Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « Si je reste 1. Si je reste » de Gayle FORMAN

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le tome 1 de la duologie Si je reste de Gayle FORMAN. 

Si je reste est un livre que je souhaitais lire depuis sa sortie en poche (en 2009). Le thème m’intriguait car je n’en avais encore jamais lu. Je fus ravie de le trouver dans une boutique d’occasion en format poche et avec la couverture bleue que je voulais : je pouvais donc enfin le découvrir.

Je n’avais pas acheté le deuxième tome car je pensais qu’il s’agissait du point de vue d’un autre personnage, mais ce fut une erreur ! 

Il a fait l’objet d’une adaptation cinématographique en 2014. Je ne vous montrerez pas la bande annonce dans cet article, car je trouve qu’elle résume le livre : la visionner vous spoilerez. 

Mise en page : 
 Auteur : Gayle FORMAN, américaine
Saga : Si je reste
Titre : Si je reste
Date de l’édition : 2010
Edition : Pocket
Nombre de pages : 183 pages
Date de lecture : 13 – 18 mai 2017 (Bilan lecture du mois de mai 2017)
Genre / Thèmes : Narratif, contemporain, young-adult/jeunesse

Résumé de ce tome : Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis… Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.
Mon avis : 
Je souhaitais lire ce livre car le résumé m’a particulièrement touché et je n’avais jamais lu de livre sur le deuil.  Avant de lire ce tome, je ne comptais pas lire le tome 2 car je pensais qu’il s’agissait de la même histoire du point de vue du personnage masculin mais c’est une erreur ! 

La structure de ce livre est surprenante : il n’y a pas de chapitre, l’histoire se déroule en une journée et demi et les seuls éléments temporels marqués sont le lieu et l’heure de l’action.

Bien que l’histoire se déroule dans un temps court, on a de nombreux flash-backs.Dans ce livre, on suit Mia : jeune fille de 17 ans, passionnée de violoncelle, appartenant à une famille aimante et ayant des amis et un petit ami Adam. L’accident de voiture arrive très vite. On va donc suivre l’histoire sous le point de vue d’une projection de Mia : une partie de Mia est projetée en dehors de son corps et elle suit son corps.

Je m’attendais à pleurer car la famille meurt et j’espérais des monologues poignants des personnages sur la vie et la mort. Mais je n’ai rien ressenti durant ma lecture. Je ne me suis attachée à aucun personnage. J’ai souvent levé les yeux au ciel à cause de la non-confiance en soi de Mia.

La plume de Gayle Forman ne m’a pas transporté et il y a très peu d' »action » : j’ai eu une impression que l’action restée statique malgré les nombreux flash-backs.

Les flash-backs sont présents pour connaître les personnages et pour être empathique sur leur sort. Généralement, les flash-backs sont un élément positif dans le roman mais j’ai trouvé qu’il y en avait trop et cela a desservi le roman.

Selon moi, le message du livre était pourquoi rester en vie alors que nos proches ne sont plus là ? De plus, l’autrice met en scène un cas extrême : une jeune fille au porte de sa vie de jeune adulte, qui n’a pas encore de métier, un rêve et un premier amour.

Gayle Forman ne ménage pas le lecteur dans la description de l’accident et du sort de son personnage. Malheureusement, le passage qui selon moi était censé être le plus touchant est le monologue du grand-père mais l’autrice l’a trop peu développé.

Les thèmes du deuil et de la projection étaient très prometteurs, mais Gayle Forman a survolé les questions fondamentales en se perdant dans une romance déjà établie. Pour certains lecteurs, le point sur la religion, la vie après la mort n’est pas abordé ! De plus, Mia ne se pose pas les questions sur l’après l’accident : on reste figée sur Mia regardant ces proches allés la voir, lui demandant de survivre et les flash-backs. Ce fut donc une énorme déception car j’en « attendais » beaucoup plus !   

Ce qui m’a particulièrement révolté est le manque totale de réponse dans ce livre ! En refermant le livre, j’ai poussé un grand : « Eh alors, tout ça pour quoi ? » J’ai eu l’impression que c’était une introduction à un autre livre. Certes, le livre est court mais je m’attendais à une « fin » : pourquoi Mia est projetée, si elle se réveille, …
Je dois alors absolument lire le tome 2 pour avoir un « semblant » de réponse ! Je trouve qu’il faudrait le préciser dans le résumé et/ou dans le livre ! 
Je me suis donc imposée la lecture du tome 2 dans ma pile à lire mensuelle du mois de juin 2017
 

ENORME DECEPTION ! 

Note : 

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s