Chronique, Lecture, Lecture saga

LECTURE : « Felicity Atcock 1. Les anges mordent aussi » de Sophie JOMAIN

Bonjour les passionnés de lecture,
Je vous présente mon avis sur le premier tome intégrale de la saga Felicity Atcock de Sophie JOMAIN. 
J’ai l’édition France Loisirs : l’intégrale comprenant le tome 1 (Les anges mordent aussi) et le tome 2 (Les anges ont la dent dure). 

Bien que j’ai l’édition France Loisirs, je souhaite vous commenter le tome 1  que j’ai lu en avril 2016. 

 

Je voulais découvrir cette saga grâce aux nombreux (ou à cause de) avis élogieux sur l’autrice, sa plume et sa saga.

J’aime le fantastique donc cela m’a intrigué ! 

Mise en page de ce premier tome intégrale : 
Ce premier tome intégrale regroupe le tome 1 (p. 7-299) et le tome 2 (p. 301-595). 
Les dimensions sont 20 cm de haut et 12,5 cm de large. 

Auteur : S. Jomain est une autrice française. Elle écrit principalement des romans fantastiques adultes (avec la saga Felicity Atcock) et young-adult (avec la saga Les étoiles de Noss Head et le one-shot Pamphlet contre un vampire) mais également des romances contemporaines (Cherche jeune femme avisée) et elle a récemment publié un roman contemporain sur le thème de la mort assisté (Quand la nuit est le jour). C’est un écrivain populaire et souvent présent sur les salons littéraires. 

Edition de publication : France Loisirs
Genre / Thèmes : Narratif, roman / fantastique, bit-lit

Résumé du tome 1 :  « J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. » Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.
  
Saga : Felicity Atcock 
Titre : 1. Les anges mordent aussi
Nombre de pages : 299 p. environ
Date de publication : 2015
Dates de lecture : 02 avril – 16 avril 2016 (Bilan lecture d’avril 2016)

Mon avis : 
Suite aux nombreux avis sur les blogs et les vidéos Booktube sur les ouvrages de Sophie Jomain, je voulais découvrir sa plume et ses univers romanesques.
J’ai voulu commencer avec la saga Felicity Atcock (dans l’espoir que cette lecture me pousserait à lire les autres livres de l’autrice).Cette saga est composée de 6 tomes et une nouvelle hors-série. La saga est entièrement éditée depuis mars 2017 chez la maison d’édition Rebelles et en mai 2017 chez France Loisirs en plusieurs volumes intégrales. C’est une saga classée dans le genre fantastique, bit-lit ou urban fantasy.
Elle est également classée dans la littérature adulte car il y a des scènes de sexe explicites.J’aime (et même j’adore) le genre fantastique et j’ai découvert le sous-genre bit-lit avec la saga La communauté du sud de Charlaine Harris. De plus, la saga de Sophie Jomain est souvent citée dans les chroniques-avis sur les blogs et vidéos.

Malheureusement, le tome 1 a subi d’exigences avant même sa lecture à cause des choses mentionnées précédemment (surmédiatisé, éloges et humour). Mais surtout, les avis trop nombreux et trop répétitifs m’ont révélé trop de choses sur l’intrigue.

J’ai aimé l’héroïne ! Contrairement à l’image des héroïnes de romans bit-lit ou fantastique adulte, Felicity Atcock n’est pas une héroïne badass ou une pauvre fille qui découvre l’existence des vampires, démons, etc. Nous sommes sous le point de vue de Felicity Atcock, une trentenaire anglaise, célibataire et drôle (malgré elle). Elle connaît l’existence des vampires contrairement à son entourage. Elle fait tout pour éviter ces créatures de la nuit mais ces créatures ne l’entendent ainsi car elles sont attirées par elle.

On découvre différentes créatures comme les vampires et les anges (entr’autres) et leur mythologie.

Bien que l’intrigue principale est traitée dans le genre fantastique, le romans est écrit sous le ton de l’humour et on a une intrigue policière.
Ce n’est pas une saga young-adult car il y a des scènes de sexes explicites et les démons ne sont pas tendres.

J’ai aimé trouver certaines créatures : les plus connus et d’autres moins traités comme les anges.

J’ai surtout aimé découvrir les mythologies des créatures sous le point de vue de Felicity Atcock car elle a des réactions « normales »/ »humaines ».

Note sur le tome Les anges mordent aussi

 
Liens vers mes avis sur les réseaux littéraires : LivraddictBabelioBooknode
Cet article a été rédigé en 2017 mais il se base d’après mon avis de 2016.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s