Chronique, Lecture

LECTURE : « Le bel esprit de l’Histoire » de Stéphane BERN

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le petit livre sur Le bel esprit de Stéphane BERN.

 
Je suis une fan inconditionnelle de Stéphane BERN donc je collectionne et je lis tous ces livres. 
C’est une livre historique original. 

Mise en page :

Auteur : Stéphane BERN, français
Titre : Le bel esprit
Nombre de tomes : 1/1
Date de l’édition : 2013
Edition : Albin Michel
Nombre de pages : 319 pages


Format lu : Livre, poche, format carré

Genre / Thèmes : Argumentatif, essai, historique, citations

 

Résumé :  « Les personnages historiques ont plus souvent bel esprit que bon esprit. Faut-il s en étonner ? Dans les duels feutrés des cours et des ministères ou sur les champs de bataille, on manie les mots comme des fleurets, et on cherche celui qui fera mouche. Les plus méchants traits sont souvent les plus drôles seules les victimes ne rient pas. » Stéphane Bern
Louis XIV, Casanova, Mozart, Talleyrand, Lyautey, Jaurès, Stendhal, Churchill… Stéphane Bern rend hommage, à travers un florilège de piques et répliques alertes, souvent corrosives, à ces bretteurs de notre Histoire qui ont contribué à asseoir le bel esprit français.
Dates de lecture : 08-12 octobre 2016 (Bilan lecture du mois d’octobre 2016)
Le format de ce livre est original : 15 cm de haut et 13 cm de large. 
 

Mon avis : 

Je suis une fan inconditionnelle de Stéphane Bern car c’est l’une des personnes qui m’a fait aimé l’Histoire par le biais de ces émissions et de ces livres. Je collectionne donc tous ces livres et je les lis tous. Bien que je mets 5/5 à tous ces livres, je vais vous faire une chronique objective.  C’est un livre historique original et très petit. 

Tout d’abord, il est composé uniquement de citations de personnages historiques. Ce sont des citations célèbres ou non.

Chaque page est présenté de cette manière : le contexte et le personnage historique et la citation. 

C’est une lecture très rapide si vous le lisez de la première à la dernière page. Cependant, je pense qu’il faut le lire ponctuellement.

Vous apprenez ainsi le contexte de cette phrase célèbre. Certaines sont drôles et d’autres sont remplies de sarcasme.

Le gros bémol est le prix par rapport à l’apport et le temps de cette lecture.

Personnellement, je l’ai acheté d’occasion donc c’est pour cela que je l’ai lu mais je ne vous conseillerai en aucun cas de dépenser 12€ pour ce livre (même si c’est un Stéphane Bern).

Je le relirai ponctuellement.

Je le conseille pour les fans d’Histoire et de citations historiques ! 

 

Un livre de Stéphane Bern ! 

 

Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE + FILM : « La vie est belle »

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur la lecture du scénario du film La vie est belle écrit par R. BENIGNI et V. CERAMI.

 

C’est le livre du scénario du film de 1997.

J’ai lu ce livre en même temps que visionner le film. 

Mise en page : 

Auteurs : GUDULRoberto BENIGNI et Vincenzo CERAMI, italiens
Titre : La vie est belle
Nombre de tomes : 1/1
Edition : Folio
Date de l’édition : 1997
Nombre de pages : 254 pages
Prix : 6,60 €

Genre / Thèmes : Narratif, scénario, film, historique, dramatique

Résumé :  Et, direz-vous, pourquoi faire rire d’une chose aussi tragique, de la plus grande horreur du siècle ? Mais parce que c’est une histoire dédramatisée, un film dédramatisé. Parce que la vie est belle, et que le germe de l’espoir se niche jusque dans l’horreur ; il y a quelque chose qui résiste à tout, à quelque destruction que ce soit. Le rire nous sauve ; voir l’autre côté des choses, le côté surréel, amusant, ou parvenir à l’imaginer, nous empêche de nous briser, d’être emportés comme des fétus, nous aide à résister pour réussir à passer la nuit, même lorsqu’elle paraît longue. Et l’on peut, après tout, faire rire sans blesser personne : il existe toute une tradition d’humour juif particulièrement téméraire à cet égard.

Dates de lecture : 17 mai 2017 (Bilan du mois de mai 2017)

Mon avis : 

Je n’avais jamais vu le film avant ce 17 mai 2017. Je connaissais bien sûr la réputation de ce film et le thème historique abordé.En achetant ce livre d’occasion, j’ai découvert que ce n’était pas un roman mais le scénario du film !

J’ai profité de la diffusion du film à la TV pour lire ce livre en même temps que regarder le film.

Le thème principal abordé est le sort des juifs dans un camp de concentration nazi en suivant un père et son fils (et la mère).

J’ai aimé cette lecture originale car j’ai effectué cette expérience de lire et regarder le film en même temps. Ce fut une bonne expérience ! 

Je ne dirai pas que ce livre est indispensable mais il n’est pas dispensable non plus.

Le scénario précise les personnages et la mise en scène. Nous sommes en Italie.

On peut considérer que ce film est divisé en 2 parties : la rencontre fantasque des parents et la vie de la petite famille ET la vie dans le camp.

J’ai été très touché par ce film : j’ai ri, j’ai été touché, j’ai eu peur et j’ai été choquée. La fin est bouleversante !

L’acteur et le réalisateur Roberto Benigni porte le film : il est fantastique ! 

Dans le film, les propos des Allemands ne sont pas traduits / sous-titrés. C’est assez gênant surtout dans une des scènes importantes :

J’ai aimé lire le scénario car j’avais la traduction des propos allemands (scène 52, p. 170-182). 

C’est un film à voir ! Il traite d’un aspect historique important de la Seconde Guerre Mondiale et il porte un message de tolérance et d’espoir.

Je conseille de regarder le film 

Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE : « Trash Cancan 2. Les favorites de Louis 14 » de Caroline GUILLOT

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur la bande dessinée humoristique : Les favorites de Louis 14 de Caroline GUILLOT.

Mise en page : 

Auteur/Dessinateur : Caroline GUILLOT, française
Saga : Trash Cancan
Titre : Les favorites de Louis 14
Nombre de tomes : 2/3
Date de l’édition : 2014
Edition : Chêne / BD
Nombre de pages : 286 pages

Auteur et dessinateur : Caroline GUILLOT est une illustratrice et graphiste française. Elle publie ces oeuvres sur son blog et elle a créé une oeuvre graphique sur des anecdotes historiques « Trash Cancan ».


Format lu : Livre, BD, hard-back, grand format

Genre / Thèmes : Graphique, BD, historique, humour

Résumé :  Henriette de Tayebavette, dame de compagnie à la cour du grand Louis 14, éprouve un malin plaisir à scruter les aléas de la vie amoureuse du monarque. Observatrice pleine d’humour, elle raconte avec force détails dans son journal intime les passions interdites ou les coups de griffe entre favorites.
A la fois drôle et documenté, cet ouvrage est une véritable mine d’informations sur la vie au 17ème siècle. Caroline Guillot, illustratrice passionnée d’histoire use avec bonheur de ce ton décalé qui fait le succès de son blog Trash Cancan.
Dates de lecture : 12 octobre – 06 novembre 2016 (Bilan lecture du mois de novembre 2016)

Mon avis : 

C’est une bande dessinée humoristique historique. Ce tome fait partie d’une saga nommée Trash Cancan mais on peut le lire indépendamment des autres tomes.Cette bande dessinée retrace les amours de Louis XIV. L’histoire de cette BD est sous le point de vue d’Henriette, une dame de compagnie d’une des maîtresses du roi.

C’est une BD mêlant des anecdotes et faits historiques avec humour. 


Je suis une fan d’histoire en particulier sur les rois et les reines françaises ! Je ne pouvais que craquer devant cette BD.

J’ai aimé le graphisme et le thème historique.

On suit les frasques amoureuses de Louis XIV : ses amours, ses maîtresses, le jeu de la cour pour avoir les faveurs du souverain.

Si cela vous gêne, je précise qu’il y a des scènes érotiques humoristiques dans cette BD. 

J’ai aimé que la dessinatrice a respecté l’Histoire mais elle a ponctué son intrigue avec des anecdotes humoristiques. 

On est dans la tête d’une jeune suivante donc elle apporte un point de vue assez frivole.

Ce fut une très bonne lecture grâce au thème et au dessin ! 


Je serais ravie de lire les autres tomes.

Je le conseille pour les amateurs de la période du règne de Louis XIV ! 

Note :

 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Book haul, Haul

BOOK HAUL du mois de juin 2017

Bonjour les bookaddicts,

 

Je vous présente mes nouvelles acquisitions du mois de juin 2017.

 

HAUL

R. ARROUM, Le voleur de coeur (2016) : 

  • Auteur : Rawia ARROUM, française
  • Titre : Le voleur de coeur
  • Collection / Edition / Editeur : Michel Laffon / Michel Laffon poche
  • Genres : Roman, contemporain
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 15,95€ sur Amazon
  • Résumé : Symphonie est un monde musical. Brutal. Chacun y possède un instrument, donné à la naissance. Arme enchantée mais également véritable partie de soi-même, on la nomme mélo-âme. Avec ces objets, tous les clans rivaux se livrent une guerre sans merci… les instruments de musique hurlent, et des vies s’évaporent. Au milieu de cette cacophonie, Dylan profite d’une vie rêvée de fils cadet de chef de clan, sans responsabilité ni impératif quelconque… Et heureusement, car il cache un secret inavouable : il n’a pas de mélo-âme, aucun pouvoir, et s’il a un instrument, ce dernier n’a rien de magique. Aussi lorsqu’il se retrouve propulsé héritier de son clan et qu’il doit faire ses preuves sur le champ de bataille, il est totalement désemparé.
  • Commentaires : Je suis contente car il fait partie de l’offre de l’été 2 achetés et 1 offert donc c’est le livre offert. Il est en format poche. C’est un roman qui m’intriguait car je ne connais pas le thème de la musique et de la magie associée.

C. BUSHNELL, Le Journal de Carrie 2 (2011) : 

  • Auteur : Candace BUSHNELL, américaine
  • Saga : Le journal de Carrie 2
  • Titre : Summer and the City
  • Collection / Edition / Editeur : Albin Michel / Wiz
  • Genres : Roman, chick-lit, jeunesse
  • Nombre de tomes : 2/2
  • Achat : Unboxing spécial #3
  • Prix : 18,25€ sur Amazon
  • Résumé du tome 1 : Avant Carrie Bradshaw… il y avait Carrie! Elle a 17 ans. Elle porte des gogo boots vintage. Ses copines la trouvent fabuleuse. Elle rêve d’être écrivain. Elle a son premier coup de foudre. Elle customise son sac avec du vernis rose… Demain, elle sera la reine de New York.
  • Commentaires : J’adore la série TV Sex and the City. Cette duologie est un préquel sur l’adolescence et les débuts de Carrie Bradshaw. Je suis très contente d’avoir ce deuxième tome car on découvre un autre personnage emblématique de la série.

C. COLFER, Le Pays des Contes 3 et 5 (2015, 2017) : 

 
  • Auteur : Chris COLFER, américain
  • Saga : Le Pays des contes
  • Titre : 3. L’éveil du dragon ET 5. L’odyssée imaginaire
  • Collection / Edition / Editeur : Michel Laffon
  • Genres : Roman, Fantasy, jeunesse, contes
  • Nombre de tomes : 3 et 5/5
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 16,95€ sur Amazon 
  • Résumé du tome 1 : Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause !Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.
  • Commentaires : J’ai beaucoup aimé le premier tome de cette saga. Je veux donc poursuivre ma lecture cependant je n’ai pas encore le tome 4. Ces couvertures françaises sont vraiment très belles !

F. COLIN et M. GABORIT, Confessions d’un automate mangeur d’Opium (2016) : 

  • Auteurs : Fabrice COLIN et Mathieu GABORIT, français
  • Titre : Confessions d’un automate mangeur d’opium
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Roman, SF, steampunck
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : France Loisirs
  • Prix : 19,90€ sur Amazon
  • Résumé : Paris, 1899… L’industrie, portée par la force de l’Éther, a révolutionné le monde. Le ciel bourdonne de machines volantes, les automates sont partout qui agissent au service des hommes, hommes qui communiquent entre eux par téléchromos d’un continent à un autre. Dans cette ville moderne où s’ouvre une éblouissante Exposition Universelle, une jeune comédienne, Margo, aidée de son frère psychiatre, enquête sur la mort mystérieuse de son ex-maîtresse et d’un singulier personnage créateur de robots… Écrites à deux mains par deux jeunes auteurs incroyablement doués, ces Confessions d’un automate mangeur d’opium sont un bonheur d’imagination et de virtuosité littéraire, à découvrir au plus vite.
  • Commentaires : Je suis heureuse de l’avoir retrouvé chez France Loisirs ! L’année dernière, je souhaitais l’acheter mais il n’était plus disponible. C’est un magnifique objet-livre car la tranche est dorée et le texte est orné. Ce serait mon premier roman steampunck et c’est un one-shot !

C. DABOS, La Passe-Miroir 1 (2013) : 

  • Auteur : Christelle DABOS, française
  • Saga : La Passe-Miroir
  • Titre : Les fiancés de l’hiver
  • Collection / Edition / Editeur : Gallimard Jeunesse
  • Genres : Roman, Fantasy, jeunesse
  • Nombre de tomes : 1/4?
  • Achat : Price Minister
  • Prix : 8,95€ sur Amazon (en format poche)
  • Résumé : Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.
  • Commentaires : C’est un livre phénomène sur les blogs et Youtube. Je souhaitais le lire depuis 2016 mais j’hésitais entre le grand format et le poche. Grâce aux conseils d’Entre les lignes, j’ai enfin franchi le pas pour le grand format ! J’espère que ce sera pour moi une saga coup de coeur.

J. FELLOWERS, Belgravia (2017) : 

  • Auteur : Julian FELLOWES, anglais
  • Titre : Belgravia
  • Collection / Edition / Editeur : 10/18
  • Genres : Roman, historique
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 8,80€ sur Amazon 
  • Résumé : Le 15 juin 1815, le bal devenu légendaire de la duchesse de Richmond réunit à Bruxelles tous les grands noms de la société anglaise. La plupart des beaux officiers présents ce soir-là périront quelques heures plus tard sur le champ de bataille de Waterloo, faisant de cette réception l’une des plus tragiques de l’histoire. Mais cette nuit va aussi bouleverser le destin de Sophia Trenchard, la ravissante fille du responsable de l’intendance du duc de Wellington. Vingt-cinq ans plus tard, les Trenchard, en pleine ascension sociale, se sont installés dans le nouveau quartier de Belgravia et pensaient laisser derrière eux ces terribles événements. Mais dans un monde en mutation où l’aristocratie côtoie désormais la classe émergente des nouveaux riches, certains sont prêts à tout pour que les secrets du passé ne menacent pas leurs privilèges…Amours contrariées, intrigues entre classes sociales, sans oublier le rôle des domestiques : on retrouve dans ce roman tout le talent et le charme de l’auteur de Dowton Abbey.
  • Commentaires : J’étais intriguée depuis sa sortie en grand format et je souhaitais lire plus de livre historique. Je suis contente qu’il soit sorti en poche.

K.J. FOWLER, Le club de Jane Austen (2017) : 

  • Auteur : Karen Joy FOWLER, américain 
  • Titre : Le club Jane Austen
  • Collection / Edition / Editeur : 10/18
  • Genres : Roman, contemporain
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 7,80€ sur Amazon 
  • Résumé : En ce début de XXe siècle, un club singulier voit le jour en Californie. Comme d’autres jouent au bridge, cinq femmes et un homme se rencontrent régulièrement autour de l’œuvre de Jane Austen. S’ensuit une sublime chronique sur l’air du temps où la voix de la plus grande romancière anglaise vient éclairer l’éternelle tragi-comédie des sentiments, et son tourbillon de rencontres, d’épreuves, de séductions et de jeux entre l’impossible et le possible que seul peut dénouer l’amour. Car, comme vont le découvrir les membres du club, il n’est peut-être de plus belle fiction que la plus ordinaire des vies.
  • Commentaires : Il associe deux thèmes que j’aime beaucoup lire : les clubs de lecture et Jane Austen.

 

C. O’DONNELL, Rebecca Kean 1 (2017) : 

  • Auteur : Cassandra O’DONNELL, française
  • Saga : Rebecca Kean
  • Titre : 1. Traquée
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs
  • Genres : Roman, bit-lit, fantastique
  • Nombre de tomes : 1/6
  • Achat : France Loisirs
  • Prix : 12,50€ sur Amazon (éditions J’ai Lu)
  • Résumé du tome 1 : Burlington…nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office de tourisme. Maudit soit-il…
  • Commentaires : Je souhaitais découvrir une autre saga bit-lit mais avec de nouvelles créatures. L’héroïne est une sorcière. C’est une saga plébiscitée sur Youtube et les blogs.

A. MAUPIN, Chroniques de San Francisco 1 (2012) : 

  • Auteur : Armistead MAUPIN, américain
  • Saga / Titre : Chroniques de San Francisco, saison 1
  • Collection / Edition / Editeur : 10/18
  • Genres : Roman, contemporain
  • Nombre de tomes : 1/9
  • Achat : Furet du Nord
  • Prix : 8,90€ sur Amazon
  • Résumé : Les seventies sont sur le déclin, mais San Francisco, la fureur au coeur et au corps, vibre encore d’une énergie contestataire et s’affiche dans les rues aux couleurs d’enseignes et de néons tapageurs. Tout droit venue de Cleveland, Mary Ann Singleton, vingt-cinq ans, emprunte pour la première fois les pentes du « beau volcan ». Elle plante son camp au 28 Barbary Lane, un refuge pour « chats errants ». Logeuse compréhensive et libérale, Mme Madrigal règne en matriarche sur le vieux bâtiment qui abrite une poignée de célibataires : Mona, rédactrice publicitaire, son colocataire Michael, chômeur et disciple de « l’amour interdit » et le beau Brian Hawkins, coureur de jupons insatiable.
  • Commentaires : Je suis contente car il fait partie de l’offre de l’été 2 achetés et 1 offert donc c’est le livre offert. C’est un roman que j’ai découvert chez France Loisirs et il m’intriguait. Cependant je ne savais qu’il y avait 9 tomes à cette saga. Je vais déjà lire ce tome 1 et voir si je poursuis …

V. MOUGIN, Une année particulière (2016) : 

  • Auteur : Véronique MOUGIN, française
  • Titre : Pour vous servir
  • Collection / Edition / Editeur : France Loisirs / Piment
  • Genres : Roman, chick-lit
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : France Loisirs
  • Prix : 7,50€ sur Amazon
  • Résumé : C’est auprès d’un couple d’Écossais amateurs d’art snobs en diable, dans une immense demeure du Luberon, que Françoise et son mari débutent « dans le milieu ». Le milieu : les très-riches ; le métier : gouvernante. Au gré des années, c’est autant de maisons et de personnalités qu’elle rencontre. Et c’est avec autant de malice que de discernement que Françoise va nous raconter comment elle a servi tout ce que l’Hexagone compte de riches et de puissants : aristocrates raffinés, rentière hystérique, prince arabe polygame, héritière intégriste, industriel survolté, sénateur épicurien… Ce faisant, elle nous livre les mésaventures réjouissantes et les psychodrames variés qui rythment le quotidien des grandes maisons, au salon et à l’office. Un roman sur les maîtres du monde et ceux qui les servent, aussi savoureux qu’instructif.
  • Commentaires : J’aime le thème et l’humour qui transparait dans le résumé. Je voulais avoir cette couverture donc je suis contente que France Loisirs l’a réédité. Je lirai ce livre cet été car il m’a l’air parfait pour cette période !

L. PIERRAT-PAJOT, Les mystères de Larispem 1 (2016) : 

  • Auteur : Lucie PIERRAT-PAJOT, française
  • Saga : Les mystères de Larispem
  • Titre : Le sang jamais n’oublie
  • Collection / Edition / Editeur : Gallimard Jeunesse
  • Genres : Roman, SF, jeunesse, uchronie
  • Nombre de tomes : 1/3?
  • Achat : Price Minister
  • Prix : 16€ sur Amazon
  • Résumé : Larispem 1899 – Dans cette Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d’un régime populiste, trois destins se croisent…? Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l’apprentie louchébem et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l’ombre d’une société secrète vient planer sur la ville. Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ?
  • Commentaires : J’adore l’objet-livre : les couleurs de la couverture et les petites illustrations. Cela fait 1 an que je veux le lire ! J’ai enfin franchi le pas grâce aux conseils de Des Livres / Une fille. Trop hâte de le lire !

M. URAS, Aux petits mots les grands remèdes (2016) : 

  • Auteur : Michael URAS, français
  • Titre : Aux petits mots les grands remèdes
  • Collection / Edition / Editeur : Préludes
  • Genres : Roman, contemporain
  • Nombre de tomes : 1/1
  • Achat : Unboxing spécial #3
  • Prix : 15,10€ sur Amazon
  • Résumé : Alex a choisi d’exercer un métier peu commun : bibliothérapeute. Il tente de soulager les maux de ses patients grâce à la littérature. Parmi eux, Yann, un adolescent malmené à l’école, qui refuse de s’ouvrir au monde, le cynique Robert Chapman, étouffé par son travail, qui a oublié comment parler à sa femme et Anthony Polstra, le célèbre joueur de foot qui refuse de s’avouer certaines de ses passions. Mais si Alex se montre doué dans sa profession, il doit bien reconnaître que sa vie privée laisse à désirer… La littérature pourra-t-elle aider le bibliothérapeute lui-même ? La clef du bonheur se trouve-t-elle entre les lignes des ouvrages qu’il a tant aimés ? En convoquant les auteurs qui ont compté, Michaël Uras propose sous une plume vive et légère, une histoire revigorante et moderne qui rend hommage aux mots, ceux des autres, ou ceux que chante notre petite musique intérieure.
  • Commentaires : J’ai ce livre en ebook car je l’ai reçu en partenariat via Netgalley avec les éditions Préludes. Ce sera mon premier livre des éditions Préludes. Je suis en train de lire ce livre sur ma liseuse, cependant certaines pages sont difficiles à lire sur liseuse. Je suis contente de l’avoir trouvé en occasion.
Et vous ? 
Je présente aussi ces nouvelles acquisitions dans une vidéo :

 Cet article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE : « Lady Susan » de Jane AUSTEN

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur Lady Susan de Jane AUSTEN.

Mise en page : 

Auteur : Jane AUSTEN, anglaise
(1775-1817)
Titre : Lady Susan
Nombre de tomes parus : 1/1
Edition : Hachette / Black Moon
Date de l’édition : 2013
Nombre de pages : 126 pages
Prix : 2 €

Auteur : Jane Austen est une autrice anglaise vivant entre 1775 et 1817.

Genre / Thèmes : Narratif, nouvelle, épistolaire, classique 

Résumé :  Une veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier. Est-elle sans scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s’amuser ? Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question…

Dates de lecture : 04/09/16-25/09/16 (Bilan du mois de septembre 2016)
J’ai découvert la plume de Jane Austen avec Orgueil et Préjugés et Northanger Abbey. Ce sont deux romans. Suite à la lecture de ces deux livres, je souhaite lire toute l’Oeuvre de Jane Austen.

Mon avis : 

Lady Susan est un livre atypique de l’Oeuvre de Jane Austen : c’est une nouvelle épistolaire. 

Ce livre est une succession de lettres écrits par plusieurs protagonistes. La fin est en revanche narrative.



C’est un petit livre mais il y a une grande qualité dans l’écriture ce qui rend la lecture dense.

Sous le format de lettres, on a toutes les caractéristiques de l’écriture de Jane Austen.L’originalité de ce livre est aussi un défaut. Il n’y a pas de présentation des différents personnages et de mise en contexte. J’ai eu du mal à me faire une idée claire car on les perçoit à travers des lettres et du point de vue de l’auteur de la lettre (et non d’un point de vue omniscient). Selon l’auteur de la missive, on perçoit différemment le personnage, ce qui a tendance à perdre le lecteur.

Une autre difficulté est de savoir jongler entre les différents personnages et leurs sentiments respectifs car il y a des jeux de faux-semblants et le ton de Jane Austen.

Je souhaite relire ce livre car connaissant l’histoire, je voudrais me faire une idée plus précise des personnages et mieux comprendre la chute.

C’est une petite déception ! 

Je ne conseille pas ce livre pour initier un lecteur à l’Oeuvre de Jane Austen. 

En revanche si vous avez lu les romans de l’autrice, vous serez surpris de découvrir sa plume sous le format épistolaire. 

 

Originalité mais je ne recommande pas pour découvrir Jane Austen ! 

 

Note : 

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Chronique, Lecture

LECTURE : « Marie-Antoinette : carnet secret d’une reine » de Benjamin LACOMBE

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le sublime livre illustrée sur une correspondance fictive de Marie-Antoinette par Benjamin LACOMBE : Marie-Antoinette : carnet secret d’une reine.

Mise en page : 

Dessinateur : Benjamin LACOMBE, français
Titre : Marie-Antoinette : 
Carnet secret d’une reine
Nombre de tomes parus : 1/1
Edition : Edition Soleil / Métamorphose
Date de l’édition : 2015
Nombre de pages : 96 pages
Prix : 24,95 €

Dessinateur : Benjamin Lacombe est un illustrateur et dessinateur de bandes-dessinées et de livres jeunesses. Il est français et il partage son travail sur ces réseaux sociaux

Genre / Thèmes : Graphique, Beaux-livres, épistolaire. 

Résumé :  Qui n’a jamais rêvé de s’immerger dans l’intimité de Marie-Antoinette, archiduchesse d’Autriche, dernière reine de France et de Navarre, femme célèbre et controversée devenue un véritable mythe ? Sous la forme d’une belle édition à la fabrication soignée, nous vous proposons de découvrir son journal intime. Porté par Benjamin Lacombe, accompagné par le regard de Cecile Berly, historienne, spécialiste de Marie-Antoinette, ce carnet d’une richesse graphique inouïe (peintures, aquarelles, crayonnes) mêlera certaines des lettres authentiques de Marie-Antoinette, à celles, fictives, du Comte Fersen avec lequel elle entretenait une relation privilégiée. Un livre exceptionnel pour les amateurs d’Histoire et de beaux ouvrages illustrés.

C’est un magnifique livre-objet : il est entièrement illustré et la couverture est sublime. 
Le livre est un hard-back avec un dos en tissu et les tranches sont dorées. Il possède une jaquette avec un traitement soft-touch. 
Le livre est entièrement illustré : doubles pages, lettres manuscrites, illustrations en noir et blanc ou coloré, traitement des pages …

Mon avis : 

Je suis une grande amatrice de livres d’Histoire. J’aime beaucoup le personnage historique de Marie-Antoinette d’Autriche, reine  de France (1755-1793).Je l’ai découvert grâce à Booktube. J’ai longuement hésité car c’est un livre illustré dont l’intrigue est construite sous forme épistolaire. 

C’est un livre MAGNIFIQUE ! Il avait tout pour me plaire.

J’ai aimé l’introduction faite par l’historienne : elle explique que les lettres sont fictives mais elles ont le ton historique et un contexte réaliste. 

C’est un livre A REGARDER, A FEUILLETER, A LIRE ET A RELIRE ! 

A travers ces illustrations et ces lettres, on s’intéresse à ce contexte historique et on fait des recherches sur la reine de France.

Toutefois, il faut avoir des connaissances historiques sur pour comprendre l’enchaînement des évènements.

J’ai été subjuguée par le style d’illustrations de Benjamin Lacombe : les animaux anthropomorphisés, les costumes animaux et tissus baroques, les oeuvres d’art personnalisés …  Je vous recommande de feuilleter tous les ouvrages illustrés par Benjamin Lacombe pour apprécier ou non son style ! Soit on aime soit on déteste son style de dessins. 

C’est un magnifique livre-objet, je ne pouvais pas mettre moins de 5 étoiles. 

 
Je le conseille à tous les amoureux de l’Histoire et pour apprécier les illustrations de Benjamin Lacombe ! 

 

Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Chronique, Lecture

LECTURE : « L’Iliade et l’Odyssée » de Soledad BRAVI

Bonjour les passionnés de lecture,
 
Je vais vous faire part d’une de mes lectures COUP DE COEUR du mois d’avril 2016 !

 

J’ai découvert cette bande dessinée de l’illustratrice Soledad Bravi grâce à Croque les mots dans un article sur son blog et sur sa chaîne Youtube. Je l’ai très vite acheté (Bookhaul du mois d’avril 2016) et tout de suite lu (Bilan lecture du mois d’avril 2016) !

Soledad Bravi est une illustratrice et dessinatrice française.Avant ma lecture, je connaissais déjà le style des dessins de Soledad grâce à la collection « Les paresseuses » et à sa page hebdomadaire dans le magazine « ELLE ». Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces illustrations aussi sur son blog : Blog de Soledad.

Mise en page : 
 

La couverture est semi-rigide. Il y a des rabats. 

Les dimensions : 15 cm de large et 21 cm de haut. 

Les pages sont blanches et épaisses. 

Bel album !

 
Auteur : Soledad BRAVI
Titre : L’Iliade et l’Odyssée
Date de l’édition : 2015
Edition : Edition Rue de Sèvres
Nombre de pages : 96 p. 
Genre / Thèmes : Graphique, BD, mythologie, humour
Résumé : La plus grande légende du monde occidental en 168 dessins à l’humour décapant ! On croit les connaître, ces histoires éternelles, et pourtant Soledad a le don de nous les faire redécouvrir, et de faire vivre leurs innombrables personnages comme s’ils venaient tout juste de tourner le coin de la rue. Tout cela sur un ton léger, piquant et parfaitement contemporain, qui nous fait toucher du doigt, l’air de rien, l’inusable modernité de cette saga !
Date de lecture : 10 avril 2016 (Bilan lecture du mois d’avril 2016)
Mon avis : Coup de coeur ! Cette BD est humoristique et elle parle de l’antiquité grecque ! 
C’est une bande dessinée reprenant les intrigues des poèmes épiques de l’Iliade et l’Odyssée d’Homère. C’est un one-shot divisé en deux parties : la première est consacrée à l’Iliade et la seconde à l’Odyssée
La lecture se fait à travers les bulles de chaque page de cet album. Les bulles sont numérotées donc on ne peut pas se tromper dans le sens de la lecture. 
La lecture de cette bande dessinée est très rapide : environ 30 minutes. 
Je suis passionnée par l’histoire et particulièrement l’antiquité grecque ! Lire cette BD était pour moi un « devoir » ou plus précisément une obligation personnelle.             
Ce que j’aime beaucoup : le thème abordé et illustré sur le ton de l’humour, le style de dessin original et la qualité de l’album et les deux oeuvres épiques sont abordées avec le même nombre de page. 
Ce que j’aime moins : pour moi uniquement, ce sont des versions trop populaires des poèmes épiques alors que j’ai lu les versions complètes de l’Iliade et l’Odyssée.
Coup de coeur ! Je vais le relire et le prêter à mon entourage pour leur transmettre ma passion de l’antiquité grecque !
Je le conseille à tous pour son humour, pour vous faire connaître l' »histoire » de l’Iliade et l’Odyssée d’Homère. 
Note : 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : Livraddict, Babelio, Booknode

 

Mon avis date de 2016 et l’article a été rédigé dans un premier temps sur Blogger Athéna’s hobbies. Mon avis en 2017 n’a pas changé !

Chronique, Lecture

LECTURE : « Antigone » de Jean ANOUILH

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur ma pièce de théâtre coup de coeur : Antigone de Jean ANOUILH.


Je l’avais lu et étudié au collège et c’était déjà ma pièce préférée ! 

Auteur : Jean ANOUILH (Français)
(1910-1987)
Titre : Antigone
Date de la représentation : 1944
Date de l’édition : 1946
Edition : La Table Ronde
Nombre de pages : 123 pages
Dates de lecture : 8 avril – 9 avril 2015 (Bilan lecture d’avril 2016)
 
Genre / Thèmes : Narratif, théâtre / Contemporain, réécriture
 
Résumé : Antigone est la fille d’Œdipe et de Jocaste, souverains de Thèbes. Après le suicide de Jocaste et l’exil d’Œdipe, les deux frères d’Antigone, Étéocle et Polynice se sont entretués pour le trône de Thèbes. Créon, frère de Jocaste et – à ce titre – nouveau roi, a décidé de n’offrir de sépulture qu’à Étéocle et non à Polynice, qualifié de voyou et de traître. Il avertit par un édit que quiconque osera enterrer le corps du renégat sera puni de mort. Personne n’ose braver l’interdit et le cadavre de Polynice est abandonné à la chaleur et aux charognards. Seule Antigone refuse cette situation. Malgré l’interdiction de son oncle, elle se rend plusieurs fois auprès du corps de son frère et tente de le recouvrir avec de la terre. Ismène, sa sœur, informée de sa décision, refuse de la suivre, craignant sa propre mort. Très vite, Antigone est prise sur le fait par les gardes du roi. Créon est obligé d’appliquer la sentence de mort à Antigone.
Mon avis :

Je l’avais découverte durant le collège dans le cadre de mes cours de français. C’était pour moi une révélation : « Je peux aimer le théâtre ! ». C’est un livre que j’ai souvent relu pour le plaisir. C’était toujours un très bon moment de lecture.

Je l’ai relu récemment grâce à mon challenge « Lire tous ses théâtres ». Vous avez pu déjà lire une brève chronique dans mon deuxième bilan de ce challenge.

Je suis une fille superficielle donc je ne peux pas m’empêcher de vous le concéder : OUI, LA COUVERTURE ET LA COULEUR DU LIVRE SONT HORRIBLES ! 

C’est une réécriture moderne de la pièce éponyme de Sophocle. « Sophocle = tragédie grecque ». La pièce est écrite en prose. Le thème antique n’est pas poussiéreux car l’écriture de Jean Anouilh est moderne. Donc vous pouvez lire cette histoire grâce à cette pièce !

Avant de lire cette pièce, je vous conseille de connaître l’histoire tragique de la famille d’Oedipe pour mieux « apprécier » votre lecture.

J’aime toute la pièce. C’est presque impossible de choisir un passage en particulier. Si je dois vous en conseiller un, c’est le prologue !

Selon moi, Antigone est LA femme forte ! Elle est jeune, petite et c’est une princesse grecque mais elle a des convictions et elle va jusqu’au bout. C’est malheureusement ça qui l’a perd malgré l’amour de ses proches. J’aime beaucoup le couple Antigone et Hémon. Car il représente une des facettes de l’Amour selon moi. Certains diront qu’ils ressemblent à un autre couple d’amoureux tragique.

Malgré la tragédie, on peut relever des passages burlesques grâce aux gardes.

C’est un de mes livres les plus abimés de ma bibliothèque car je l’ai lu et relu et je l’ai souvent prêté. Ce livre est une de mes pépites de ma bibliothèque. 
Je vous conseille cette pièce ! 
Note :
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Mon avis date de 2016 et l’article a été rédigé dans un premier temps sur Blogger Athéna’s hobbies. Mon avis en 2017 n’a pas changé !
Chronique, Lecture

LECTURE : « Le roman de la momie » de Théophile GAUTIER (abrégé)

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman Le roman de la momie de Théophile GAUTIER

Je vous avais déjà parlé de ce roman dans le Bilan Lecture d’octobre 2015.
Auteur : Théophile GAUTIER
Titre : Le roman de la momie
Date de l’édition : 1997
Edition : L’Ecole des loisirs / Classiques abrégés
Nombre de pages : 123 p. 

Dates de lecture : 18 octobre – 20 octobre 2015 (Bilan lecture du mois d’octobre 2015)Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, historique, fantastique, classique, abrégé


Résumé : Un lord anglais découvre la momie d’une jeune fille et en tombe amoureux. Un papyrus placé dans la tombe conte l’histoire de la mystérieuse endormie. À Thèbes, en Égypte, au temps de Moïse, Tahoser, jeune et séduisante Égyptienne, brûle d’amour pour Poëri, un bel inconnu. Mais Poëri appartient au peuple esclave des Hébreux et aime Ra’hel. Tahoser en a le cour brisé.

Mon avis :  

Théophile Gautier est un auteur classique français que j’ai découvert grâce à ces nouvelles fantastiques.

Le roman de la momie est un livre d’occasion que j’avais depuis plusieurs années dans ma bibliothèque.

Dans cette édition, le roman est en version abrégée et il y a quelques illustrations.

Après une période où je ne voulais plus lire un livre d’histoire ni un roman historique, je me suis surprise de vouloir lire ce livre précisément.

Cette lecture m’a redonné envie de lire des romans historiques ! 

Bien que ce soit une version abrégée, je n’ai pas ressenti les coupures dans le texte original.

Ce roman est divisée en deux partie distinctes : la première est la découverte de la momie par les explorateurs-archéologues et la seconde est le récit de la momie.

J’ai beaucoup aimé la partie sur la fouille archéologique du XIXe siècle. Ce qui est sans doute la partie que la plupart des lecteurs n’aimeront pas.

La partie sur le récit de la momie se déroule à l’époque des hébreux et non dans l’Egypte fastueuse !

C’est un roman considéré comme un classique dans la littérature jeunesse. Cependant, je ne le conseillerai pas à un public « trop jeune » à cause du vocabulaire historique et des termes techniques comme le vocabulaire architectural. De plus, ce thème ne peut ne pas plaire.

Je suis contente de l’avoir lu ! J’aime le thème, j’aime le style de l’auteur. Ce livre m’a redonné envie de lire des livres historiques.

Ce fut une bonne lecture malgré la version abrégée ! 

Je le conseille aux amoureux de l’Egypte et de l’Histoire ! 

Note : 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Mon avis date de 2015 et il a été rédigé dans un premier temps sur Blogger Athéna’s hobbies. Il n’a pas changé !
Bilan lecture, Chronique

BILAN LECTURE du mois de janvier 2017

Bonjour les passionnés de lectures,

Le bilan de mois de janvier 2017 comprend 8 lectures : 4 bds, 1 roman, 1 essai, 1 recueil de nouvelles,  et 1 recueil de contes.
Je vous présente mes lectures dans l’ordre dans lequel je les ai terminés. 
 
A. NOTHOMB, Biographie de la faim (2006).
 
Auteur : Amélie NOTHOMB, belge
Titre : Biographie de la faim
Tome : 1/1
Dates de publication : 2006
Nombre de pages : 190 pages
Edition : Le livre de poche
Résumé L’auteur de Stupeur et tremblements (Grand Prix du roman de l’Académie française 1999) et de Métaphysique des tubes fait revivre ses souvenirs de petite enfance au Japon mais aussi à Pékin, à New York, au Bangladesh et autres lieux où l’a conduite la carrière d’un père diplomate. Au coeur du kaléidoscope : sa faim. Le mystère de la faim, la faim goinfre, joyeuse ou tragique et angoissante, quête perpétuelle d’un accomplissement inaccessible, qui explique autant l’histoire des peuples que celle des individus. Les figures du père, d’une nourrice japonaise, d’une s?ur tendrement aimée se dessinent aussi dans ce récit pudique et sincère, maniant l’humour noir et la provocation.
Format lu : Livre, poche
Dates de lecture : 29/12/16-05/01/17
Mon avis rapide Grosse déception
Je collectionne tous les livres de cette auteure et je les lis ou les relis tous ! Je ne l’avais pas encore celui-ci. Les premières pages m’ont plu cependant les 3/4 du livre furent une déception. C’est un des romans autobiographiques de l’auteure : c’est sans doute l’un des éléments qui ne m’a pas plu. Le thème de la « faim » n’est pas le seul abordé. Je l’ai presque lu en diagonale. 
Note : 2/5 (bof) 

Liens : FacebookLivraddict 

P. LYFOUNG, La rose écarlate 7 (2011).

Auteur : Patricia LYFOUNG, française 
Saga : La rose écarlate
Titres : 7. Tu seras toujours à moi !
Tomes : 7/12
Dates de publication : 2011
Nombre de pages : 48 pages
Edition : Editions Delcourt
Résumé de ce tome 7 Le jour, Maud et Guilhem préparent leur mariage ; la nuit, ils revêtent leur costume de justicier. Les deux tourtereaux filent le parfait amour. Seule l’approche d’un grand bal met à mal cette certitude. Car Maud ferait mieux de se méfier de l’impétueuse Natalia, porteuse d’une bague ayant appartenu au père de Guilhem. Maud, qui n’est pas coutumière des bonnes manières, devra se battre en jupon et dentelle !
Format lu : Livre, grand format, hard-back, bd
Date de lecture : 06/01/17
Mon avis rapide Très bonne bd, début de la deuxième partie de la saga bd! 
J’ai emprunté ces livres à la bibliothèque. C’est une série bd que j’ai découvert et je n’en avais jamais entendu parler auparavant. Ce tome ouvre sur une nouvelle partie de cette saga avec une nouvelle intrigue !  
Note : 4/5 (très bonne lecture) 
Liens : FacebookLivraddict

A. de PUIS, Zombillénium 1 à 2 (2010-2011).

Auteur : Arthur de PINS, français
Saga : Zombillénium
Titres : 1. Gretchen
2. Ressources humaines
Tomes : 1-2/3?
Date de publication : 2010-2011
Nombre de pages : 48 pages
Edition : Dupuis
Résumé du premier tome : Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille le parc d’attractions Zombillénium. On n’embauche pas n’importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n’ont qu’à passer leur chemin, ici on ne travaille qu’avec d’authentiques loups-garous, vampires et momies. C’est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme ; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l’aider à faire ses premiers pas…
Format lu : Livre, grand format, hard-back, bd
Dates de lecture : 07/01/17-09/01/17
Mon avis rapide Bonne histoire ! 
J’ai emprunté ces livres à la bibliothèque car j’en ai entendu parlé sur quelques chaîne Booktube. Ce fut une très bonne découverte. J’ai beaucoup aimé l’univers décrit : le monde fantastique lié à notre réalité. Malheureusement, le graphisme est (pour moi) trop moderne. Je conseille de l’emprunter !
Note : 4/5 (très bonne lecture) 
Liens : FacebookLivraddict

 

PLATON, Apologie de Socrate (2007).

 
Auteurs : PLATON, grec
Titre : Apologie de Socrate
Tome : 1/1

Date de publication : 2007

Nombre de pages : 123 pages
Edition : Hatier 
Résumé : En 399 avant Jésus-Christ, à Athènes, Socrate comparut devant le Tribunal de la cité. Accusé de ne pas reconnaître l’existence des dieux traditionnels, de créer de nouvelles divinités et de corrompre la jeunesse, il fut condamné à mort. De son procès, il nous reste peu de témoignages, mais celui que Platon nous livre dans l’Apologie de Socrate élève au rang de mythe fondateur de la philosophie un fait qui aurait pu demeurer banal au regard de l’histoire. Face à ses juges, Socrate mène sa défense en invoquant la pratique de la philosophie qui seule fait que la vie vaut d’être vécue. Plus tard, à nouveau, dans la prison où il attend l’exécution de la sentence, il oppose a son ami Criton, qui lui propose de fuir, le verdict du philosophe : mieux vaut affronter la mort plutôt que de contrevenir aux lois de la cité et ainsi commettre l’injustice. Si l’on en croit Platon, il fallait que Socrate meure pour que vive la philosophie.
Format lu : Livre, poche
Dates de lecture : 08/01/17
Mon avis rapide Un essai que je devais lire ! 
J’aime l’histoire antique, en particulier sur la Grèce antique ! Ce livre était depuis quelques années dans ma bibliothèque. Ce fut pour moi une très bonne lecture ! Cependant, il faut connaître le contexte historique pour comprendre pourquoi Platon retrace le discours de Socrate face à l’Assemblée athénienne. J’ai apprécié toute la symbolique et le vocabulaire de ce discours !
Note : 3/5 (bonne lecture) 

Liens : FacebookLivraddict 

R. MATHESON, Au bord du précipice et autres nouvelles (2004).
Auteur : Richard MATHESON, américain
Titre : Au bord du précipice et autres nouvelles
Tome : 1/1
Dates de publication : 2004
Nombre de pages : 96 pages
Edition : Flammarion / GF-Etonnants classiques
Résumé Un cadre dynamique stressé en proie à l’angoisse d’un dédoublement, un époux insatisfait qui, pour se débarrasser de sa femme, recourt aux services d’un tueur à gages cupide, un démarcheur à domicile qui propose à un jeune couple un pacte immoral mais tellement tentant… Attention, vous qui vous apprêtez à lire ces récits: vous êtes au bord du gouffre, sur le point de sombrer dans un univers inquiétant et fantastique, qui ne ménagera pas vos nerfs!
Format lu : Livre, poche
Dates de lecture : 10/01/17-20/01/17
Mon avis rapide Un « vieux » livre lu et une bonne lecture ! 
C’est un livre qui était dans ma bibliothèque depuis des années. En 2017, je souhaite lire des livres qui sont dans ma PAL depuis plusieurs années. C’est un recueil de 5 nouvelles. Elles s’inscrivent toutes dans les genres fantastique et suspense. Chaque nouvelle est bien construite avec une fin choc.
Note : 3/5 (bonne lecture) 

Liens : FacebookLivraddict 

C. PERRAULT, Contes (1994).
 
Auteur : Charles PERRAULT, français
Titre : Contes
Tome : 1/1
Dates de publication : 1994
Nombre de pages : 252 pages
Edition : Maxi Livre / Maxi poche
Résumé Recueil regroupant tous les contes de Charles Perrault.
Format lu : Livre, poche
Dates de lecture : 22/01/17-27/01/17
Mon avis rapide Une très bonne lecture : à lire ou à redécouvrir ! 
Durant l’année 2017, je souhaite lire toutes les réécritures de contes de ma bibliothèque. Pour mieux les apprécier, je veux lire et relire les contes « originaux ». Je commence avec ceux de C. Perrault. Ce fut une très bonne lecture car les contes ne sont pas si enfantin et ne se termine pas si bien que cela ! Je compte les relire avec les illustrations de Gustave Doré (entr’autres). 
Note : 4/5 (très bonne lecture et petit coup de coeur) 

Liens : FacebookLivraddict 

P. BAGIEU, Ma vie est tout à fait fascinante (2009).
 
Auteur : Pénélope BAGIEU, français
Saga/Titre : Ma vie est tout à fait fascinante
Tome : 1/1?
Dates de publication : 2009
Nombre de pages : 94 pages
Edition : Le livre de poche
Résumé Pénélope Bagieu est une jeune illustratrice parisienne. Elle vit dans le plus petit appartement du monde, sous les toits, en compagnie de son chat rose, de sa collection de chaussures et de ses tracas quotidiens : sa réticence à faire du sport, sa mère envahissante, son chéri qui ne l’écoute pas… Heureusement pour elle, il reste ses copines langues de vipère, les soldes, les séries télé, la presse people et les macarons ! L’auteur croque dans cette bande dessinée les petits riens du quotidien avec beaucoup d’humour et un talent évident : à chaque page, elle nous raconte ses petites histoires et péripéties, tour à tour drôles, justes et émouvantes.
Format lu : Livre, poche
Dates de lecture : 27/01/17
Mon avis rapide Bonne lecture !
J’ai acheté cette petite bd durant le mois de janvier 2017. Je connais cette dessinatrice à grâce à sa saga Joséphine. J’ai retrouvé ce même graphisme et le même univers. Ce fut donc une bonne lecture mais cette bd est une petite redite.
Note : 3/5 (bonne lecture) 
Liens : FacebookLivraddict 
 
Des lectures diversifiées pour ce premier mois de l’année ! 

J’avais établi une PALM pour ce mois de janvier 2017.

Vous pouvez retrouver la vidéo sur ce bilan du mois de janvier sur la chaîne youtube du blog : 
 Cet article a été rédigé en 2017 sur Blogger Athéna’s hobbies. Quelques modifications dans la mise en page ont été effectuées mais aucune sur le texte et le contenu.