pas l’héroïne car elle était un peu geignarde sur son sort et c’est une petite « Cendrillon ».

J’ai adoré découvrir les objets et le fonctionnement de la bibliothèque. C’est le gros point positif de ce livre ! On est plongé dans une bibliothèque particulière où est entreposé uniquement des objets insolites, des costumes … On a la description « rapide » de l’enregistrement de ces objets et de leur emprunt. On est plongé dans des contes « plus ou moins » connu des frères Grimm et on a la mention d’autres oeuvres littéraires (comme HG Wells).

Les 50 premières pages ont été un peu longues mais la suite fut très facile à lire !L’édition a mis en fin d’ouvrage les contes originaux mentionnés dans le livre ! C’est une gros point positif !

C’est un bon premier tome de saga et un coup de coeur pour le thème !


Je le conseille pour les amoureux des bibliothèques, des objets et des contes Grimm !Note :
 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies