Chronique, Lecture

LECTURE : « Les Catilinaires » d’Amélie NOTHOMB

Bonjour les passionnés de lecture,

Je vous présente mon avis sur le roman Les catilinaires d’Amélie NOTHOMB

Je vous avais déjà parlé de ce roman dans le Bilan Lecture de mai 2016.
Auteur : Fabienne Claire NOTHOMB
alias Amélie NOTHOMB (belge)
Titre : Les catilinaires
Date de l’édition : 2002
Edition : Le Livre de poche
Nombre de pages : 150 p. 

Dates de lecture : 21 – 22 mai 2016 (Bilan lecture du mois de mai 2016)Genre / Thèmes : Narratif, roman, contemporain


Résumé : La solitude à deux, tel était le rêve d’Emile et de Juliette. Une maison au fond des bois pour y finir leurs jours, l’un près de l’autre. Etrangement, cette parfaite thébaïde comportait un voisin. Un nommé Palamède Bernardin, qui d’abord est venu se présenter, puis a pris l’habitude de s’incruster chez eux chaque après-midi, de quatre à six heures. Sans dire un mot, ou presque. Et cette présence absurde va peu à peu devenir plus dérangeante pour le couple que toutes les foules du monde… 

Mon avis :

Je collectionne tous les romans d’Amélie Nothomb en format poche et je les achète d’occasion.
Les Catilinaires fait partie des romans que je n’avais pas encore lu avant le trouver en boutique d’occasions.
Ce roman ne fait partie des livres inspirés de la vie personnelle de l’autrice.

Le thème principal m’a beaucoup plu. On suit un couple de retraité cherchant la vie paisible à la campagne mais cette vie rêvée est perturbée par un voisin intrusif.

Le livre n’est pas divisé en chapitre, il n’y a pas de paragraphe donc il faut lire le livre « en une fois », c’est-à-dire ne pas espacer les périodes de lecture de ce livre.
C’est un petit livre dont on veut savoir la suite et la fin.

On est sous le point de vue d’Emile, un professeur retraité qui rêve de terminer ses jours auprès de sa femme dans une petite maison.

Emile et sa femme pense vivre un rêve en emménageant dans cette maison à côté de la demeure d’un médecin généraliste. Cependant, c’est ce voisin qui va leur gâcher la vie.

Les deux hommes s’affrontent dans un duel des nerfs qui débute par des relations de « bons voisinages ». On assiste impuissant au mal-être d’un optimiste.

Cette histoire était partie pour être un coup de coeur cependant la fin est signée « Amélie Nothomb ». C’est-à-dire si vous avez déjà lu un de ses romans, vous savez que ça ne finit jamais comme on le pense ou comme on le souhaite.

Les Catilinaires est une oeuvre de Cicéron (en référence au métier de professeur d’Emile).

J’ai longtemps hésité à lui attribuer un 5/5 mais il m’a manqué un « je ne sais quoi » pourtant c’est un très bon livre d’Amélie Nothomb.
Une très bonne lecture ! 

Note :
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été rédigé en 2017 mais il se base sur mon avis de 2016. Il a été également publié sur Blogger Athéna’s hobbies.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s