Chronique, Lecture

LECTURE : « Miroir, miroir » de Serena VALENTINO

Bonjour les passionnés de lecture,
Je vous présente mon avis sur le roman Miroir, miroir de Serena VALENTINO. C’est une réécriture autour du personnage de la méchante reine de Blanche-Neige.

 
Il semble que ce roman s’inscrit dans une saga intitulé Vilains dont L’Histoire de la Bête de Serena Valentino fait également partie.

Mise en page : 

Auteur : Serena VALENTINO
Titre : L’histoire de la Bête
Date de l’édition : 2017
Edition : Hachette
Nombre de pages : 240 p. 
Dates de lecture : 27 mars – 02 avril 2017 (Bilan lecture de mars 2017)
Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, fantasy, réécritures de contes

Résumé : La méchante reine n’a pas toujours été mauvaise. Après la mort de la mère de Blanche-Neige, elle épouse le roi et devient souveraine. Entre l’amour de son époux et la petite fille qu’elle affectionne comme sa propre enfant, elle s’épanouit pleinement, jusqu’au jour où le roi meurt à la guerre. Elle est seule, à la merci d’un miroir maudit lui rappelant sans cesse une enfance détestable…

Le livre est illustré sur la première de couverture et la quatrième couverture des deux visages. C’est un très beau livre ! 

Les dimensions sont 20 cm de haut et 15,5 cm de large. 

Blanche-Neige et les 7 nains est le premier conte adapté par les studios Disney. 

C’est le premier tome de la saga Vilains traduit en français. 

 

Mon avis : 



Tout d’abord, il faut connaître le dessin animé de Disney pour comprendre le contexte de ce livre et l’histoire de ce roman.

Ce n’est pas une réécriture tirée du conte original des frères Grimm.



La méchante reine est l’un des vilains les plus terrible. Elle me faisait peur étant plus petite ! 



L’histoire de ce roman se focalise sur l’histoire de la reine : son enfance, son règne jusqu’à sa mort.

N’ayez pas en tête l’adaptation Blanche-Neige et le chasseur !

On est sous le point de vue de la reine et on vit avec elle les évènements. Blanche-Neige est un personnage secondaire.

J’ai beaucoup aimé les références au conte de Disney (le miroir, la pomme empoisonné …) cependant on se détache réellement du conte car la reine n’est pas méchante dans un premier temps et elle aime Blanche-Neige.

On rentre dans la psychologie du personnage de la reine : on voit comment elle devient une sorcière !

Au lieu d’avoir peur de ce personnage, j’ai désormais de la compassion pour elle.

La fin est brutale car elle finit mal mais on a une réinterprétation de la mort de la reine.

Il existe un lien avec les autres tomes de la saga Vilains par les personnages des cousines et il y a aussi des allusions sur d’autres contes. Tout comme dans L’Histoire de la Bête, on peut lire ce livre de manière indépendante.

C’est une très très bonne réécriture car on perçoit autrement ce personnage ! Donc c’est selon moi un roman réussi !

C’est une très bonne réécriture du dessin animé, 

c’est en fait une écriture à proprement dit !


Je le conseille pour les amoureux des dessins animés de Walt Disney !

Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s