Chronique, Lecture

LECTURE : « Zéro déchet » de Béa JOHNSON

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le livre pratique :  Zéro déchet de Béa Johnson. 

Mise en page :

Auteur : Béa JOHNSON, française
Titre : Zéro déchet
Date de l’édition : 2015
Nombre de tomes : 1/1
Nombre de pages : 411 p.
Edition : J’ai Lu
Dates de lecture : 26 février – 12 mars 2017 (Bilan lecture du mois de mars 2017)
Genre / Thèmes : Argumentatif, essai, lifestyle

Résumé : Béa Johnson nous explique comment elle et sa famille ont maintenu leur style de vie tout en ne produisant quasiment aucun déchet. Ils ont réduit leurs dépenses annuelles de 40 %, et n’ont jamais été en aussi bonne santé, à la fois physiquement et émotionnellement.
Elle nous donne des centaines de trucs faciles pour une vie respectueuse de l’environnement qui, même pour les plus occupés d’entre nous, sont simples à appliquer.
Sa devise (et seulement dans cet ordre) :  » refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter  » Plus d’une centaine d’outils et astuces : 
Pourquoi mettre une brique dans le réservoir d’eau des toilettes ? Comment faire son mascara, sa laque ou son dentifrice ? Comment fabriquer sa propre moutarde, emballer le déjeuner des enfants sans utiliser de plastique, avoir une alimentation saine et sans gâchis, créer ses produits d’entretien et éviter tous les toxiques, refuser les pubs intempestives dans la boîte aux lettres, faire son papier recyclé ou son compost ?
Avant de commencer cette chronique, je tiens à souligner que les livres de développement prennent de plus en plus de place dans les librairies et dans nos bibliothèques. Il n’est plus tabou de lire ce genre de livres car ils apportent des solutions dans l’organisation de nos vies. J’aime de plus en plus en lire en particulier sur le rangement, la gestion du temps et l’organisation. Vous en verrez de plus en plus sur le blog et la chaîne Youtube. 

Mon avis : 

J’ai découvert la notion de « zéro déchet » grâce à une émission de Capital en 2016. Dans cette interview, on parlait de ma méthode de Béa Johnson. 

La notion de « Zéro déchet » est d’arrêter de surconsommer et d’acheter des produits qui ne nous servent pas ni qui se recycle pas. Le but est de réduire les déchets ménagers. Cela s’inscrit dans la démarche « minimaliste ». 

Je ne suis pas une écolo dans l’âme mais je fais attention : je trie mes déchets, je n’achète pas pour surconsommer, je mange bio et locale …  

Malgré le résumé, je ne souhaite pas mener une vie totalement « zéro déchet » ni « minimaliste » mais je souhaite améliorer mon quotidien et cette question écologique m’intéresse.Cette notion « zéro déchet » est défini comme un mode de vie contre la surconsommation, elle privilégie une vie écolo et cela peut s’appliquer sur l’alimentation, la vie quotidienne et le rangement.

La particularité de ce livre est que l’autrice est française et elle vit aux USA (à San Francisco). Elle nous parle de sa vie française et sa vie américaine. Et surtout, elle nous donne des astuces applicables en France et des adresses françaises et étrangères. Le livre est adapté à son lectorat ! 

Le livre commence par une introduction indispensable pour comprendre la méthode de l’autrice. Elle nous parle de sa vie et de son enfance, son point de départ et le développement de sa démarche et ses erreurs.

Ce livre est divisé en parties. Ces parties correspondent aux différentes pièces de la maison. Cela est très pertinent ! Les parties sont : la cuisine, la salle de bains, la chambre, le ménage, le bureau, l’école, les fêtes et les sorties. 

Certains conseils sont bons à prendre mais d’autres sont poussés à l’extrême. Comme tout livre de développement personnel, ces conseils ne sont pas à appliquer aveuglement : je vous conseille de réfléchir lors de votre lecture sur la définition du zéro déchet proposé par Béa Johnson.

Selon moi et mon expérience dans la lecture de livres de développement personnel, je trouve que c’est l’un des meilleurs par sa méthodologie. On a des anecdotes sur l’expérience personnelle de l’autrice mais il n’y a pas eu de répétitions et cela ne prend pas la majeur partie du livre. Chaque partie s’attaque à une pièce.

L’autrice nous donne une définition sur son exemple personnel et son idée du foyer : une famille dans une maison avec jardin.

J’ai noté quelques conseils mais je n’aurai pas de composteur et je n’irai pas faire mes courses avec mes bocaux.  

 
Une bonne définition mais ne pas à prendre au pied de la lettre ! 

 

Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s