Chronique, Lecture saga

LECTURE : « The Book of Ivy » d’Amy ENGEL (2 vol.)

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur les deux tomes de la saga The Book of Ivy d’Amy ENGEL.  

Je ne comptais pas vous présenter les deux tomes dans une même chronique mais c’est impossible car le tome 2 est une suite directe du premier tome. 

 

Mise en page : 
Auteur : Amy ENGEL
Saga : The Book of Ivy
Titres : The Book of Ivy et The Revolution of Ivy
Date de l’édition : 2015
Edition : Lumen / PKJ
Nombre de pages : 516 p. 

Dates de lecture du tome 1 : 10 octobre – 30 novembre 2016 (Bilan lecture de novembre 2016)

Dates de lecture du tome 2 : 04 mai – 06 mai 2017 (Bilan lecture de mai 2017)

Genre / Thèmes : Narratif, roman, jeunesse, science-fiction, dystopie

Résumé du tome 1 : « Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.
« 
 

J’ai lu ces deux tomes en format ebook. 

Les deux couvertures sont magnifiques ! 

Cette saga est récemment sortie en format poche sous PKJ et a été à l’origine édité chez Lumen en grand format. 

Mon avis sur la saga :  

Cette duologie a fait un gros buzz lors de sa sortie en 2015. On le comparait à la saga La Sélection de Kiera Cass car il s’agit d’une dystopie romance young-adult. 

Lors de sa sortie, j’étais en train de lire le premier tome de la saga La Sélection dont vous savez maintenant que les trois premiers tomes sont un coup de coeur. Donc je n’avais pas envie de comparer ces deux sagas.

Je tiens à souligner que ces deux couvertures française sont très belles bien que j’ai lu ces deux livres en format numérique.

J’attendu la fin de l’année 2016 pour me lancer dans cette nouvelle saga dystopique. J’ai été vivement encouragée grâce à la blogueuse NoPlaceNowhere

Bien que j’ai aimé ma lecture du tome 1, j’ai attendu le mois de mai 2017 pour terminer cette saga. C’est une chose que je regrette car c’était une super lecture et le tome 2 est une suite directe du tome 1. 

Je ne comptais pas vous donner mon avis sur les deux tomes mais je constate qu’il m’est impossible de parler du tome 1 sans vous mentionner mon avis sur le tome 2. Je ne peux dissocier mon avis sur les deux tomes.

Dans cette saga, nous sommes sous le point de vue du personnage principal féminin Ivy.

Dès le début du tome 1, on assiste à son mariage et on est projeté dans cette société dystopique (future à la nôtre) où le mariage est imposé à l’âge de 16 ans pour unir des personnes venant de deux camps d’une même ville d’après des critères d’entente évalués par un jury. 

On apprend au compte goutte le système de cette nouvelle société et on est limité à la ville où vivent les héros. On sait que l’on est aux Etats-Unis (ancien USA) et qu’il s’est passé des choses graves d’un point de vue politique et environnemental pour aboutir à cette nouvelle société. 

Le résumé précise très bien qu’Ivy est mariée de force à Bishop, ce sont les deux enfants de clans ennemis ! C’est une sorte de Roméo et Juliette revisité. Bien que l’on sait que c’est une romance, elle arrive petit à petit. Ce sont des aspects qui m’ont beaucoup plu. 
Le tome 1 n’a pas été un coup de coeur immédiat car il est difficile d’être dans la peau d’Ivy. Le résumé nous dépeint un personnage déterminé à tuer son jeune époux pour une cause familiale, cependant en réalité elle est toujours en questionnement, elle ne sait pas comment se comporter …
Malgré cet aspect négatif dans la majorité du tome 1, sa personnalité se transforme progressivement à la fin du tome 1 et cela se poursuit tout au long du tome 2. 

 

Le personnage d’Ivy n’est pas une fille « badass » et cela fait du bien ! On peut comprendre ses doutes, ses peurs … sur l’ensemble des deux tomes.

Le second personnage principal est Bishop. On s’est très peu de chose sur lui car il dit peu de chose mais il agit en douceur et avec conviction. On ne peut donc que l’aimer et je peux comprendre l’engouement autour de ce personnage des blogueurs et booktubeurs. 

On a beaucoup de personnages secondaires qui gravitent autour du couple et que l’on retrouve dans les deux tomes. On en apprécie certains et on en déteste d’autres. 


Les deux tomes ont le même schéma : dans un premier temps, le rythme est un peu lent et on découvre l’univers ET dans un second temps, ça se précipite et on a des fins très brutales. 

L’avant dernier chapitre du tome 1 se termine sur un cliffhanger. Lors de ma lecture du tome 1, j’ai pensé que le dernier chapitre n’était pas pertinent cependant avec la lecture du tome 2, je comprends pourquoi Amy Engel l’a inséré dans ce premier tome. 


Cette saga nous fait réfléchir sur beaucoup de thèmes : notre surconsommation et ses conséquences, le mariage, le système de gouvernement, la confiance, la famille …

En lisant cette avis, vous vous rendez compte que cette saga m’a véritablement transporté.

J’ai ce sentiment grâce à la lecture du tome 2. Les reviews d’autres blogueurs préférait le tome 1 au tome 2. Pour moi, le tome 2 apporte une intrigue différente des dystopies de ce même type. C’est une lecture qui devient addictive.

J’ai lu cette saga en ebook mais je pense acquérir les deux tomes en format papier pour pouvoir les relire ! 


Je conseille cette saga pour découvrir ce sous-genre. Cependant si vous comptez lire La Sélection de Kiera Cass, je vous conseillerai de lire d’abord les trois tomes de La Sélection et de lire par la suite The Book of Ivy ou alors lire uniquement The Book of Ivy.  

Une duologie coup de coeur ! Il faut lire les deux tomes à la suite !

Je le conseille pour découvrir le genre science-fiction dystopique !
Note sur la saga : 
 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Mon avis date de 2017 et il a été également rédigé sur Blogger Athéna’s hobbies.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s