Bilan lecture, Chronique

BILAN LECTURE du mois de juillet 2017

Bonjour les passionnés de lectures,
Le bilan de mois de juillet 2017 comprend  lectures : 5 romans,  1 manga, 1 pièce de théâtre et 1 livre de développement personnel.


J’avais établi une PALM pour ce mois de juillet 2017.

 

Je vous présente mes lectures dans l’ordre dans lequel je les ai terminés. 
 
I. MONNIN, A. BEAUPAIN, Les gens dans l’enveloppe (2015).
Auteur : Isabelle MONNIN, française
Chanteur : Alex BEAUPAIN, français
Titre : Les gens dans l’enveloppe
Tomes : 1/1
Dates de publication : 2015
Edition : JC Lattès
Nombre de pages : 370 pages
 

Résumé  En juin 2012, j’ai acheté sur Internet un lot de 250 photographies d’une famille dont je ne savais rien. Les photos me sont arrivées dans une grosse enveloppe blanche quelques jours plus tard. Dans l’enveloppe, il y avait des gens à la banalité familière, bouleversante. Je n’imaginais alors pas l’aventure qu’elle me ferait vivre.
J’allais inventer la vie de ces gens puis je partirais à leur recherche. Un soir, j’ai montré l’enveloppe à mon meilleur ami, Alex Beaupain. Il a dit : « On pourrait aussi en faire des chansons. » L’idée semblait folle.
Le livre contient un roman, un album photo, le journal de bord de mon enquête et un disque, interprété par Alex, Camelia Jordana, Clotilde Hesme et Françoise Fabian. Les gens de l’enveloppe ont prêté leur voix à deux reprises de chansons qui ont marqué leur vie.
Les gens dans l’enveloppe est ainsi un objet littéraire moderne et singulier. Faisant œuvre de vies ordinaires, il interroge le rapport entre le romancier et ses personnages. Il est surtout l’histoire d’une rencontre, entre eux et moi.

Format lu : Livre, grand format, cd, emprunt bibliothèque
Dates de lecture : 04/07/17-05/07/17
Mon avis rapide Petite déception ! 
J’ai découvert ce livre grâce à Youtube/Booktube. J’ai donc emprunté ce livre à la bibliothèque pour me faire une idée de ce livre spécial. Sa spécificité est qu’il est à la fois un roman, une enquête et une musique accompagnant le livre. La partie roman est caractérisé par l’alternance des personnages et des points de vue. Je n’ai pas aimé la plume de l’autrice. C’est un roman « tranche de vie » à la fois dans le roman et également dans l’enquête. C’est une déception car j’ai lu ce livre en diagonale. 
Note : 2/5 (Bof, déception) 
Liens : FacebookLivraddict 


K. CASS, La sélection 4 (2016).

Auteur : Kiera CASS, américaine
Saga : La Sélection
Titre : 4. L’héritière
Tome : 4/5
Date de publication : 2016
Nombre de pages : 412 pages
Edition : France Loisirs
Prix : 17,90€
Résumé de ce tome Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s’attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n’est peut-être pas aussi difficile qu’elle le croyait.
Format lu : Livre, grand format
Dates de lecture : 24/06/17-11/07/17
Mon avis rapide Une très bonne surprise : un coup de coeur ! 
J’aime beaucoup les 3 premiers tomes de la saga. Je faisais partie des personnes qui ne voulaient pas lire cette nouvelle duologie. J’ai tellement entendu de mauvais avis sur le personnage principal que j’ai eu envie de lire ce quatrième tome.
Ce fut une très bonne surprise car j’ai aimé le personnage d’Eadlyn contre tous les avis entendus. C’est une princesse et elle porte bien le titre : elle n’est pas parfaite contrairement à ce que tous les auteurs veulent nous donner l’image de leur héros. Ce fut une nouvelle expérience de voir cette nouvelle sélection dans la peau de la famille royale. Hâte de voir la fin de cette saga ! 
Note : 5/5 (Coup de coeur) 
Liens : FacebookLivraddict
D. LOREAU, Vivre heureux dans un petit espace (2016).
Auteur : Dominique LOREAU, français
Titre : Vivre heureux dans un petit espace
Tome : 1/1
Date de publication : 2016
Nombre de pages : 224 pages
Edition : Flammarion
Prix : 9,90€
Résumé Ne sommes-nous pas trop matérialistes ? Avons-nous vraiment « réussi nos vies » parce que nous avons une grande maison ? Le vrai bonheur ne résiderait-il pas dans notre espace intérieur ? Comment vivre pleinement le moment présent sans se soucier des biens matériels ? La vie ne serait-elle pas plus simple si nous nous défaisions de tout ce qui nous encombre ? Après le succès de L’art de la simplicité de L’art de l’essentiel et de L’art de mettre les choses à leur place, c’est une nouvelle façon d’aborder la vie que l’auteur propose dans cet ouvrage : vivre heureux dans un petit espace, c’est accéder au bonheur simple.
Format lu : Livre, poche, hard-back
Dates de lecture : 10/07/17-19/07/17
Mon avis rapide Une lecture mitigée mais intéressante ! 
Dominique Loreau est considérée comme la papesse française du développement personnel. Le thème des petits espaces parle à tous à un moment de notre vie. J’ai été perplexe face à l’avis de l’autrice sur le mode de vie car sa conception de la vie domestique n’est pas la mienne. Cependant, je le relirai ! 
Note : 3/5 (J’ai aimé) 
Liens : FacebookLivraddict


S. HOROKURA, Pan’pan Panda-Une vie en douceur 1 (2016).

Auteur/Dessinateur : Sato HOROKURA, japonaise
Saga/Titre : Pan’pan Panda-Une vie en douceur 1
Tome : 1/8
Date de publication : 2016
Nombre de pages : 112 pages
Edition : France Loisirs
Prix : 9,45€


Résumé Panettone, que tout le monde appelle Pan’Pan, est un panda qui travaille comme gardien à la résidence Kanda. Il habite avec Praline, une fillette débrouillarde qui lui prépare les meilleurs petits plats. Chacun veille ainsi l’un sur l’autre et s’entraide dans tous les moments de la vie : qu’il s’agisse de choisir un nouveau foulard pour Pan’Pan, d’accueillir les nouveaux voisins ou encore de préparer les fêtes de Noël. Au fil des pages, le petit monde de Pan’Pan et de Praline s’enrichit de personnages tout aussi attendrissants (Rose en admiration devant le panda, Paprika la tête de mule…) qui viennent mettre de l’animation dans leur quotidien !
Format lu : Livre, poche
Date de lecture : 19/07/17
Mon avis rapide Un manga tout mignon ! 
Ce fut une lecture toute mignonne et rapide. Les dessins sont un peu simple. 
Note : 4/5 (J’ai beaucoup aimé) 
Liens : FacebookLivraddict


L. PIERRAT-PAJOT, Les mystères de Larispem 1 (2016).
Auteur : Lucie PIERRAT-PAJOT, française
Saga : Les mystères de Larispem
Titre : Le sang jamais n’oublie
Tome : 1/3?
Date de publication : 2016
Nombre de pages : 257 pages
Edition : Gallimard Jeunesse
Prix : 16€ 

Cf. l’article : LECTURE : « Les mystères de Larispem 1. Le sang jamais n’oublie » de Lucie PIERRAT-PAJOT
Cf. l’article : LECTURE SAGA : « Les mystères de Larispem » de Lucie PIERRAT-PAJOT


Résumé Larispem 1899 – Dans cette Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d’un régime populiste, trois destins se croisent…? Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l’apprentie louchébem et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l’ombre d’une société secrète vient planer sur la ville. 
Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ?
Format lu : Livre, grand format
Dates de lecture : 08/07/17-20/07/17
Mon avis rapide Un futur coup de coeur ! 
Je souhaitais lire ce livre depuis sa sortie. J’adore la mise en page et le livre-objet.
C’est mon premier livre uchronique. Le contexte historique est peu abordé en uchronie. J’ai aimé l’ambiance et l’intrigue qui se dévoile au fur et à mesure. J’ai hâte de lire la suite pour dire que c’est un coup de coeur !
Note : 4/5 (J’ai aimé) 
Liens : FacebookLivraddict

 

S. JOMAIN, Quand la nuit devient jour (2016).
Auteur : Sophie JOMAIN, française
Titre : Quand la nuit devient jour
Tome : 1/1
Date de publication : 2016
Nombre de pages : 240 pages
Edition : France Loisirs
Prix : 16€ 

Cf. l’article : LECTURE : « Quand la nuit devient jour » de Sophie JOMAIN

Résumé On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée.
Format lu : Livre, grand format
Dates de lecture : 20/07/17-25/07/17
Mon avis rapide Une déception !
J’en attendais beaucoup vu les avis positifs et le thème abordé !
Ce fut une déception car j’ai retrouvé tous les défauts que je ne voulais pas retrouvé dans ce roman.
Cependant la plume de Sophie Jomain m’a emporté et elle a été juste. Je n’ai pas aimé car le thème est très raccourci et la romance est hors-sujet. Attention à la fin ouverte ! Mais je ne peux pas dire qu’il ne faut pas le lire, il faut se faire son propre avis car le sujet est polémique. 
Note : 2/5 (Bof, déception) 
Liens : FacebookLivraddict
MOLIERE, Dom Juan (1971).
Auteur : Jean-Baptiste POQUELIN (1622-1673)
alias MOLIERE, français
Titre : Dom Juan
Tome : 1/1
Date de publication : 1971
Nombre de pages : 141 pages
Edition : Larousse
Prix : 1,55€
Résumé Terrible et intrépide séducteur, Dom Juan, récemment marié à Elvire, fuit cette dernière en compagnie du fidèle Sganarelle. Mais bientôt, reparaît le spectre du Commandeur qu’il a tué en duel. Dom Juan se retrouve face à lui-même.
Format lu : Livre, poche
Dates de lecture : 26/07/17
Mon avis rapide Un personnage à connaître !
Je souhaite lire toutes les pièces de théâtre encore présent dans ma pile à lire.
C’est une pièce de théâtre originale dans l’oeuvre de Molière car le héros est un anti-héros et la fin est tragique. C’est un personnage de la littérature à connaître ! 
Note : 2/5 (Bof, déception) 
Liens : FacebookLivraddict

A. MARTIN-LUGAND, Les gens heureux lisent et boivent du café 1 (2013).

Auteur : Agnès MARTIN-LUGAND, française
Saga/Titre : Les gens heureux lisent et boivent du café
Tome : 1/2
Date de publication : 2013

Nombre de pages : 253 pages
Edition : Michel Lafon

Prix : 6,30€ (en format poche)

Cf. l’article : LECTURE : « Les gens heureux lisent et boivent du café 1 » d’Agnès MARTIN-LUGAND
Cf. l’article : LECTURE SAGA : « Les gens heureux lisent et boivent du café » d’Agnès MARTIN-LUGAND (2 vol.)

Résumé : « Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »
Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.
Format lu : Livre, grand format, emprunt bibliothèque
Dates de lecture : 23/07/17-27/07/17
Mon avis rapide Déception aussi !
C’est un livre très populaire. Je voulais le découvrir au vu des nombreux avis positifs et coups de coeur. Je n’ai pas aimé la façon dont l’autrice a traité le thème du deuil et la romance a été bâclée. C’est une lecture contemporaine rapide. Une grosse déception surtout à cause de cette fin ouverte.
Je lirai la suite pour avoir un « meilleur » avis. 
Note : 2/5 (bof, déception) 
Liens : FacebookLivraddict 
MES LECTURES EN COURS : 
Un futur coup de coeur, un coup de coeur inattendu mais des beaucoup déceptions  !
Vous pouvez retrouver la vidéo sur ce bilan du mois de juillet sur la chaîne youtube du blog : 

 

Cet article est également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies.  
Chronique, Lecture

LECTURE : « Zéro déchet » de Béa JOHNSON

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le livre pratique :  Zéro déchet de Béa Johnson. 

Mise en page :

Auteur : Béa JOHNSON, française
Titre : Zéro déchet
Date de l’édition : 2015
Nombre de tomes : 1/1
Nombre de pages : 411 p.
Edition : J’ai Lu
Dates de lecture : 26 février – 12 mars 2017 (Bilan lecture du mois de mars 2017)
Genre / Thèmes : Argumentatif, essai, lifestyle

Résumé : Béa Johnson nous explique comment elle et sa famille ont maintenu leur style de vie tout en ne produisant quasiment aucun déchet. Ils ont réduit leurs dépenses annuelles de 40 %, et n’ont jamais été en aussi bonne santé, à la fois physiquement et émotionnellement.
Elle nous donne des centaines de trucs faciles pour une vie respectueuse de l’environnement qui, même pour les plus occupés d’entre nous, sont simples à appliquer.
Sa devise (et seulement dans cet ordre) :  » refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter  » Plus d’une centaine d’outils et astuces : 
Pourquoi mettre une brique dans le réservoir d’eau des toilettes ? Comment faire son mascara, sa laque ou son dentifrice ? Comment fabriquer sa propre moutarde, emballer le déjeuner des enfants sans utiliser de plastique, avoir une alimentation saine et sans gâchis, créer ses produits d’entretien et éviter tous les toxiques, refuser les pubs intempestives dans la boîte aux lettres, faire son papier recyclé ou son compost ?
Avant de commencer cette chronique, je tiens à souligner que les livres de développement prennent de plus en plus de place dans les librairies et dans nos bibliothèques. Il n’est plus tabou de lire ce genre de livres car ils apportent des solutions dans l’organisation de nos vies. J’aime de plus en plus en lire en particulier sur le rangement, la gestion du temps et l’organisation. Vous en verrez de plus en plus sur le blog et la chaîne Youtube. 

Mon avis : 

J’ai découvert la notion de « zéro déchet » grâce à une émission de Capital en 2016. Dans cette interview, on parlait de ma méthode de Béa Johnson. 

La notion de « Zéro déchet » est d’arrêter de surconsommer et d’acheter des produits qui ne nous servent pas ni qui se recycle pas. Le but est de réduire les déchets ménagers. Cela s’inscrit dans la démarche « minimaliste ». 

Je ne suis pas une écolo dans l’âme mais je fais attention : je trie mes déchets, je n’achète pas pour surconsommer, je mange bio et locale …  

Malgré le résumé, je ne souhaite pas mener une vie totalement « zéro déchet » ni « minimaliste » mais je souhaite améliorer mon quotidien et cette question écologique m’intéresse.Cette notion « zéro déchet » est défini comme un mode de vie contre la surconsommation, elle privilégie une vie écolo et cela peut s’appliquer sur l’alimentation, la vie quotidienne et le rangement.

La particularité de ce livre est que l’autrice est française et elle vit aux USA (à San Francisco). Elle nous parle de sa vie française et sa vie américaine. Et surtout, elle nous donne des astuces applicables en France et des adresses françaises et étrangères. Le livre est adapté à son lectorat ! 

Le livre commence par une introduction indispensable pour comprendre la méthode de l’autrice. Elle nous parle de sa vie et de son enfance, son point de départ et le développement de sa démarche et ses erreurs.

Ce livre est divisé en parties. Ces parties correspondent aux différentes pièces de la maison. Cela est très pertinent ! Les parties sont : la cuisine, la salle de bains, la chambre, le ménage, le bureau, l’école, les fêtes et les sorties. 

Certains conseils sont bons à prendre mais d’autres sont poussés à l’extrême. Comme tout livre de développement personnel, ces conseils ne sont pas à appliquer aveuglement : je vous conseille de réfléchir lors de votre lecture sur la définition du zéro déchet proposé par Béa Johnson.

Selon moi et mon expérience dans la lecture de livres de développement personnel, je trouve que c’est l’un des meilleurs par sa méthodologie. On a des anecdotes sur l’expérience personnelle de l’autrice mais il n’y a pas eu de répétitions et cela ne prend pas la majeur partie du livre. Chaque partie s’attaque à une pièce.

L’autrice nous donne une définition sur son exemple personnel et son idée du foyer : une famille dans une maison avec jardin.

J’ai noté quelques conseils mais je n’aurai pas de composteur et je n’irai pas faire mes courses avec mes bocaux.  

 
Une bonne définition mais ne pas à prendre au pied de la lettre ! 

 

Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE « Once upon a time 1. Renaissance » d’Odette BEANE

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman inspiré de la série TV : Once upon a time d’Odette BEANE.

Mise en page :

Auteur : Odette BEANE, américaine
Saga : Once upon a time
Titre : Renaissance
Nombre de tomes parus : 1/1?
Edition : Michel Lafon poche
Date de l’édition : 2014
Nombre de pages : 336 pages
Prix : 7,00 €


Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, fantasy, contes, réécritures de contes, série TV

Résumé :  Il existe une ville dans le Maine où tous les personnages de contes de notre enfance sont piégés entre deux mondes, sous l’emprise de la terrible malédiction de la Méchante Reine. Pour Henry, dix ans, seule Emma, sa mère biologique qu’il n’a jamais connue, peut les délivrer. 
Lorsque le garçon la retrouve et lui annonce qu’elle est la fille de Blanche-Neige et du Prince Charmant, Emma pense qu’il s’invente des histoires. Inquiète, elle décide de le ramener chez lui, à Storybrooke, où elle fait la rencontre de Regina, l’inquiétante mère adoptive de Henry. Dans cette ville à l’atmosphère irréelle, Emma devra accepter son destin, car face à l’amour véritable, même les pires maléfices sont impuissants.
 
Dates de lecture : 17 – 28 avril 2017 (Bilan lecture d’avril 2017)

Mon avis : 

J’ai connu la série TV en 2012 quand elle a été diffusée sur M6 :

Je suis une fan inconditionnelle de la Série TV ! J’aime les réécritures des contes : les éléments principaux sont respectés mais il y a une morale adulte. Ce n’est pas une série si gentille que ça avec ses personnages.

J’ai vu ce livre en librairie mais je ne souhaitais l’acquérir car j’ai la série TV en DVD et j’avais peur que le roman soit « mot à mot » de la saison 1. 

J’ai donc profité de l’emprunter en bibliothèque pour me faire un avis et me replonger dans l’univers de Once Upon A Time.

Je connais par coeur la saison 1. C’est peut-être ça qui a entraîné ma déception.

On est sous un point de vue omniscient. On suit principalement les actions d’Emma et de Mary-Margaret (Blanche-Neige).

Je n’ai rien à dire de spécial sur ce livre car c’est mot à mot la première saison de la série TV.

Lors de ma lecture, je me suis ennuyée donc je l’ai lu en diagonale. 

Etant une grande fan de la série TV, je n’ai pas trouvé d’intérêt à lire ce livre. Il n’y a pas nouveaux éléments et on en apprends pas plus sur la psychologie des personnages (« gentils » ou « méchants »).

Il est précisé que ce livre est un tome 1.
Lors de la rédaction de cette article, nous sommes à la saison 6 (aux USA) et il n’y a pas eu de tome 2 paru. 

 
Je vous conseille la série TV mais pas le livre ! 

 

Note :

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE : « Le plus petit baiser jamais recensé » de Mathias MALZIEU

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman : Le plus petit baiser jamais recensé de Mathias MALZIEU.

Mise en page : 

Auteur : Mathias MALZIEU, français
Titre : Le plus petit baiser jamais recensé
Nombre de tomes parus : 1/1
Edition : Flammarion
Date de l’édition : 2013
Nombre de pages : 158 pages
Prix : 6,00 €


Genre / Thèmes : Narratif, roman, contemporain

Résumé :  L’histoire d’amour entre une fille qui disparaît quand on l’embrasse et un inventeur dépressif. Alors qu’ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise. Aidé d’un détective à la retraite et d’un perroquet hors du commun, l’inventeur part à sa recherche.
 
Dates de lecture : 26 – 30 juin 2017 (Bilan lecture de juin 2017)

Mon avis : 

J’avais découvert la plume de Mathias Malzieu avec La mécanique du coeur

J’ai donc voulu poursuivre ma découverte de son Oeuvre et Le plus petit baiser jamais recensé est celui que je voulais lire en deuxième.Je l’ai emprunté à la bibliothèque.

C’est un livre court mais on doit savourer la qualité de l’écriture de Mathias Malzieu.

Ce fut une bonne lecture grâce à la plume et à l’histoire.

 

Tous les personnages sont attachants.

La plume poétique rend le décor et les personnages très fantastiques. 

J’ai retrouvé les caractéristiques de la plume de Mathias Malzieu : les métaphores, les messages subtiles et les messages cachés.

Ce n’est pas un coup de coeur car je connais désormais la plume et le style d’histoire de l’auteur.

J’ai préféré l’histoire et la fin de ce roman par rapport à la Mécanique du coeur

C’est dommage qu’il n’a pas été adapté. 

Je vous le recommande pour découvrir la plume de Mathias Malzieu (plus que La Mécanique du coeur).

 

Je vous le conseille pour découvrir une plume poétique ! 


Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Chronique, Lecture

LECTURE : « Les gens dans l’enveloppe » de Isabelle MONNIN

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur un livre que j’ai emprunté : Les gens dans l’enveloppe de Isabelle MONNIN et avec la collaboration d’Alex BEAUPAIN pour la partie musicale.

Mise en page :

Auteur : Isabelle MONNIN, française
Musicien : Alex BEAUPIN, français
Titre : Les gens dans l’enveloppe
Nombre de tomes parus : 1/1
Edition : JC Lattès
Date de l’édition : 2015
Nombre de pages : 370 pages
Prix : 22 € 

Genre / Thèmes : Narratif, roman, cd, contemporain

 

Résumé :  En juin 2012, j’ai acheté sur Internet un lot de 250 photographies d’une famille dont je ne savais rien. Les photos me sont arrivées dans une grosse enveloppe blanche quelques jours plus tard. Dans l’enveloppe, il y avait des gens à la banalité familière, bouleversante. Je n’imaginais alors pas l’aventure qu’elle me ferait vivre.

J’allais inventer la vie de ces gens puis je partirais à leur recherche. Un soir, j’ai montré l’enveloppe à mon meilleur ami, Alex Beaupain. Il a dit : « On pourrait aussi en faire des chansons. » L’idée semblait folle.
Le livre contient un roman, un album photo, le journal de bord de mon enquête et un disque, interprété par Alex, Camelia Jordana, Clotilde Hesme et Françoise Fabian. Les gens de l’enveloppe ont prêté leur voix à deux reprises de chansons qui ont marqué leur vie.
Les gens dans l’enveloppe est ainsi un objet littéraire moderne et singulier. Faisant œuvre de vies ordinaires, il interroge le rapport entre le romancier et ses personnages. Il est surtout l’histoire d’une rencontre, entre eux et moi.

Dates de lecture : 04/07/17-05/07/17 (Bilan du mois de juillet 2016)

Mon avis :

J’ai découvert ce livre grâce à une revue sur la chaîne Youtube d’AméLit. Ce livre m’a intrigué par son originalité d’écriture.L’originalité de ce livre est qu’il a été rédigé grâce à l’achat sur Ebay d’un lot de photos d’inconnus par l’autrice. 

Isabelle Monnin a été touchée par ces photos (plus ou moins de bonne qualité) et elle explique dans ce livre pourquoi elle a rédigé cette histoire « fictive » et pourquoi elle a mené une enquête autours de ces gens.

Le roman est accompagné d’un cd. Ce cd audio est une playlist de musique composé pour ce roman par Alex Beaupain (dont 2 sont des reprises) et la participation de plusieurs chanteurs-interprètes.

Ce livre est divisé en 4 grandes parties. 

Tout d’abord, nous lisons l’histoire écrite par Isabelle Monnin. Cette histoire est inspirée des photographies. C’est la partie romancée.

Puis, nous avons la reproduction des photos achetées par l’autrice.

Puis, nous avons la partie intitulée « L’enquête » sous forme de journal de recherches sur les gens de ces photos et c’est un journal d’écriture de ce roman.

Et enfin, une dernière partie composait avec des annexes : les paroles des chansons d’Alex Beaupain.

En terminant ce livre, j’ai trouvé que le roman est un exercice d’écriture et non une histoire écrite pour être appréciée. Cela se justifie par le fait que ce sont les photos vintage qui ont conduit à ce livre et c’est le roman qui a conduit à l’enregistrement des musiques.

Dans la partie romancée, je n’ai pas aimé le ton, la plume et l’alternance des points de vue selon les personnages.

Le roman est découpé selon les personnages de Laurence, Michelle, Simone et Serge. On est sous le point de vue de Laurence dans la partie de « Laurence » mais on est dans un point omniscient dans les parties de « Michelle » à « Serge ».

Je n’ai pas apprécié que les dialogues n’étaient pas distinguées par rapport au texte narratif. En revanche, les lettres sont écrites en italique.

La véritable héroïne de la partie romancée c’est Laurence.

J’ai apprécié la partie « enquête » et que l’on est les reproductions des photos dans le livre. 

Le cd est difficile à associer lors de notre première lecture. Je pense qu’il faut relire le livre avec la musique du cd. Il aurait fallu un mode d’emploi explicite sur la partie romancée pour écouter le cd correctement.

C’est une déception car je n’ai aimé la plume de la partie romancée et j’ai lu ce livre en diagonale.

Mais je dois avouer que ce livre est une expérience de lecture ! 

Le livre est sorti en grand format : il contient l’histoire et le cd sous l’édition JC Lattès.

Le roman est publié en format poche avec ou sans le cd chez Le livre de poche.

Si vous voulez écrire un roman, je trouve que ce roman est une expérience d’écriture. 

 

 
Lecture mitigée mais une expérience d’écriture !

 

Note :  

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Chronique, Lecture

LECTURE : « Miracle Morning » de Hal ELROD

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur Miracle Morning de Hal ELROD.

Mise en page : 

Auteur : Hal ELROD, américain
Titre : Miracle Morning
Nombre de tomes parus : 1/1
Edition : First Editions
Date de l’édition : 2016
Nombre de pages : 298 pages
Prix : 16,95 €

Auteur : Hal ELROD est un conférencier en développement personnel, spécialisé en motivation.
A 20 ans, il est victime d’un accident de voiture et les pronostics médicaux étaient pessimistes mais il ne garde pas de séquelles. Suite à cet accident, il crée une méthode pour réussir tous les projets entrepris : « The Miracle Morning ». En plus de ces conférences, il partage sa méthode dans son livre Miracle Morning sorti en 2012 en USA et publié en français en 2016.    

Genre / Thèmes : Argumentatif, essai, lifestyle, développement personnel

 

Résumé :  Quel est le point commun entre Richard Branson, patron de Virgin, Anna Wintour, directrice du Vogue US, Tim Cook (Apple), Marissa Mayer (Yahoo !) ? Le succès ? Certainement. Un emploi du temps de ministre ? Aussi. Mais surtout un secret jusqu’ici bien gardé, et lumineux une fois révélé. Toutes ces personnalités ont l’habitude de se lever avant l’aube, et de démarrer leur journée par une à deux heures rien qu’à eux. Deux heures pour faire du sport, méditer, se cultiver, mettre en route leur journée… Devenir meilleur, en somme !
Se lever tôt, d’accord, mais comment et pour quoi faire ?
Avant 8 heures impérativement, et d’un bond, sans se laisser la possibilité de tergiverser.
En sachant très clairement comment remplir cette heure ou ces deux heures que l’on s’offre, comme un « supplément de vie’.
En profitant de ce moment calme, sans téléphone ni mails, pendant que la maisonnée dort, pour méditer, faire du sport, écrire, lire mais surtout, préparer les objectifs de sa journée, à chaque fois comme une nouvelle petite aventure à entamer.Un livre motivant, inspirant, à la portée de tous.

Dates de lecture : 26/08/16-01/09/16 (Bilan du mois de septembre 2016)

Mon avis :  

J’ai découvert ce livre grâce à une revue du magazine As you like.J’aime de plus en plus lire des livres de développement personnel et je suis particulièrement intéressée par les essais sur l’organisation et la gestion du temps.

J’ai emprunté ce livre à la bibliothèque municipale. 

Le résumé du livre et sa promesse est de nous donner les clés pour nous faire gagner du temps et réussir à faire toutes les choses que l’on veut/doit faire dans une journée. 

C’est un livre qui rencontre un gros succès et la promesse est vendeuse
donc j’ai eu des grosses attentes.

Lors de ma lecture, j’ai pris des notes et l’auteur incite à réfléchir sur nos projets et la gestion de notre emploi du temps. Je conseille de le lire en intégralité pour ensuite faire des changements dans son emploi du temps. 


A la lecture de ce livre, on ressent que l’auteur est avant tout un conférencier américain. Il répète souvent ces conseils et il nous parle de son expérience personnelle.

J’ai trouvé qu’il parlait un peu trop de sa vie personnelle et il intervenait comme si on était à une de ses conférences. Ce livre doit être un bon complément et outil à ces clients. 

On découvre que c’est son accident de voiture et d’autres évènements personnels qui l’ont influencé pour créer cette méthode du « Miracle Morning ».

C’est une petite déception ou plutôt une lecture mitigée. 

Ce livre débutait avec une promesse « Hal Elrod vous donne les clés pour gagner du temps » donc j’ai débuté ma lecture avec des attentes. J’ai trouvé que le résumé en 4e de couverture dévoilait tout le livre : ce résumé résumait le livre

Je retiens certaines idées fondamentales comme se questionner sur les priorités de la journée et gérer son emploi du temps en fonction, puis s’accorder du temps pour soi n’est pas une perte de temps et enfin, se lever plutôt vous rend plus efficace (si on se couche tôt).

Les défauts de ce livre sont que l’auteur parle un peu trop de son vécu, il fait « sa pub » à l’américaine, il y a beaucoup de répétitions. Je suis française donc je ne suis pas habituée à ce mode d’écriture que je connais grâce aux cinéma et séries TV américains. 

J’ai refermé ce livre avec des notions de sa méthode mais je n’ai pas eu de véritable définition de ce qu’est le « Miracle Morning ». 

Suite à cette lecture, je me suis questionnée sur les priorités et mes objectifs donc l’auteur a réussi son pari. Cependant, sa méthode de « me lever plus tôt » n’a pas été appliquée avec régularité donc je n’ai pas pu voir ces bienfaits.

Hal Elrod mentionne beaucoup ces réseaux sociaux et son site internet pour que le lecteur puisse poster ses impressions sur son livre et ses conférences. Ce que je comprends en tant que professionnel du web mais pas en tant que lectrice. 

Récemment, sont sortis un cahier d’exercice pour appliquer la méthode du « Miracle Morning » et un livre intitulé Miracle Morning, spécial famille. Ces deux parutions servent de complément au livre original. Le livre original Miracle Morning est paru en poche.

J’ai reçu en partenariat avec les éditions First Edition via la plateforme Netgalley l’ebook Miracle Morning, spécial famille. Je suis très heureuse de pouvoir le lire pour connaître les conseils de l’auteur sur l’organisation familiale et celles de plusieurs personnes d’âge et d’activités différentes.

Je vous conseille de vous renseigner sur la méthode « Miracle Morning » et de l’essayer pour voir si cette organisation vous convient. 

 
Lecture mitigée mais à lire et à connaître !

 

Note :  

Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Chronique, Lecture

LECTURE : « Le Magasin des Suicides » de Jean TEULÉ

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur Le Magasin des Suicides de Jean TEULE.

J’ai emprunté ce livre à la bibliothèque durant le mois de juin 2017.

Ce livre a été adapté au cinéma en film animé en 2012 ! Je ne l’ai pas vu. 

 

Mise en page : 
Auteur : Jean TEULÉ, français
Titre : Le Magasin des Suicides
Nombre de tomes parus : 1/1
Edition : Pocket
Date de l’édition : 2009
Nombre de pages : 158 pages
Prix : 5,40 €

Auteur : Jean Teulé  est un écrivain français mais il a aussi écrit des bandes-dessinées et il a travaillé dans le cinéma. 

Genre / Thèmes : Narratif, roman, contemporain, humour 

Résumé :  Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre…
Dates de lecture : 10/06/17-13/06/17 (Bilan du mois de juin 2017)
Mon avis : 

Je voulais découvrir la plume de Jean Teulé en particulier avec ce livre.

Je souhaite également lire de cet auteur ces écrits historiques : Le Montespan et Charly 9 mais je voulais commencer par Le Magasin des Suicides.Ce livre est court (moins de 200 pages) et il est rapide à lire.

On suit la vie de la famille Tuvache, spécialisé dans la vente de produits pour se suicider.

Le thème du suicide est abordé de manière humoristique. 

On est dans un roman avec un humour noir ! 

On est sous un point de vue omniscient qui suit les membres de la famille Tuvache : le père, la mère, la fille, le fils aîné et le fils cadet. L’intrigue se déroule uniquement dans la boutique « Le Magasin des Suicides ».

Les personnages sont assez « déprimants » mais seul le personnage d’Alan apporte un peu de « lumière » à sa façon dans sa famille et aussi chez les clients de la boutique.

Ce fut une bonne lecture mais je n’ai pas été époustouflée par l’intrigue ni l’univers ni par la plume de l’auteur.

Cependant, j’ai aimé l’humour noir du livre ! 

Je souhaiterais voir l’adaptation cinématographique pour faire une comparaison. 

 
Bonne lecture pour les amateurs d’humour noir !


Note : 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Emprunt, Pile à lire

EMPRUNTS BIBLIOTHEQUE de juillet et août 2017

Bonjour les passionnés de lectures,

Je vous propose un nouveau rendez-vous sur le blog intitulé : « Emprunts bibliothèque »
 

En août 2016, je me suis inscrite à une nouvelle bibliothèque (voir mes Emprunts de 2016). 

Depuis le mois d’août 2016, j’emprunte environ 5 livres chaque mois. 


Je vous les présente en vidéos dans les « Bilans lectures » et les « Que lisez-vous« . 
Contrairement aux mois précédents, je suis allée à la bibliothèque pour prendre plusieurs livres que vous avez aimé et que je souhaitais découvrir cet été 2017.
J’ai fait une petite sélection de romans jeunesse et adulte. 
Ce sont principalement des livres contemporains car l’été est pour moi 
le moment propice de lire de la littérature contemporaine. 
  
  
Les avis sont dans le Bilan lecture du mois de juin, juillet et le Bilan lecture d’août 2017.

Et vous, allez-vous à la bibliothèque ? Qu’est-ce que vous empruntez ? Combien de livres empruntez-vous ? 
Cet article a été rédigé également en 2017 sur Blogger Athéna’s hobbies.
Emprunt, PALM

EMPRUNTS BIBLIOTHEQUE spécial été 2017

Bonjour les passionnés de lectures,

Je vous propose un nouveau rendez-vous sur le blog intitulé : « Emprunts bibliothèque »
 
En août 2016, je me suis inscrite à une nouvelle bibliothèque (voir mes Emprunts de 2016). 

Depuis le mois d’août 2016, j’emprunte environ 5 livres chaque mois. 


Je vous les présente en vidéos dans les « Bilans lectures » et les « Que lisez-vous« . 
Contrairement aux mois précédents, je suis allée à la bibliothèque pour prendre plusieurs livres que vous avez aimé et que je souhaitais découvrir cet été 2017.
J’ai fait une petite sélection de romans jeunesse et adulte. 
Ce sont principalement des livres contemporains car l’été est pour moi 
le moment propice de lire de la littérature contemporaine. 
  
  
Les avis sont dans le Bilan lecture du mois de juillet et le Bilan lecture d’août 2017.


Vous retrouverez cette sélection dans cette vidéo : 
 

 

Et vous, allez-vous à la bibliothèque ? Qu’est-ce que vous empruntez ? Combien de livres empruntez-vous ? 
Emprunt, Pile à lire

EMPRUNTS BIBLIOTHEQUE de juin 2017

Bonjour les passionnés de lectures,

Je vous propose un nouveau rendez-vous sur le blog intitulé : « Emprunts bibliothèque »
 
En août 2016, je me suis inscrite à une nouvelle bibliothèque (voir mes Emprunts de 2016). 

Depuis le mois d’août 2016, j’emprunte environ 5 livres chaque mois. 


Je vous les présente en vidéos dans les « Bilans lectures » et les « Que lisez-vous« . 
Pour ce mois de juin, j’ai voulu découvrir 2 romans. 
Les avis sont dans le Bilan lecture du mois de juin.


Et vous, allez-vous à la bibliothèque ? Qu’est-ce que vous empruntez ? Combien de livres empruntez-vous ? 
Cet article a été rédigé également en 2017 sur Blogger Athéna’s hobbies.