Chronique, Lecture

LECTURE : « Au paradis des manuscrits refusés » de Irving FINKEL

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur Au paradis des manuscrits refusés d’Irving FINKEL.

 

Mise en page : 

Auteur : Irving FINKEL, anglais
Titre : Au paradis des manuscrits refusés
Date de l’édition : 2017
Editeur : 10/18
Nombre de pages : 283 pages
Prix : 7,50 € (en format poche)

Auteur : Irving FINKEL est philologue et archéologue avant d’être écrivain. Il est spécialisé sur la Syrie antique. 


Format lu : Livre, poche

Genre / Thèmes : Narratif, roman, contemporain

Résumé :  La Bibliothèque des Refusés est un établissement des plus singuliers : elle recueille – plus encore, elle sauvegarde – tout texte ayant essuyé refus sur refus de la part des éditeurs. Littérature, poésie, mémoires, récits épistolaires… tous les écrits trouvent leur place sur les étagères de la Bibliothèque des Refusés. L’arrivée impromptue d’une insupportable bibliothécaire américaine, l’imposture d’une actrice se faisant passer pour une étudiante dans l’idée de voler des idées pour son prochain film, la menace de cambrioleurs convaincus de trouver là le gros lot, sans compter l’irruption de nombreux aspirants écrivains… autant de mésaventures qui viennent perturber l’ordre tranquille de la Bibliothèque. 

Entre personnages hauts en couleur et situations cocasses, le tout dans un irrésistible humour british, La Bibliothèque des Refusés est également une merveilleuse déclaration d’amour aux livres et aux manuscrits en tout genre.
Dates de lecture : 02 – 09 juin 2016 (Bilan lecture de juin 2017)

Mon avis :  

Je voulais le lire depuis sa sortie en grand format chez Préludes en 2016.

Bien qu’il était dans ma wish list, c’est la chronique vidéo de Kiss the librarian qui m’a convaincu de le lire au plus vite.

Il est sorti en format poche chez 10/18 en mai 2017 et je l’ai lu en juin 2017.

Je collectionne et j’adore lire des romans qui parlent de livres et qui donnent des conseils de lecture. 

Je tiens à souligner que l’auteur a une expérience particulière avec les bibliothèques puisque par ces différents métiers, il doit très souvent y consulter des ouvrages dans le monde entier.

Dans ce roman, on est plongé dans une bibliothèque particulière : on y conserve uniquement des manuscrits refusés par les maisons d’édition. On est en Angleterre, à Londres. Cette bibliothèque fonctionne comme une vraie bibliothèque : il y a un conservateur et son personnel et il y a un système de classement.

Les personnages sont tous atypiques ! On suit principalement le conservateur.

Ce roman est caractéristique des romans anglais : on a un humour so british.

On voit l’amour des livres par les différents personnages, le travail d’un bibliothécaire et le système de classification et de conservation.

Le roman est découpé en épisodes et anecdotes dans les différents chapitres.



Petite anecdote sur ma lecture : j’ai découvert ce qu’étaient pas les poissons d’argent

Ce fut une bonne lecture. Un livre pour tous les amoureux de la lecture. 

Je recommande ce roman à tous les lecteurs, les bibliothécaires, les éditeurs et les écrivains. Vous ne verrez plus les livres et les bibliothèques de la même manière.  

Je le conseille à tous les amoureux des livres ! 

 

Note :  

 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s