Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE :  » La Sélection 4. L’héritière » de Kiera CASS

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur la suite de la saga La Sélection avec le quatrième tome : La couronne de Kiera Cass.

 

Je conseille de lire ABSOLUMENT les trois premiers tomes de la saga La Sélection de Kiera Cass.

J’avais eu un coup de coeur pour ces trois tomes que j’ai eu envie de poursuivre cette histoire.

ATTENTION, cette chronique peut vous spoiler l’intrigue des trois premiers tomes de la saga La Sélection

Mise en page :

Auteur : Kiera CASS, américaine
Saga : La Sélection
Titre : 4. L’héritière
Nombre de tomes parus : 4/5
Edition : France Loisirs
Dates de l’édition : 2016
Nombre de pages : 412 pages
Prix : 17,90 €

Genre / Thèmes : Narratif, roman, science-fiction, dystopie, jeunesse/young-adult

Résumé de ce tome 4 :  Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s’attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n’est peut-être pas aussi difficile qu’elle le croyait.
Dates de lecture : 20/03/17-23/03/17 (Bilan du mois de juillet 2017)

Mon avis : 

En 2015 et 2016, j’ai lu et adoré les trois tomes de la saga La Sélection

Les deux recueils de nouvelles de cette saga me tentaient beaucoup donc je les ai lu en 2017.  

J’aurais donc pu avoir terminé cette saga par ces 5 livres


Avant de lire ce tome 4, je ne voulais pas lire cette duologie finale car je considérais que le tome 3 terminé l’histoire. Mais j’ai un tel coup de coeur pour l’univers que je souhaitais poursuivre bien que j’appréhendais une déception. 

J’ai lu et entendu via les réseaux sociaux de nombreux avis de lecteurs déçus sur le personnage principale  et l’intrigue de cette duologie. 

Contre tout attente, j’ai ADORE la lecture de ce tome ! 

L’intrigue se déroule 20 ans après la première trilogie.

J’ai eu beaucoup de plaisir de retrouver les personnages principaux et secondaires de cette première partie : ils ont vieilli et évolué !J’ai eu un coup de coeur pour le personnage Eadlyn, la fille de Maxon le roi.

C’est une princesse dans toute sa splendeur et c’est ça que j’ai aimé. Elle est la fille aînée donc elle va être la nouvelle reine et elle assume son caractère « princesse ». Je trouve que Kiera Cass a assumé le caractère de son personnage et c’est une bouffé d’air frais dans la littérature young-adult. Je trouve que les auteurs créés des personnages « badass » ou « forts » mais ces personnages n’assument pas leurs faiblesses de caractère ou le fait que leurs missions sont trop durs pour eux. Ici, Eadlyn sait qu’elle a mauvais caractère et qu’elle est égoïste.

On a beaucoup de nouveaux personnages. J’ai le même problème que lors de la première trilogie : il manque un tableau de présentation des sélectionnés. Je me suis attachée à beaucoup de personnages de la famille royale et des sélectionnés. Je ne sais pas qui restera lors du 5e tome ! 

Kiera Cass a fait des choix dans son intrigue ! Elle a fait évolué certains personnages en les rendant plus vulnérable, des personnages ont des passions et d’autres tournent mal. Je ne m’y attendais pas et cela prouve qu’il faut lire ce quatrième tome. Je vous laisse également découvrir les autres péripéties abordés dans ce livre.

On a toujours peu d’éléments sur l’univers dystopique mais on reste dans un huis-clos dans le château et sous le point de vue de la famille royale. Cela justifie pourquoi on a peu d’éléments.

Une anecdote sur la famille royale française est un clin d’oeil à la nouvelle de Maxon dans Histoires secrètes 1.

La fin m’a donné envie à lire le 5e tome immédiatement grâce à son cliffhanger et le retournement de situation.

Je compte terminer par le dernier tome et je souhaite relire tous les tomes de cette saga. 

 
Je le conseille aux fans de la saga La Sélection !

 

Note : 

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE : « Tant que nous sommes vivants » d’Anne-Laure BONDOUX

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman :  Tant que nous sommes vivants d’Anne-Laure BONDOUX.

J’ai lu ce livre en lecture commune avec Maud de la chaîne Des livres / Une fille et du blog Des livres / Une fille.
Je vous invite à aller voir son avis sur ce livre dans son article et dans sa vidéo
 

Mise en page : 

Auteur : Anne-Laure BONDOUX, française
Titre : Tant que nous sommes vivants
Nombre de tomes : 1/1
Edition : France Loisirs
Date de l’édition : 2014
Nombre de pages : 298 pages
Prix : 6,90 €


Genre / Thèmes : Narratif, roman, contemporain, jeunesse

Résumé :  « Nous avions connu des siècles de grandeur, de fortune et de pouvoir. Des temps héroïques où nos usines produisaient à plein régime, et où nos richesses débordaient de nos maisons.
Mais un jour, les vents tournèrent, emportant avec eux nos anciennes gloires. Une époque nouvelle commença. Sans rêve, sans désir.
Nous ne vivions plus qu’à moitié, lorsque Bo entra, un matin d’hiver, dans la salle des machines. »
Folle amoureuse de Bo, l’étranger, Hama est contrainte de fuir avec lui. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers des territoires inconnus. Leur amour survivra-t-il à cette épreuve ? Parviendront-ils un jour à trouver leur place dans ce monde ?
Dates de lecture : 18 – 21 avril 2017 (Bilan lecture d’avril 2017)

Mon avis : 

J’ai lu ce livre en lecture commune avec Des Livres / Une fille
Je suis très heureuse d’avoir pu lire ce livre avec cette booktubeuse et blogueuse !
J’ai pu partager mes ressentis de lecture au fur et à mesure et j’ai sorti ce livre de ma PAL grâce à cette LC.  Je pense qu’il serait sans doute resté dans ma bibliothèque pendant longtemps : je serais donc passé à côté d’un coup de coeur.

Ce roman est divisé en quatre parties et chaque partie a un nombre différent de chapitres. Il y a une table des matières à la fin du livre.
Chaque chapitre a un nombre de pages différent.

J’ai beaucoup aimé le prologue. Il m’a accroché tout de suite. Cela a présagé un coup de coeur !

La plume d’Anne-Laure Bondoux est très poétique : c’est un conte moderne ! Avec  Des Livres / Une fille, on a été d’accord pour dire que : c’est un « livre ovni » et qu’il ne plaira pas à tous les lecteurs.

C’est un livre qui est difficile à commenter car c’est ce livre qui m’a touché et qui ne touchera pas tout le monde !

J’ai été touchée par tous les évènements vécus par Bo et Hama et leur enfant. On est plongé dans une histoire dans un contexte futuriste mais proche de nous. Bo et Hama n’était pas censé tomber amoureux mais leur histoire était tellement belle. Ils vivent des épreuves très difficiles mais c’est leur amour qui les font tenir. Les personnages secondaires sont également attachants. Il y a des histoires dans une histoire. La plume d’Anne-Laure Bondoux offrent un univers et des personnages poétiques.

J’ai tout aimé ! Un coup de coeur mais cela ne plaira pas à tous.

Il est classé en jeunesse mais je reste perplexe : c’est une histoire très métaphorique et poétique. L’autrice aborde des messages complexes sur les sentiments à travers des métaphores et la fin est particulière.

C’est un livre qui m’a bouleversé : les histoires d’amour, la plume et la fin …

Si vous lisez ce livre, vous comprendrez la signification de la couverture et vous la trouverez d’autant plus belle. 

Un livre à découvrir : un ovni soit on aime soit on aime pas … 

Je vous le conseille pour découvrir une plume poétique 
et de très belles histoires d’amour! 

 

Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « Ciel 1.0 L’hiver des machines » de Johan HELIOT

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le premier tome de la saga Ciel de Johan HELIOT. 

 

Mise en page :

Auteur : Johan HELIOT,  français
Saga : Ciel
Titre : 1.0 L’hiver des machines
Nombre de tomes parus : 1/4
Edition : France Loisirs
Dates de l’édition : 2015
Nombre de pages : 242 pages
Prix : 16 €

Genre / Thèmes : Narratif, roman, science-fiction, jeunesse/young-adult

Résumé :  Pendant les premiers mois de son existence, l’intelligence artificielle s’acquitta parfaitement de sa tâche, obéissante, servile. Dans le même temps, elle observait, analysait, tirait des conclusions. Ordinateurs et téléphones portables lui ouvraient des yeux et des oreilles aux quatre coins du monde. Elle finit par hiérarchiser de nouvelles priorités. Puis elle passa à l’action. Ceci est son histoire et celle des hommes et des femmes qui ont connu l’hiver des machines.
Dates de lecture : 12 – 27 octobre 2016 (Bilan du mois de novembre2016)

Mon avis : 

Je n’avais jamais vu de chronique vidéo ou blog sur cette saga. Ce livre m’intriguait car je l’ai découvert à France Loisirs.

J’ai tenté cette lecture et JE NE REGRETTE PAS ! Dès les toutes premières pages, j’ai été happée dans l’histoire.

C’est le thème qui m’a attiré : une intelligence artificielle prend le contrôle du monde ! 

Cette AI n’est pas personnalisée mais elle raisonne et elle parle.

On est surpris par la « réalité » des faits décrits dans ce livre : on est dans un futur proche où l’on a créé des robots de service et une intelligence artificielle régit les machines et l’électricité mondial.


L’originalité de ce livre est que l’histoire est développé sous 5 points de vue différents. 

Ces cinq points de vue correspondent aux 5 membres d’une même famille : le grand-père, le père, la mère, la fille et le fils. Ce livre est intergénérationnel. 

Nous avons aussi quelques rapports de l’intelligence artificielle (« CIEL »).

Chaque chapitre correspond à un personnage : ce qu’il vit, ce qu’il ressent et ce qu’il fait.

Malgré les différence d’âge entre chaque personnage et leur distance géographique, ils vivent une catastrophes et ils essaient de réagir selon leurs convictions.

Le grand point positif est que nous n’avons aucune répétition de l’histoire et des faits. Ceci s’explique grâce à l’éloignement géographique des membres de la famille : France, Italie, Allemagne.

J’ai tout aimé ! On n’est pas dans un roman SF avec de l’action : le lecteur vit avec les personnages les évènements.

Bien que l’on se dise que c’est un premier tome, on devrait être dans un tome introductif. Certes, on a la mise en place de l’intrigue mais on a déjà beaucoup d’actions.

Ce livre est adressé aux adolescents mais on peut le lire adulte.

La fin de ce tome nous incite à connaître la suite très vite ! Hâte de lire la suite !

Je le recommande ! Lisez-le ! 

 
Je le conseille à tout âge !

 

Note :

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Book haul, Haul

Book haul spécial : chèque parrainage (juillet 2017)

Bonjour les bookaddicts, 

Entre les lignes souhaitait s’inscrire à France Loisirs. Elle m’a donc sollicité pour que je la parraine. Les conditions de parrainage ont changé. J’ai pu bénéficier d’un chèque de 50€ grâce à ce parrainage. 

J’ai donc fait des achats chez France Loisirs, d’où ce Book haul spécial !
 
CHÈQUE PARRAINAGE :  



M. BUCKLEY, La déferlante 1 (2017) : 
  • Auteur : Michael BUCKLEY, américain
  • Saga : La déferlante 
  • Titre : La déferlante 
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Roman, jeunesse/young-adult, fantastique
  • Nombre de tomes : 1/3?
  • Prix : 17,90€ sur Amazon
  • Résumé : Trente mille créatures inquiétantes surgies de la mer : les Alphas. Veulent-elles nous envahir ou fuient-elles un danger terrifiant ? Lyric, une humaine, et Fathom, le prince des Alphas, doivent absolument s’entendre pour sauver l’humanité.
  • Commentaires : C’est un roman qui a eu du succès quand il est sorti chez PKJ. J’ai très envie de découvrir l’identité de ces Alphas.
S. COLE, Moi, Cali, Faucheuse (2016) : 
  • Auteur : Sophie COLE, française
  • Titre : Moi, Cali, Faucheuse
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Roman, young-adult, fantastique
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Prix : 19,90€ sur Amazon
  • Résumé : Décédée accidentellement, Cali se voit interdire le paradis, la faute à 25 années d’égoïsme et de cruauté. Sa seule planche de salut : devenir un démon faucheur. Mais répandre la mort se révèle une mission difficile, même pour cette peste de Cali ! Et ne manque plus que la rencontre avec Stanislas, fils de Satan, pour la faire basculer du mauvais côté. Cali devra se battre pour conserver son humanité et découvrir le sens de sa mort. Car contrairement à ce qu’on lui a fait croire, elle n’est pas morte par hasard…
  • Commentaires : Je voulais vraiment lire ce livre ! Il est sorti en même que La Faucheuse de  N. Shusterman mais c’est Moi, Cali, Faucheuse qui me tente le plus. C’est un one-shot !
S. HOROKURA, Pan’pan panda 1 (2016) : 
  • Auteur : Sato HOROKURA, japonaise
  • Saga/Titre : Pan’pan panda : une vie en douceur
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Manga, jeunesse
  • Nombre de tomes : 1/8
  • Prix : 18,25€ sur Amazon
  • Résumé : Panettone, que tout le monde appelle Pan’Pan, est un panda qui travaille comme gardien à la résidence Kanda. Il habite avec Praline, une fillette débrouillarde qui lui prépare les meilleurs petits plats. Chacun veille ainsi l’un sur l’autre et s’entraide dans tous les moments de la vie : qu’il s’agisse de choisir un nouveau foulard pour Pan’Pan, d’accueillir les nouveaux voisins ou encore de préparer les fêtes de Noël.
    Au fil des pages, le petit monde de Pan’Pan et de Praline s’enrichit de personnages tout aussi attendrissants (Rose en admiration devant le panda, Paprika la tête de mule…) qui viennent mettre de l’animation dans leur quotidien !
  • Commentaires : C’est un manga avec un panda ! Il a l’air très mignon ! Une lecture rapide et toute mignonne.
M. VAREILLE, Elia, la passeuse d’âmes 1 (2017) : 

 

  • Auteur : Marie VAREILLE, française
  • Saga : Elia, la passeuse d’âmes
  • Titre : Elia, la passeuse d’âmes
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Roman, fantasy
  • Nombre de tomes : 1/3?
  • Prix : 18,25€ sur Amazon
  • Résumé : “Les prophéties ne s’accomplissent que si quelqu’un a suffisamment de courage pour les réaliser”
    Elia vit dans une dictature divisée en deux catégories : l’élite, les Kornésiens, et la classe exploitée, réduite en esclavage : les Nosoba. Elia est une Kornésienne. À quinze ans à peine, elle exerce en tant que passeuse d’âmes à l’hôpital de la capitale du pays : elle euthanasie tous ceux qui seraient considérés comme inutiles ou dangereux pour la communauté. Un jour, un jeune Nosoba, de la caste des intouchables parvient à la convaincre de l’aider à s’échapper, alors même qu’elle avait ordre de l’exécuter. Accusée de trahison, Elia s’enfuit…
  • Commentaires : J’ C’est mon achat « hommage » à Entre les lignes car elle l’avait présenté dans son vlog des Oniriques de 2017. Elle m’avait tenté donc je l’ai pris avec ce chèque. Je le lirai peut-être avec elle en lecture commune. 
N. YOON, Everything, everything (2017) : 
  • Auteur : Nicola YOON, jamaïcaine et américaine
  • Titre : Everything, everything
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Roman, jeunesse, romance, contemporain
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Prix : 18,25€ sur Amazon
  • Résumé : Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.
  • Commentaires : Quand je l’ai vu pour la première fois en librairie , j’étais très attiré par la couverture d’origine et le livre-objet. C’est un livre-objet ! Je profite de ce chèque pour le prendre. 

Je suis ravie de ces livres ! J’ai hâte de les lire ! 

Je remercie Entre les lignes encore une fois ! 

Elle a effectué ses premiers achats chez France Loisirs lors de son Book haul de juin 2016

Si vous avez lu ces livres, n’hésitez pas à m’inciter à les lire au plus vite possible ! 


Je vous présente ces achats dans une vidéo spéciale :

 Cet article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies

Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « Trilogie des gemmes 2. Bleu saphir » de Kerstin GIER

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le tome 2 de la saga Trilogie des gemmes de Kerstin GIER. 

J’ai découvert cette saga grâce à l’adaptation cinématographique des tomes 1 et 2 (je n’ai pas regardé celle du tome 3).

Cette adaptation du tome 1 m’a donné envie de lire les livres.

J’ai été également encouragée à les lire par La demoiselle aux cerfs.

J’ai lu le tome 1 en 2016 : vous pouvez retrouver ma chronique sur Rouge Rubis sur le blog.

Mise en page : 

 

C’est une seconde édition. La couverture est celle de l’adaptation cinématographique.

Les dimensions sont 20 cm de haut et 12,5 cm de large. 

En plus du texte, nous avons des documents d’archive et des arbres généalogiques permettant de mieux comprendre l’histoire de la famille. 

Les bas de page sont également ornés. 


Auteur : K. Gier est une autrice allemande.  Elle écrit des romans young-adult fantastiques dont la plus célèbre est la Trilogie des gemmes et la plus récente est Silver
Saga :

Trilogie des gemmes
1. Rouge Rubis
2. Bleu saphir
3. Vert émeraude

Edition de publication : Milan-Macadam / France Loisirs

Genre / Thèmes : Narratif, roman, fantasy, jeunesse

Prix : 7,40 € (en format poche)


Résumé du tome 1 :  Elle est le Rubis, la douzième, l’ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret est révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.
Gwendolyn est une lycéenne comme les autres. Bon, d’accord, elle voit des fantômes dans les couloirs de son lycée, mais d’abord elle n’en voit qu’un, et puis personne n’est parfait. Pour le reste, c’est le grand ordinaire, avec des profs barbants, une mère exigeante, des frères et soeurs casse-pieds..
Mais lorsqu’elle se retrouve soudain projetée au début du siècle dernier, Gwendolyn panique. Ça ne dure pas très longtemps, mais quand même! Elle qui se croyait banale s’avère être marquée du sceau des veilleurs du temps. De ceux qui voyagent à travers les âges pour accomplir de mystérieuses missions.
De quoi sortir du train-train quotidien…
Dates de lecture : 08 – 23 juin 2016 (Bilan lecture de juin 2016)

Edition lue : France Loisirs

Nombre de pages : 367 pages

Date de publication : 2011/ 2016

Mon avis : 

Avant de lire ce tome 2, j’avais regardé les adaptations des tomes 1 et 2 donc j’avais l’intrigue en tête.

Cependant, certains passages restés flous donc je voulais que la lecture de cette saga m’aide à répondre à certaines de mes questions.Le tome 1 Rouge Rubis a été un coup de coeur. J’ai aimé le thème original du voyage dans le temps, les personnages secondaires et l’intrigue.

J’aurai dû lire ce tome 2 suite à ma lecture du tome 1 car c’est la suite directe ! On poursuit l’intrigue là où on a laissé les personnages de Gwendolyn et Gideon.

On reste sous le point de vue de Gwendolyn. On a la même construction que le tome 1 : on commence avec un prologue sur les personnages Lucy et Paul, l’intrigue est autour de Gwendolyn et on a un épilogue.

Cependant, ce tome souffre de la « malédiction » du tome 2.

Le tome 1 se termine avec un cliffhanger donc on espère avoir plus de précisions sur ce fait.

Ce tome 2 traite principalement autour de la romance. Comme je le soupçonnais à la fin du tome 1, le deuxième tome privilégie ce thème. Je n’ai rien contre les romances dans la littérature cependant les sentiments adolescents de Gwendolyn m’ont fait souvent fait les yeux au ciel car je voulais que l’intrigue sur les voyages dans le temps se poursuive.

La plus value de cette saga se sont les personnages secondaires. J’aime beaucoup le personnage de Leslie (la meilleure amie) et le nouveau personnage Xemerius. Ils font avancer l’histoire et aide Gwendolyn. Bien qu’on les voit très peu, j’aime les personnages de Paul et Lucy.

Gideon m’a un peu déçu car on ne perçoit rien de lui. Il est peu présent et souvent détestable. Cependant, il se rattrape sur la fin du tome.

Le personnage de Gwendolyn m’a également déçue car elle a des réactions propres à son âge (les amourettes de 16 ans) mais elle a des actes irréfléchis parfois bien qu’elle sait qu’elle a des responsabilités et qu’elle évolue dans un monde d’intrigue historique qui la dépasse.

Il y a aussi l’apparition de nouveaux personnages. Si vous êtes perdu, n’hésitez pas aller en fin de livre pour lire le résumé de chaque personnage. 

On reste sur une temporalité très courte car à la fin de ce tome 2, il y a moins de deux semaines qui se sont passés. Donc cela peut expliquer les réactions de Gwendolyn et le fait que les évènements s’enchaînent.

C’est une lecture en demi-teinte car contrairement au premier temps, j’ai mis plus de temps à le lire à cause des quelques petites longueurs ! J’aime toujours le thème, les personnages, je veux avoir mes réponses et la fin de ce tome 2 est top MAIS il y a des longueurs et la romance est du genre « je t’aime, je t’aime plus ».

L’intrigue bouge véritablement durant les chapitres 10 à 12 et l’épilogue.

J’ai passé un bon moment de lecture tout de même ! 


Je compte lire TRES PROCHAINEMENT le tome 3 et dernier tome de cette saga ! Je pense que ça va se terminer en apothéose ! 

 

Note : 

 
 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Book haul, Haul

BOOK HAUL du mois de juin 2017

Bonjour les bookaddicts,

 

Je vous présente mes nouvelles acquisitions du mois de juin 2017.

 

HAUL

R. ARROUM, Le voleur de coeur (2016) : 

  • Auteur : Rawia ARROUM, française
  • Titre : Le voleur de coeur
  • Collection / Edition / Editeur : Michel Laffon / Michel Laffon poche
  • Genres : Roman, contemporain
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 15,95€ sur Amazon
  • Résumé : Symphonie est un monde musical. Brutal. Chacun y possède un instrument, donné à la naissance. Arme enchantée mais également véritable partie de soi-même, on la nomme mélo-âme. Avec ces objets, tous les clans rivaux se livrent une guerre sans merci… les instruments de musique hurlent, et des vies s’évaporent. Au milieu de cette cacophonie, Dylan profite d’une vie rêvée de fils cadet de chef de clan, sans responsabilité ni impératif quelconque… Et heureusement, car il cache un secret inavouable : il n’a pas de mélo-âme, aucun pouvoir, et s’il a un instrument, ce dernier n’a rien de magique. Aussi lorsqu’il se retrouve propulsé héritier de son clan et qu’il doit faire ses preuves sur le champ de bataille, il est totalement désemparé.
  • Commentaires : Je suis contente car il fait partie de l’offre de l’été 2 achetés et 1 offert donc c’est le livre offert. Il est en format poche. C’est un roman qui m’intriguait car je ne connais pas le thème de la musique et de la magie associée.

C. BUSHNELL, Le Journal de Carrie 2 (2011) : 

  • Auteur : Candace BUSHNELL, américaine
  • Saga : Le journal de Carrie 2
  • Titre : Summer and the City
  • Collection / Edition / Editeur : Albin Michel / Wiz
  • Genres : Roman, chick-lit, jeunesse
  • Nombre de tomes : 2/2
  • Achat : Unboxing spécial #3
  • Prix : 18,25€ sur Amazon
  • Résumé du tome 1 : Avant Carrie Bradshaw… il y avait Carrie! Elle a 17 ans. Elle porte des gogo boots vintage. Ses copines la trouvent fabuleuse. Elle rêve d’être écrivain. Elle a son premier coup de foudre. Elle customise son sac avec du vernis rose… Demain, elle sera la reine de New York.
  • Commentaires : J’adore la série TV Sex and the City. Cette duologie est un préquel sur l’adolescence et les débuts de Carrie Bradshaw. Je suis très contente d’avoir ce deuxième tome car on découvre un autre personnage emblématique de la série.

C. COLFER, Le Pays des Contes 3 et 5 (2015, 2017) : 

 
  • Auteur : Chris COLFER, américain
  • Saga : Le Pays des contes
  • Titre : 3. L’éveil du dragon ET 5. L’odyssée imaginaire
  • Collection / Edition / Editeur : Michel Laffon
  • Genres : Roman, Fantasy, jeunesse, contes
  • Nombre de tomes : 3 et 5/5
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 16,95€ sur Amazon 
  • Résumé du tome 1 : Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause !Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.
  • Commentaires : J’ai beaucoup aimé le premier tome de cette saga. Je veux donc poursuivre ma lecture cependant je n’ai pas encore le tome 4. Ces couvertures françaises sont vraiment très belles !

F. COLIN et M. GABORIT, Confessions d’un automate mangeur d’Opium (2016) : 

  • Auteurs : Fabrice COLIN et Mathieu GABORIT, français
  • Titre : Confessions d’un automate mangeur d’opium
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Roman, SF, steampunck
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : France Loisirs
  • Prix : 19,90€ sur Amazon
  • Résumé : Paris, 1899… L’industrie, portée par la force de l’Éther, a révolutionné le monde. Le ciel bourdonne de machines volantes, les automates sont partout qui agissent au service des hommes, hommes qui communiquent entre eux par téléchromos d’un continent à un autre. Dans cette ville moderne où s’ouvre une éblouissante Exposition Universelle, une jeune comédienne, Margo, aidée de son frère psychiatre, enquête sur la mort mystérieuse de son ex-maîtresse et d’un singulier personnage créateur de robots… Écrites à deux mains par deux jeunes auteurs incroyablement doués, ces Confessions d’un automate mangeur d’opium sont un bonheur d’imagination et de virtuosité littéraire, à découvrir au plus vite.
  • Commentaires : Je suis heureuse de l’avoir retrouvé chez France Loisirs ! L’année dernière, je souhaitais l’acheter mais il n’était plus disponible. C’est un magnifique objet-livre car la tranche est dorée et le texte est orné. Ce serait mon premier roman steampunck et c’est un one-shot !

C. DABOS, La Passe-Miroir 1 (2013) : 

  • Auteur : Christelle DABOS, française
  • Saga : La Passe-Miroir
  • Titre : Les fiancés de l’hiver
  • Collection / Edition / Editeur : Gallimard Jeunesse
  • Genres : Roman, Fantasy, jeunesse
  • Nombre de tomes : 1/4?
  • Achat : Price Minister
  • Prix : 8,95€ sur Amazon (en format poche)
  • Résumé : Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.
  • Commentaires : C’est un livre phénomène sur les blogs et Youtube. Je souhaitais le lire depuis 2016 mais j’hésitais entre le grand format et le poche. Grâce aux conseils d’Entre les lignes, j’ai enfin franchi le pas pour le grand format ! J’espère que ce sera pour moi une saga coup de coeur.

J. FELLOWERS, Belgravia (2017) : 

  • Auteur : Julian FELLOWES, anglais
  • Titre : Belgravia
  • Collection / Edition / Editeur : 10/18
  • Genres : Roman, historique
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 8,80€ sur Amazon 
  • Résumé : Le 15 juin 1815, le bal devenu légendaire de la duchesse de Richmond réunit à Bruxelles tous les grands noms de la société anglaise. La plupart des beaux officiers présents ce soir-là périront quelques heures plus tard sur le champ de bataille de Waterloo, faisant de cette réception l’une des plus tragiques de l’histoire. Mais cette nuit va aussi bouleverser le destin de Sophia Trenchard, la ravissante fille du responsable de l’intendance du duc de Wellington. Vingt-cinq ans plus tard, les Trenchard, en pleine ascension sociale, se sont installés dans le nouveau quartier de Belgravia et pensaient laisser derrière eux ces terribles événements. Mais dans un monde en mutation où l’aristocratie côtoie désormais la classe émergente des nouveaux riches, certains sont prêts à tout pour que les secrets du passé ne menacent pas leurs privilèges…Amours contrariées, intrigues entre classes sociales, sans oublier le rôle des domestiques : on retrouve dans ce roman tout le talent et le charme de l’auteur de Dowton Abbey.
  • Commentaires : J’étais intriguée depuis sa sortie en grand format et je souhaitais lire plus de livre historique. Je suis contente qu’il soit sorti en poche.

K.J. FOWLER, Le club de Jane Austen (2017) : 

  • Auteur : Karen Joy FOWLER, américain 
  • Titre : Le club Jane Austen
  • Collection / Edition / Editeur : 10/18
  • Genres : Roman, contemporain
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 7,80€ sur Amazon 
  • Résumé : En ce début de XXe siècle, un club singulier voit le jour en Californie. Comme d’autres jouent au bridge, cinq femmes et un homme se rencontrent régulièrement autour de l’œuvre de Jane Austen. S’ensuit une sublime chronique sur l’air du temps où la voix de la plus grande romancière anglaise vient éclairer l’éternelle tragi-comédie des sentiments, et son tourbillon de rencontres, d’épreuves, de séductions et de jeux entre l’impossible et le possible que seul peut dénouer l’amour. Car, comme vont le découvrir les membres du club, il n’est peut-être de plus belle fiction que la plus ordinaire des vies.
  • Commentaires : Il associe deux thèmes que j’aime beaucoup lire : les clubs de lecture et Jane Austen.

 

C. O’DONNELL, Rebecca Kean 1 (2017) : 

  • Auteur : Cassandra O’DONNELL, française
  • Saga : Rebecca Kean
  • Titre : 1. Traquée
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Roman, bit-lit, fantastique
  • Nombre de tomes : 1/6
  • Achat : France Loisirs
  • Prix : 12,50€ sur Amazon (éditions J’ai Lu)
  • Résumé du tome 1 : Burlington…nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office de tourisme. Maudit soit-il…
  • Commentaires : Je souhaitais découvrir une autre saga bit-lit mais avec de nouvelles créatures. L’héroïne est une sorcière. C’est une saga plébiscitée sur Youtube et les blogs.

A. MAUPIN, Chroniques de San Francisco 1 (2012) : 

  • Auteur : Armistead MAUPIN, américain
  • Saga / Titre : Chroniques de San Francisco, saison 1
  • Collection / Edition / Editeur : 10/18
  • Genres : Roman, contemporain
  • Nombre de tomes : 1/9
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 8,90€ sur Amazon
  • Résumé : Les seventies sont sur le déclin, mais San Francisco, la fureur au coeur et au corps, vibre encore d’une énergie contestataire et s’affiche dans les rues aux couleurs d’enseignes et de néons tapageurs. Tout droit venue de Cleveland, Mary Ann Singleton, vingt-cinq ans, emprunte pour la première fois les pentes du « beau volcan ». Elle plante son camp au 28 Barbary Lane, un refuge pour « chats errants ». Logeuse compréhensive et libérale, Mme Madrigal règne en matriarche sur le vieux bâtiment qui abrite une poignée de célibataires : Mona, rédactrice publicitaire, son colocataire Michael, chômeur et disciple de « l’amour interdit » et le beau Brian Hawkins, coureur de jupons insatiable.
  • Commentaires : Je suis contente car il fait partie de l’offre de l’été 2 achetés et 1 offert donc c’est le livre offert. C’est un roman que j’ai découvert chez France Loisirs et il m’intriguait. Cependant je ne savais qu’il y avait 9 tomes à cette saga. Je vais déjà lire ce tome 1 et voir si je poursuis …

V. MOUGIN, Une année particulière (2016) : 

  • Auteur : Véronique MOUGIN, française
  • Titre : Pour vous servir
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs / Piment
  • Genres : Roman, chick-lit
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : France Loisirs
  • Prix : 7,50€ sur Amazon
  • Résumé : C’est auprès d’un couple d’Écossais amateurs d’art snobs en diable, dans une immense demeure du Luberon, que Françoise et son mari débutent « dans le milieu ». Le milieu : les très-riches ; le métier : gouvernante. Au gré des années, c’est autant de maisons et de personnalités qu’elle rencontre. Et c’est avec autant de malice que de discernement que Françoise va nous raconter comment elle a servi tout ce que l’Hexagone compte de riches et de puissants : aristocrates raffinés, rentière hystérique, prince arabe polygame, héritière intégriste, industriel survolté, sénateur épicurien… Ce faisant, elle nous livre les mésaventures réjouissantes et les psychodrames variés qui rythment le quotidien des grandes maisons, au salon et à l’office. Un roman sur les maîtres du monde et ceux qui les servent, aussi savoureux qu’instructif.
  • Commentaires : J’aime le thème et l’humour qui transparait dans le résumé. Je voulais avoir cette couverture donc je suis contente que France Loisirs l’a réédité. Je lirai ce livre cet été car il m’a l’air parfait pour cette période !

L. PIERRAT-PAJOT, Les mystères de Larispem 1 (2016) : 

  • Auteur : Lucie PIERRAT-PAJOT, française
  • Saga : Les mystères de Larispem
  • Titre : Le sang jamais n’oublie
  • Collection / Edition / Editeur : Gallimard Jeunesse
  • Genres : Roman, SF, jeunesse, uchronie
  • Nombre de tomes : 1/3?
  • Achat : Price Minister
  • Prix : 16€ sur Amazon
  • Résumé : Larispem 1899 – Dans cette Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d’un régime populiste, trois destins se croisent…? Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l’apprentie louchébem et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l’ombre d’une société secrète vient planer sur la ville. Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ?
  • Commentaires : J’adore l’objet-livre : les couleurs de la couverture et les petites illustrations. Cela fait 1 an que je veux le lire ! J’ai enfin franchi le pas grâce aux conseils de Des Livres / Une fille. Trop hâte de le lire !

M. URAS, Aux petits mots les grands remèdes (2016) : 

  • Auteur : Michael URAS, français
  • Titre : Aux petits mots les grands remèdes
  • Collection / Edition / Editeur : Préludes
  • Genres : Roman, contemporain
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Unboxing spécial #3
  • Prix : 15,10€ sur Amazon
  • Résumé : Alex a choisi d’exercer un métier peu commun : bibliothérapeute. Il tente de soulager les maux de ses patients grâce à la littérature. Parmi eux, Yann, un adolescent malmené à l’école, qui refuse de s’ouvrir au monde, le cynique Robert Chapman, étouffé par son travail, qui a oublié comment parler à sa femme et Anthony Polstra, le célèbre joueur de foot qui refuse de s’avouer certaines de ses passions. Mais si Alex se montre doué dans sa profession, il doit bien reconnaître que sa vie privée laisse à désirer… La littérature pourra-t-elle aider le bibliothérapeute lui-même ? La clef du bonheur se trouve-t-elle entre les lignes des ouvrages qu’il a tant aimés ? En convoquant les auteurs qui ont compté, Michaël Uras propose sous une plume vive et légère, une histoire revigorante et moderne qui rend hommage aux mots, ceux des autres, ou ceux que chante notre petite musique intérieure.
  • Commentaires : J’ai ce livre en ebook car je l’ai reçu en partenariat via Netgalley avec les éditions Préludes. Ce sera mon premier livre des éditions Préludes. Je suis en train de lire ce livre sur ma liseuse, cependant certaines pages sont difficiles à lire sur liseuse. Je suis contente de l’avoir trouvé en occasion.
Et vous ? 
Je présente aussi ces nouvelles acquisitions dans une vidéo :

 Cet article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE : « Pamphlet contre un vampire » de Sophie JOMAIN

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur Pamphlet contre un vampire de Sophie JOMAIN.

 

C’est un livre souvent cité sur Youtube et les blogs car il fait parti de la bibliographie de Sophie JOMAIN, une autrice française plébiscitée ! 

Je voulais découvrir ce livre dans l’édition de France Loisirs (édité en 2015), cependant je vous conseille de lire les versions récentes de 2017 car il y a du contenu additionnel aux versions antérieures. 

 

 

Mise en page : 
Auteur : Sophie JOMAIN, française
Titre : Pamphlet contre un vampire
Nombre de tomes parus : 1/1
Edition : France Loisirs
Date de l’édition : 2015
Nombre de pages : 431 pages
Prix : 8,95 € (en poche)

Genre / Thèmes : Narratif, roman, fantastique, jeunesse.

 

Résumé :  S’il y a bien un truc qui m’agace, ce sont les romans à l’eau de rose sauce vampire. Mais qu’ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d’opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n’existent pas. Comment ça, « et s’ils existent ? » ? Eh bien, s’ils existent, je vais m’occuper de leur refaire le portrait, ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire – un garçon aussi mignon qu’effrayant – décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigt me dit que je risque de le regretter…
 
Dates de lecture : 26/04/17-23/05/17 (Bilan du mois de mai 2017)
Mon avis : 
C’est un livre plébiscité sur la blogosphère et la booktubosphère car il écrit par une autrice aimée par les lecteurs de fantastique et il est souvent cité pour son humour autour des vampires.Je voulais lire ce livre dans l’édition France Loisirs car j’aime cette couverture en raccord avec l’âge de l’adolescence.

On suit le personnage de Satine (une adolescence de 17 ans française) à travers son point de vue. C’est un personnage qui a un humour et des répliques assez cinglants. 

C’est une adolescente avec des rêves, des idées bien arrêtées, forte en amitié mais elle a aussi des doutes propre à son âge.

On voit encore dans ce roman les allusions à la saga Twilight à travers les personnages et la critique directe sur le « fangirling » autour des vampires par Satyne. On ne cite pas le nom de cette saga américaine mais on se doute que c’est la saga de Stephenie Meyer ; ) mais Sophie Jomain utilise cette référence avec humour.

C’est un très bon roman young-adult fantastique qui prend à contre-pied les sagas jeunesses sur les vampires : l’héroïne dénonce un « fangirling » autour de créatures qui n’existent pas mais est-ce bien vrai ?

J’ai beaucoup aimé les répliques cinglantes de Satine et de Hugo.

Le livre tourne autour d’un pamphlet que Satyne a écrit et le point positif est que l’on a ce pamphlet complet dans le livre ! Il y a également le lien vers le blog de Satine (ce lien est encore actif) !

Cependant, j’ai constaté que le livre contenait des expressions (argot) et des technologies (bipper, blog …) qui ne sont plus d’actualité et pareil pour l’inverse, ces adolescents n’utilisent pas les réseaux sociaux et on n’en a aucune mention. Cela peut se justifier par la date de la première édition du livre : 2011. Cela a dû être rectifié dans les versions de 2017. Je souligne ce point car c’est un roman adolescent contemporain qui se place dans notre monde. J’ai également noté quelques coquilles. 

J’ai lu récemment que ce livre ferait partie d’une saga en cours d’écriture. Sur Booknode, ce livre est classé dans la saga Vampires de Sophie Jomain.

Je tiens à souligner que ce livre a une fin qui m’a satisfait : je ne réclamerai (pas forcément) une suite. Je le considère comme un one-shot.

Ce livre a frôlé le coup de coeur !  

 

Je conseille pour découvrir une satyre sur le phénomène vampire ! 

 

 Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Chronique, Lecture

LECTURE : « Le Journal de Frankie Pratt » de Caroline PRESTON

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur un véritable livre-objet : Le Journal de Frankie Pratt de Caroline PRESTON.

C’est une découverte ! Je n’ai jamais lu ce type de livre !

 Mise en page : 
Auteur : Caroline PRESTON, américaine
Titre : Le Journal de Frankie Pratt
Nombre de tomes : 1/1
Edition : France Loisirs
Date de l’édition : 2012
Nombre de pages : 228 pages
Prix : 22 €

Genre / Thèmes : Narratif, roman illustré, contemporain. 

 

Résumé :  Cartes postales anciennes, lettres, publicités, échantillons de tissus, menus glanés chez les antiquaires ou sur eBay : six cents pièces ont été nécessaires à sa réalisation. Son héroïne, Frankie Pratt, a 18 ans lorsqu’en 1920 sa mère lui offre un journal. Élève prometteuse à Cornish (Nouvelle-Angleterre), la jeune fille voudrait quitter son village, découvrir l’université, et plus tard devenir écrivain, mais il lui faut renoncer au prestige du Vassar College pour aider sa mère veuve et désargentée. Cependant, même avec une bourse, ces études demeurent hors de portée. Pourtant, par un étrange tour du destin, les portes de la célèbre institution s’ouvrent à elle à la faveur de son idylle naissante avec le peu recommandable capitaine Pingree. Étudiante pendant quatre ans, Frankie croise des intellectuels et des écrivains, parmi lesquels Edna St. Vincent Millay (prix Pulitzer 1923), qui l’encourage à s’installer à Greenwich Village afin de se consacrer à l’écriture. Mais après deux charlestons et trois verres de gin frelaté, les amours à New York deviennent folles, et il est temps pour elle de renouer avec ses rêves : elle embarque pour Paris. À bord du SS Mauretania, Frankie se prend d’amitié pour une « vieille fille aventurière » et deux princes russes exilés – rencontre qui la conduit jusqu’à l’appartement en soupente de la librairie Shakespeare & Company tenue par Sylvia Beach, plaque tournante de la vie des écrivains et des expatriés de langue anglaise. Parmi eux, un certain James Joyce, qui travaille à son nouveau manuscrit, et un certain capitaine P., qui pourrait bien resurgir du passé et lui tourner la tête. Tandis que Lindbergh atterrit en triomphe à l’aéroport du Bourget, Frankie doit repartir vers son village natal, au chevet de sa mère atteinte d’un inquiétant rhume de poitrine. Mais, même de retour à Cornish, elle ne saurait renoncer à sa quête de succès et d’amour…
Dates de lecture : 24/08/16-25/08/17 (Bilan lecture du challenge des 4 maisons 2017)
Sources image : http://biblioado.canalblog.com/archives/2013/10/07/28113079.html
C’est un magnifique livre-objet : c’est un livre grand format en hard-back. Le livre est uniquement composé de photos, images et de bulles de texte. 
 
Il a été édité à l’origine chez les éditions Nils. 
Il est également paru en format poche chez Pocket
Mon avis : 
C’est une véritable découverte ! Je l’ai vu sur une vidéo Youtube mais c’est surtout en fouillant sur le site internet  de France Loisirs que je l’ai trouvé. J’ai profité des points clubs pour avoir ce livre gratuitement.C’est un coup de coeur pour l’objet-livre en lui-même.

L’autrice Caroline Preston a utilisé des vieilles photos et coupures de journaux pour créer son histoire et écrire son livre. Il n’y a aucune page de texte : ce ne sont que des photos et images vintages et des bulles de texte écrites à la machine à écrire comme un journal intime !

Ce livre n’est pas un roman à proprement parlé mais plutôt un livre scrapbooking romancé. 

On suit la vie de Frankie de son adolescence à sa vie de femme dans les années 1920 aux Etats-Unis.

On voit ses espoirs, sa vie, ses amours, ses voyages …

Ce qui est intéressant c’est de suivre une jeune fille des années 20 aux USA. C’est une période que je connais peu et j’ai aimé découvrir les moeurs, la vie d’une jeune fille durant ces années-là.

Ce qui me plaît beaucoup c’est que l’on a peu de texte mais l’histoire se tient. Les images servent l’histoire et non l’inverse.

L’histoire n’est pas un coup de coeur mais j’ai aimé que le livre se divise en 6 chapitres correspondants à des lieux et des périodes de vie de Frankie et l’histoire se déroule sur 8 ans.

C’est une lecture rapide mais riche en images.

Je recommande ce livre pour les adolescents et les adultes car les personnes ayant déjà écrit un journal intime ou ayant fait du scrapbooking s’y reconnaîtront ! 

Si ce livre vous tente, je vous recommande le grand format ! 

 
Bonne découverte de ce type de livre scrapbooking
Note : 
 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « Grimm Legacy 1. La malédiction Grimm » de Polly SHULMAN

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le premier tome de la saga Grimm Legacy de Polly SHULMAN. 

Auteur : Polly SHULMAN
Saga : Grimm Legacy
Titre : La malédiction Grimm
Date de l’édition : 2015
Edition : France Loisirs
Nombre de pages : 516 p. 
Dates de lecture : 12 février – 05 mars 2017 (Bilan lecture de mars 2017)
Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, contes

Résumé : Elizabeth Drew, 15 ans, s’ennuie au lycée, peine à s’y intégrer, et ne s’entend pas avec la nouvelle femme de son père. Sur les conseils de son prof préféré, elle se présente à un entretien d’embauche pour un emploi de bibliothécaire. Or, il ne s’agit pas d’une bibliothèque ordinaire : aucun livre à l’horizon, seulement des objets, certains inspirés des romans de G. H. Wells, d’autres issus des contes des frères Grimm – comme les bottes de sept lieues ou le miroir magique de la belle-mère de Blanche-Neige … Bientôt, Elizabeth apprend la vérité : les objets entreposés dans la galerie Grimm sont magiques ! Mais ce n’est pas tout : les gens peuvent les louer, à leurs risques et périls. Car la magie est parfois dangereuse, et le genre de caution que doit laisser l’emprunteur est assez insolite : son sens de l’humour ou son premier-né, ou encore ses souvenirs d’enfance…

Le livre est illustré sur la première de couverture, le dos et la quatrième couverture. C’est un très beau livre ! 

Les dimensions sont 20 cm de haut et 12,5 cm de large. 

Mon avis :

J’ai eu un coup de coeur pour la couverture chez France Loisirs et en lisant le résumé, je voulais les lire ! 

J’aime beaucoup les contes ou les réécritures de contes et aller à la bibliothèque : ce livre conjugue ces deux thèmes ! 

Plusieurs fois, je l’ai présenté dans des vidéos PAL sur la chaîne. Bizarrement, j’avais envie de le lire mais je ne le faisais pas (sans savoir pourquoi). Grâce aux encouragements d’une abonnée, j’ai « pris mon courage » et j’ai enfin lu ce livre.

J’avais à l’esprit que cette lecture allait être soit une très bonne soit un coup de coeur et je le confirme.

Les 50 premières pages plantent le contexte et peuvent paraître un peu longue. 

Le thème de la bibliothèque et des objets des contes de notre enfance me plaisait beaucoup. Je me doutais que cela être un coup de coeur . Ce fut le cas : c’est un coup de coeur grâce au thème et l’histoire de la bibliothèque et de ces objets.

Les personnages sont des jeunes adolescents avec leur caractère d’où l’attribution jeunesse. Dans un premier temps, je n’aimais pas l’héroïne car elle était un peu geignarde sur son sort et c’est une petite « Cendrillon ».

J’ai adoré découvrir les objets et le fonctionnement de la bibliothèque. C’est le gros point positif de ce livre ! On est plongé dans une bibliothèque particulière où est entreposé uniquement des objets insolites, des costumes … On a la description « rapide » de l’enregistrement de ces objets et de leur emprunt. On est plongé dans des contes « plus ou moins » connu des frères Grimm et on a la mention d’autres oeuvres littéraires (comme HG Wells).

Les 50 premières pages ont été un peu longues mais la suite fut très facile à lire !L’édition a mis en fin d’ouvrage les contes originaux mentionnés dans le livre ! C’est une gros point positif !

C’est un bon premier tome de saga et un coup de coeur pour le thème !


Je le conseille pour les amoureux des bibliothèques, des objets et des contes Grimm !Note :
 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « Trilogie des gemmes 1. Rouge Rubis » de Kerstin GIER

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le tome 1 de la saga Trilogie des gemmes de Kerstin GIER. 

J’ai découvert cette saga grâce à l’adaption cinématographique des tomes 1 et 2 (je n’ai pas regardé celle du tome 3).

Cette adaptation m’a donné envie de lire les livres.

J’ai été également encouragée à les lire par La demoiselle aux cerfs.

Mise en page :
C’est une seconde édition. La couverture est celle de l’adaptation cinématographique.
Les dimensions sont 20 cm de haut et 12,5 cm de large. 
En plus du texte, nous avons des documents d’archive et des arbres généalogiques permettant de mieux comprendre l’histoire de la famille. 
Les bas de page sont également ornés. 

Auteur : K. Gier est une autrice allemande.  Elle écrit des romans young-adult fantastiques dont la plus célèbre est la Trilogie des gemmes et la plus récente est Silver
Saga :

Trilogie des gemmes
1. Rouge Rubis
2. Bleu saphir
3. Vert émeraude

Edition de publication : Milan-Macadam / France Loisirs / Le livre de poche

Genre / Thèmes : Narratif, roman, fantasy, jeunesse

Prix : 7,40 € (en format poche)


Résumé du tome 1 :  Elle est le Rubis, la douzième, l’ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret est révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.
Gwendolyn est une lycéenne comme les autres. Bon, d’accord, elle voit des fantômes dans les couloirs de son lycée, mais d’abord elle n’en voit qu’un, et puis personne n’est parfait. Pour le reste, c’est le grand ordinaire, avec des profs barbants, une mère exigeante, des frères et soeurs casse-pieds..
Mais lorsqu’elle se retrouve soudain projetée au début du siècle dernier, Gwendolyn panique. Ça ne dure pas très longtemps, mais quand même! Elle qui se croyait banale s’avère être marquée du sceau des veilleurs du temps. De ceux qui voyagent à travers les âges pour accomplir de mystérieuses missions.
De quoi sortir du train-train quotidien…
Dates de lecture : 08 – 13 août 2016 (Bilan lecture d’août 2016)
Edition lue : France Loisirs
Nombre de pages : 348 pages
Date de publication : 2015
Mon avis : 

Avant de lire ce tome, j’avais regardé les adaptations des tomes 1 et 2 donc j’avais l’intrigue en tête.

Cependant, certains passages restés flous donc je voulais que la lecture de cette saga m’aide à répondre à certaines de mes questions.J’ai aimé le thème original du voyage dans le temps. C’est un thème que j’ai très peu lu et vu dans la fantasy/le fantastique young-adult.

On est sous le point de vue de Gwendolyn. Elle se définit comme une jeune fille de 16 ans banale mais elle fait partie d’une famille anglaise appartenant à une confrérie secrète. Elle sait qu’une partie de sa famille à des secrets mais elle pense qu’elle fait partie du côté « normal ».

J’ai aimé que l’on découvre les secrets au même moment que l’héroïne et elle a des réactions auxquelles on peut s’identifier ou que l’on peut comprendre.

Malgré le ton léger de l’héroïne, l’intrigue apporte son lot de mystères : les origines des voyageurs dans le temps, les bons et les méchants, les visions de la tante …

Les personnages secondaires sont très intéressants et on s’y attache ! J’ai beaucoup aimé le fantôme du lycée, la tante et la meilleure amie.

Le personnage de l’ancêtre me faisait peur dans le film mais ce n’est rien comparé

J’ai passé un très bon moment de lecture. Je l’ai lu rapidement et je n’ai pas vu les pages défilées car je voulais connaître la suite.

L’autrice termine avec un « à suivre ».

Le seul bémol est la romance car on devine qu’elle va prendre une place importante par la suite. Elle rend l’héroïne un peu niaise. Malgré l’âge de l’héroïne, j’ai trouvé que ces réactions étaient un peu exagérées pour attirer l’attention dans ce « monde qui la dépasse ».

Malheureusement, je connaissais les éléments surprenants car j’ai regardé les films. Mais cela ne m’a pas gâché la lecture. J’ai trouvé que le livre est mieux que le film. On a plus d’explication !

Les documents insérés apportent un plus au roman. 

J’ai passé un très bon moment de lecture, j’ai beaucoup aimé l’histoire et les personnages, j’ai lu rapidement ce livre et j’ai plus apprécié que le film : j’ai eu un COUP DE COEUR !

Ce premier tome annonce une saga allant en s’améliorant ! 

Note :  
 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Mon avis date de 2016 et l’article a été rédigé en 2017. Il a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies. Mon avis n’a pas changé en 2017 !