Chronique, Lecture

LECTURE : « Péplum » d’Amélie NOTHOMB

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman : Péplum d’Amélie NOTHOMB.

Mise en page : 

Auteur : Fabienne Amélie NOTHOMB 
alias Amélie NOTHOMB, belge
Titre : Péplum
Nombre de tomes parus : 1/1
Edition : Le livre de poche
Date de l’édition : 2003
Nombre de pages : 154 pages
Prix : 5,10 €


Genre / Thèmes : Narratif, roman, contemporain

Résumé :  Est-il possible que l’ensevelissement de Pompéi ait été un hasard, alors qu’il a été  » le plus beau cadeau qui ait été offert aux archéologues  » ? Selon la romancière, il s’agit d’un coup monté par les archéologues du futur. Cette supposition lui vaut justement d’être enlevée de sa chambre d’hôpital où elle vient de subir une opération. Lorsqu’elle se réveille, elle est en l’an… 2580. Elle consigne soigneusement son dialogue houleux avec le savant Celsius.
Entre cet homme fâché d’avoir été deviné et cette jeune femme énergique et furieuse contre ses ravisseurs s’instaure une vive et stimulante discussion sur le réel, le virtuel, le voyage dans le temps, la grande guerre du 26e siècle. Les devisants abordent aussi des questions de morale, de philosophie et d’art.
Dates de lecture : 05 – 11 avril 2017 (Bilan lecture d’avril 2017)

Mon avis : 

Je collectionne et lit tous les livres de l’autrice d’Amélie Nothomb. J’en lis très souvent !C’est l’un des romans qui m’intéressait le plus dans la bibliographie de l’autrice car elle traite de l’éruption du Vésuve en 79 apr. J.-C.

Avant de commencer ce roman, je vous conseille d’avoir une « bonne connaissance » sur l’histoire romaine : la ville de Pompéi, l’éruption du Vésuve et les vestiges connus de Pompéi.

L’intrigue se déroule en 1995 et en 2580. On ressent que l’autrice a écrit ce roman dans les années 2000 car elle parle des technologies futures sans penser qu’en 2017 on puisse les avoir.

C’est principalement un long dialogue entre deux personnages : A.N. et Celsius.

On a deux opposés qui s’affrontent : une femme et un homme, personne venant de 1995 et l’autre de 2580, une optimiste et un pessimiste …

Je retrouve « les ficelles » de l’autrice.

Comme il s’agit d’un dialogue entre les deux personnages, il n’y a pas de chapitre et il faut faire attention à ne pas se perdre.

Bien que le prétexte de cette rencontre est la destruction volontaire ou non de Pompéi, l’autrice aborde beaucoup de sujets (toujours d’actualité) : les classes sociales, l’amour, la nourriture, le système de gouvernement, le coefficient esthétique, les technologies futures …

J’aurais aimé rester focalisé sur le sujet de Pompéi mais Amélie Nothomb arrive à nous faire réfléchir sur beaucoup de thèmes.

Je pense que ce livre est l’un des plus difficiles de l’Oeuvre d’Amélie Nothomb : il peut vous plaire ou au contraire vous le détesterez.

J’ai aimé la fin et les clins d’oeil à notre époque (les années 1990-2000).

Je recommande de le lire dans un temps très court mais je ne conseille pas de lire en une fois car cela pourrait vous « dégoûter ».

Il peut déplaire ! 

 

Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
L’article a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies
Publicités

4 thoughts on “LECTURE : « Péplum » d’Amélie NOTHOMB”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s