Chronique, Lecture

LECTURE : « Le Roman de Renart »

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman anonyme Le Roman de Renart

Je vous parle de ce roman/conte dans le Bilan Lecture de février 2017.
Auteur : Anonyme
Titre : Le Roman de Renart
Date de l’édition : 1998
Edition : Flammarion / GF-Flammarion
Nombre de pages : 140 p. 

Dates de lecture : 13 février – 17 février  2017 (Bilan lecture du mois de février 2017)Genre / Thèmes : Narratif, conte, médiéval


Résumé : Renart a faim d’anguilles, de jambon ou d’andouilles, mais rien ne le régale davantage que de duper les autres : Tibert le chat, le loup Isengrin, le lièvre Couard et même le roi Noble le lion. Renart le hors-la-loi, Renart le rusé, Renart le diabolique se transforme au gré de son imagination en chevalier, pèlerin, moine, teinturier, médecin ou cadavre… Voulez-vous suivre ce prince de la métamorphose et de la tromperie dans ses aventures ? A vos risques et périls ! 

Mon avis :

C’est une relecture.

Ma première lecture date quand j’étais en 4e (au collège). C’était une lecture obligatoire durant mes cours de français sur le thème des contes épiques médiévaux.

Cette lecture m’avait marqué et je voulais redécouvrir ce conte quelques années plus tard.

Dans cette édition, ce livre se découpe en plusieurs parties : une présentation et une chronologie du livre, puis le texte et enfin, des jeux servant à la compréhension de la lecture.

Les différentes histoires du Roman de Renart sont divisées en plusieurs thèmes et on a quelques illustrations qui ponctuent ces parties.

On est à l’époque médiévale. Les personnages sont principalement des animaux (renard, poule, ours …) et des hommes. Les animaux ont la parole et le caractère des humains. Les animaux ont une hiérarchie sociale cependant ils restent à leur place d’animaux face aux hommes.

Bien que l’on est sur un format roman, on a des petits histoires qui sont des contes morales et humoristiques autour des péripéties de Renart.

Contrairement à l’image actuelle du renard c’est-à-dire un animal mignon au pelage roux et blanc, on a dans ce récit le caractère prêté à l’animal : fourbe et voleur.

Ce fut une bonne relecture ! 

Note :
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s